Accueil / Art / Art flamand – Renaissance en Europe du Nord par Rosangela Vig
Saint-Georges et le Dragon, Weyden, avant 1432-1435, National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce fonds.

Art flamand – Renaissance en Europe du Nord par Rosangela Vig

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:

 

Rosangela_Vig_Perfil_2

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

Art flamand – Renaissance en Europe du Nord par Rosângela Vig

Le beau ennoblit la sensibilité et la sensifica la raison. Il vous enseigne comment assigner une valeur à la forme. Avec la belle apprend à aimer les choses sans égoïsme, juste à cause de sa forme. (SCHILLER, 2004, p. 84)

Pour Schiller (1759-1805), et Très beau travail se lie à des questions éthiques car elle transcende la matière, pour promouvoir des sensations subjectives. La belle, en conséquence, sensibilise, des sensations agréables dans l'esprit se réveille, pour l'évaluation, par le dépôt des objets de l'artiste. Dans ce sens,, les permis de travail grand être descortinada elle et toujours être extraites de nouvelles significations, chaque nouveau look. Cela est devenu clair dans Art de la Renaissance et surtout en peinture flamande, qui s'est épanouie entre les XVe et XVIIe siècles, au nord de l'Europe. L'Art flamand, comme on l'appelle, correspond à des productions artistiques de la région flamande, à l'époque, situé dans la fourchette entre Belgique, les pays-bas et les régions voisines, comme la France et l'Allemagne 1.

L'emplacement, au moyen âge, se composait de fiefs, et a reçu le titre des pays-bas au XVIe siècle, par l'empereur Charles Quint. Faisaient partie de la région, sept provinces, y compris la Belgique et le Luxembourg. Au XIXe siècle, Belgique et Luxembourg ont été séparés et seulement Hollande a continué à former des pays-bas. Le nom provient du site étant très plat et une partie de son territoire sous le niveau de la mer, protégée par des digues et barrages. Nord de l'Europe est profondément affecté par la réforme protestante au XVIe siècle et, Après une période de luttes pour le pouvoir et les crises religieuses, les rois de France et l'Espagne ont imposé leur domination, dans la région. Changements dans le destin des marques claires gauche sur l'art qu'ils ont développées de Flandre.

L'Annonciation, 1434/1436, Jan van Eyck.

Figue. 1 -L'Annonciation, Van Eyck, 1434-1436, National Gallery of Art, Washington. Andrew W. Collection Mellon.

Échange culturel, facilitée par les routes commerciales entre l'Europe du Nord et du Sud, finit par inspirer les artistes flamands. Il, grands noms ont émergé et la région a toujours attiré les jeunes peintres, pays voisins, ils ont été invités à travailler à cortes. Les peintres Flamands étaient propriétaires d'une incroyable technique réaliste et, le premier d'entre eux, sont également affectés, le développement et la vulgarisation de la peinture à l'huile 2. Son art est née à la fin de la période Gothique, appelé aussi gothique, à la fin du moyen âge. Sont considérés comme les fondateurs de la Renaissance avant de l'école flamande, le « maître de Flémalle » (probablement Robert Campin) (1375-1444) et Jan Van Eyck (1380/90-1441) (Figue. 1). Plus tard, Mettez en surbrillance de Rogier van der Weyden (1400-1464) (Figue. 2), Petrus Christus (1410/20-1475/6), Hans Memling (1430-1494) et Hugo van der Goes (1440-1482).

Saint-Georges et le Dragon, 1432/1435, National Gallery of Art, Washington.

Figue. 2 – Saint-Georges et le Dragon, Weyden, avant 1432-1435, National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce fonds.

Parmi les artistes flamands, Il y avait une observation attentive et approfondie de la culture de la réalité et la valorisation de l'art traditionnel. Cet attribut a été exploré si distingue dans l'une des plus belles oeuvres de Van Eyck, L'Annonciation (Figue. 1). L'objet de débats parmi les historiens, la symbologie, tout indique que la peinture fait partie d'un triptyque. L'image représente le moment quand le Angel Gabriel annonce à Marie qu'elle aura le fils de Dieu. Le décor est une église, dans le style gothique; les dessins de caractéristiques du plancher de la scène de l'ancien testament; et même les références religieuses de fonctionnalité Windows. Les vêtements de l'ange et la Vierge toujours démontrent un détail complet sur le dessin, dans les plis, dans les plis et la garniture des tissus. La salutation à Marie est enregistrée avec les inscriptions « Ave Gra » (Je vous salue Marie pleine de grâce) de l'ange; et la réponse de la Vierge à l'Annonciation portant l'inscription « Ecce Ancilla Dni » (Voici la servante du Seigneur). Comme les mots sont adressent à Dieu, ont été écrits à l'envers.

