Accueil / Art / Art sacré et travaux d’aleijadinho est le clou de l’exposition à São Paulo
Sculpture en bois - Aleijadinho. Photos: Divulgation.

Art sacré et travaux d’aleijadinho est le clou de l’exposition à São Paulo

Une scène de Nativité composée de sculptures de notre Dame, Saint-Joseph et l’enfant Jésus, un âne et un boeuf, le sculpteur équatorien de sacré travaille Manuel Chili, le Caspery, et une iconographie religieuse très rare de notre Dame de lait en faïence polychrome avec 38 cm de Altura, XVIIIe siècle, seront exposées du 09, 10 et 11 Décembre, dans l’espace enchères Dutra, à São Paulo.

Selon Luiz Fernando Dutra, responsable de l’événement, le visiteur peut également profiter de diverses œuvres d’artistes brésiliens, certains dans la première édition, occasion unique pour les bibliophiles et les collectionneurs.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Dans le temps va être toujours exposés une sculpture sur bois, pâte à tarte avec de l’or, d’Antonio Francisco Lisboa, l’Aleijadinho « », une paire d’anges lampadófaros, bois sculpté et polychrome datant du XVIIe siècle et une image très rare en terre cuite, avec 94,5 cm de hauteur de notre Dame de l’Assomption, Frei Agostinho da Piedade, et réfléchie dans un article publié dans Diário de Notícias de Salvador, par Clerival de Prado Valladares, comme la première manifestation du supérieur art fait sur les terres du Brésil, et avec la terre brésilienne ».

Il y aura des palans, images et un beau fleuron, ou autel de couronnement, bois sculpté et polychrome avec 90 cm de Altura, de Mestre Valentim, l’un des précurseurs et les responsables du Baroque brésilien, qui appartenait probablement à dos São Pedro église Clérigos, démoli entre 1943 et 1944, pour la construction de l’Av. Presidente Vargas.

Un ensemble de huit chaises qui a appartenu à la Palais de Petrópolis dans la période D. Pedro II, une collection de masques africains et de sculptures du XIXe siècle, chandeliers en cuivre du même siècle et un ensemble de Oriental sculptures en ivoire de l’acquis.

Finalement, Dutra amène les visiteurs la première édition du poème Caramuru, qui raconte la découverte de Bahia, Naufrage de Diogo Álvares Correia et son amour avec les Indiens et le premier exemplaire de l’ouvrage flottant mousses, de Castro Alves.

Entre les écrans, estrão la peinture de paysage Rural, Anita Malfatti et le portrait de Helena Alves de Souza, de Candido Portinari. Après l'exposition, les œuvres seront mis aux enchères sur le même site en jours 12 et 13 Décembre, Lundi, de la 20:30.

Le catalogue et invitation, toutes les, sont disponibles sur le site Web www.dutraleiloes.com.br

Service:

Lieu de l’exposition et la vente aux enchères
Rua João Lourenço, 79 -Vila Nova Conceição
Exposition de 9, 10e 11 Décembre de 12:00 à 21:00
Vente aux enchères: journées 12 et 13 Décembre 2016 -de la 20:30.

Téléphone: (11) 3887- 3234

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*