Jardin des délices, Hieronymus Bosch

Figue. 3 – Le jardin des délices, Hieronymus Bosch, 1503/4, Museo del Prado, Madrid, Espagne.

Depuis le XVIe siècle, l'influence de la Renaissance, a donné lieu à remarquables peintures. À ce stade, ont été les artistes néerlandais Hieronymus Bosch (1450-1516) (Chiffres 3 et 5), Dirk Bouts (1415-1475) et Pieter Bruegel (L'ancien) 3 (1525/30-1569); et les Allemands Albrecht Dürer (1471-1528), Matthias Grünenwald (1470-1528), et le grand portraitiste de Hans Holbein (1497-1543) (Figue. 4). La vie des paysans dans les petits villages et leur vie quotidienne a été dépeint dans une célèbre par Bruegel. Albrecht Dürer, inspiré par les classiques Grecs et Romains, basé sur une observation détaillée de la réalité, pour reproduire fidèlement la nature.

Ère de quando Édouard VI Criança, provavelmento 1538, Hans Holbein le jeune (Allemand, 1497/1498 - 1543 ), Andrew W. Collection Mellon.

Figue. 4 -Édouard VI comme un enfant, Hans Holbein, 1538, National Gallery of Art, Washington. Andrew W. Collection Mellon.

La technique incroyable et l'exploration des thèmes profanes de l'art flamand ont été précises dans le travail exceptionnel de Bosch, Le jardin des délices (Figue. 3). Le triptyque, destiné à être un palais aristocratique, dispose d'un panneau central de 2,15 m pour 1,90 m, et deux panneaux latéraux 2,15 m pour 95 cm. Le paradis terrestre, sur le côté gauche, Bien qu'elle ressemble à celle décrite par la Bible, a en tant qu'éléments centraux, Dieu, Adam et Eve, nouvellement créé. À côté d'eux, émerger d'un lac, créatures rampants et effrayant, au milieu d'autres animaux. Le jardin des délices est dans le volet central et correspond aux plaisirs de la chair. Entre détails innocents et érotiques, Il existe des hommes et des femmes au milieu d'une nature étrange des stries, avec les plantes et les animaux bizarres et grotesques. Dans le volet central, est la source de la luxure, où il y a pulpeuse. Le volet sur le côté droit présente une scène abominable de l'enfer, avec une punition pour les péchés de la chair, au moyen de la torture. À l'aide de couleurs et détails impeccables, Bosch a réussi à dépeindre surprenant si les préoccupations de l'esprit humain, relatives aux plaisirs matériels, à la fragilité humaine et la poursuite par les vertus et la spiritualité. Le triptyque fermé, offre encore l'image du globe, peint en noir et blanc, contrastant avec la couleur de l'intérieur. Le travail révolutionnaire qui avait donné lieu aux surréalistes du XXe siècle, est la conception pessimiste d'un monde dominé par le péché. Pour le moine espagnol José de Siguenza (1544-1606), Peintures de Bosch ont été « peint une satire des péchés et les absurdités de l'humanité » (José de Sigüenza, WELTON, 2014, p. 127).

La mort et l'avare, 1485/1490, Hieronymus Bosch (Netherlandish, c. 1450 - 1516 ). Samuel H. Collection Kress.

Figue. 5 -Mort et l'avare, Hieronymus Bosch, 1485-1490, National Gallery of Art, Washington. Samuel H. Collection Kress.

Le réalisme impressionnant de œuvres flamandes ont été également imprimées dans les œuvres de Hans Holbein. Na figura 4, l'artiste dépeint Prince Edward SAW un bébé, avec une main tenant un sceptre et l'autre dans un geste de bénédiction. L'enfant se trouve à proximité d'une corniche, pour la redevance et les figures sacrées. Le travail, faite en 1538, dispose encore d'un poème en Latin et il y a des détails minutieux de ses vêtements. Le travail les ambassadeurs 4 de Hans Holbein, C'était l'un des premiers tableaux de montrer deux figures grandeur nature.

Loth et ses filles, 1496/1499, Albrecht Dürer (Allemand, 1471 - 1528 ), Samuel H. Collection Kress.

Figue. 6 -Lot et ses filles, Albrecht Durer, par volta de 1496-1499, National Gallery of Art, Washington. Samuel H. Collection Kress.

Au XVIIe siècle, en vertu de la partie de la Flandre de l'Empire espagnol, la démarche artistique entre les deux intensifié, et toute la beauté de l'art flamand éventuellement acquérir les caractéristiques baroques. La peinture de Rubens (1577-1640), influencé par la beauté de l'ouvrage d'un ami espagnol Diego Velázquez (1599-1660), acquis de couleur et de dynamisme. Cet esprit vigoureux de Rubens œuvre a également inspiré ses compatriotes comme le peintre Antoon Van Dyck. En attendant, dans la République nouvellement créé de la Hollande, Rembrandt (Figue. 7) (1606-1669) et Johannes Vermeer (Figue. 8) (1632-1675) présenté un style descriptif et austère, avec des scènes de la vie quotidienne. Bien que l'on ne connaît pas le travail de la figure 8, Il est apparu pour la première fois dans 1881, aux enchères, La Haye, dont la paternité est attribuée à Vermeer, Ce qui attire l'attention est l'effet de la lumière sur le visage de la jeune fille, sur les tissus et sur la boucle d'oreille de perle.

La leçon d'anatomie du Dr. Nicolaes Tulp Rembrandt Harmensz van Rijn

Figue. 7 -La leçon d'anatomie du docteur Tulp, Rembrandt, 1632, Mauritshuis, La Haye.

En 1640, la mort de Rubens et en 1648, la fin de la guerre de huit ans, le déclin culturel de Flandre se distingue, C'était juste renaître dans 1830, avec la révolution belge. L'art produit alors, a continué à être considéré comme belge. La peinture flamande est le résultat d'une culture visuelle basée sur une note prudente de la réalité, associé à un caractère symbolique. Il en est résulté dans des œuvres qui ont laissé clairement l'habileté des artistes et leur capacité créative et d'interprétation du monde réel. Et peut-être même être juste à la fin du texte avec les mots d'un grand artiste, comme suit

Je voudrais peindre des portraits qui, dans une centaine d'années, apparaissent comme une révélation (…) pas de fidélité photographique, mais avant (…) l'appréciation de nos connaissances et notre goût présent en couleur, comme un moyen d'expression et d'exaltation du caractère. (VAN GOGH, 2007, p. 48)

Fille à la perle par Johannes Vermeer

Figue. 8 -Fille ou jeune fille à la perle, Vermeer, 1665/1666, Mauritshuis, La Haye.

La compréhension de l'art va au-delà de la forme et la couleur, C'est la nature de chaque détail expressive et métaphorique, chaque minutie. Contemplation de l'art grand permet la sensificar de sentiments rationnelle. Il s'agit de beau travail, est donc la source d'inspiration art flamand.

1 Il faut se rappeler que, actuellement, la région flamande se réfère au nord de la Belgique, Néerlandophone, également connu sous le nom de Flamengo. La région sud de la Belgique est appelée Wallonie et les langues officielles sont le Français et l'allemand. Lien vers l'histoire de la Belgique et de la carte actuelle:
psephos ψῆφος. adam-carr.net/countries/b/belgium/statsbelgium.shtml

2 L'histoire de la peinture à l'huile peut être vu sur le site du Metropolitan Museum:
www.metmuseum.org/toah/HD/optg/hd_optg.htm

3 Art flamand-vidéo avec description de Bruegel:
www.youtube.com / watch?v = 2sTA-9h9HnU

4 Les ambassadeurs de Hans Holbein-lien à la description des travaux:
www.youtube.com / watch?v = lYEwg7beYC4

5 Peintures anamorphiques:
www.youtube.com / watch?v = D1ntP7IgBzg

Museo del Prado

Ouvert en 1819, le Musée du Prado, situé dans la ville de Madrid, est le plus important d'Espagne et un des plus importants dans le monde. Sa construction a commencé sous le règne de Charles III et terminé sous le règne de Ferdinand VII. Dans la collection sont des œuvres importantes de l'art espagnol, la française, des italiens et flamands.

Comme les pays-bas ont intégré l'Empire de l'Espagne, le musée abrite des peintures importantes de l'art flamand. Parmi les artistes il y a des noms comme Hans Memling, Rogier van der Weyden, Hieronimus Bosch, Brueghel, Dirk Bouts, Rubens, Rembrandt et Van Dyck. Il y a toujours des noms de grands artistes de la peinture italienne de la Renaissance, jusqu'au XVIIIe siècle. La collection du Musée, Il y a des sculptures de l'antiquité classique; une collection d'art décoratif; et dessins par Francisco de Goya. Visite virtuelle, Il est possible de choisir la langue et de rencontrer plus de œuvres de chaque artiste.

Lien vers le Musée du Prado: www.museodelprado.es

.

A aimé? Ajouter un commentaire!

.

Venez avec nous, Obtenez les derniers par e-mail:

Email

.

.

Vous aimerez aussi:

.

Références:

BAYER, Raymond. Histoire de l'esthétique. Lisbonne: Stamp éditoriale, 1993. Traduction de José Saramago.

EAGLETON, Terry. L'idée de la culture. Sao Paulo: Editora UNESP, 2005.

FARTHING, Stephen. All About Art. Rio de Janeiro: Sextant, 2011.

Gombrich, E.H. Histoire de l'art. Rio de Janeiro: Editora Guanabara, 1988.

HAUSER, Arnold. Histoire sociale de l'art et de la littérature. Martins Fontes, Sao Paulo, 2003.

MEIRELES, Cecilia. Magic Window. Sao Paulo: Ed.Moderna, 1988.

SCHILLER, Friedrich Von. L'éducation esthétique de l'homme. 4et. édition. S. Paulo: Et. Iluminuras, 2002

SCHILLER, Friedrich Von. Fragments das Preleções sur l'esthétique. Belo Horizonte: Et. UFMG - Département de philosophie, 2004.

VINCENT VAN GOGH, Grands Maîtres de la peinture. Folha de Sao Paulo, S. Paulo, 2007.

CHILVERS, Ian; ZACZEK, Iain; WELTON, Jude; CLAIRON, Caroline; MACK, Lorrie. Ilustrada de História da Arte. Publifolha, S. Paulo, 2014.

.

Comme figuras:

Figue. 1 - L'Annonciation, Van Eyck, 1434-1436, National Gallery of Art, Washington. Andrew W. Collection Mellon.

Figue. 2 - Saint-Georges et le Dragon, Weyden, avant 1432-1435, National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce fonds.

Figue. 3 - Jardin des délices, Hieronymus Bosch, 1503/4, Museo del Prado, Madrid, Espagne.

Figue. 4 - Édouard VI, comme un enfant, Hans Holbein, 1538, National Gallery of Art, Washington. Andrew W. Collection Mellon.

Figue. 5 - La mort et l'avare, Bosch, 1485-1490, National Gallery of Art, Washington. Samuel H. Collection Kress.

Figue. 6 - Loth et ses filles, Albrecht Durer, par volta de 1496-1499, National Gallery of Art, Washington. Samuel H. Collection Kress.

Figue. 7 - La leçon d'anatomie du docteur Tulp, Rembrandt, 1632, Mauritshuis, La Haye.

Figue. 8 - Jeune fille ou jeune fille à la perle, Vermeer, 1665/1666, Mauritshuis, La Haye.

.

.

Commentaires

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:   Art flamand – Renaissance en Europe du Nord par Rosangela Vig le beau ennoblit la sensibilité et la sensifica la raison. Il vous enseigne comment assigner une valeur à la forme. Avec la belle apprend à aimer les choses sans égoïsme, juste à cause de sa forme. (SCHILLER, 2004, p. 84) Pour Schiller (1759-1805), Beau travail lie les questions éthiques, parce qu'elle transcende la matière, pour promouvoir des sensations subjectives. La belle,…

Passage en revue

Cohérence
Cohésion
Teneur
Clarté textuelle
Mise en forme

Excellent!!

Résumé : Évaluez cet article! Merci pour votre participation!!

Note de l'utilisateur 4.67 ( 15 votes)

29 plusieurs commentaires

  1. Pingback: Dessin – étude de couleur, Pas à pas 3 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  2. Pingback: Dessin – mouvement, Pas à pas 4 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  3. Pingback: Maniérisme par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  4. Pingback: Baroque par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  5. Pingback: Le Baroque au Brésil par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  6. Pingback: Conception-Production artistique, Pas à pas 7 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  7. Pingback: Conception-Production artistique, Pas à pas 8 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  8. Pingback: Conception-Production artistique, Pas à pas 9 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  9. Pingback: Conception-Production artistique, Pas à pas 10 comment dessiner par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  10. Pingback: Art néoclassique par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  11. Pingback: Art flamand – Renaissance en Europe du Nord, pour Rosângela VigPoliarquia > | Polyarchy

  12. Pingback: Le Rococo au Brésil par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  13. Pingback: Arte Grega, Histoire de l'art dans la Grèce antique par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  14. Pingback: L'art romain par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  15. Pingback: Moyen-âge, L'art roman et l'art gothique par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  16. Pingback: Un art primitif por Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  17. Pingback: L'art égyptien par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  18. Pingback: L'art naïf - Art Naïf par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  19. Pingback: Le contemporain, Un peu sur le art urbain par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  20. Pingback: Romantisme par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

  21. Pingback: Romantisme au Brésil par Rosangela Vig | Site œuvres d'art

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*