Accueil / Art / “BRASILIDADE”, Exposition de l’artiste Raquel Lima
Invitation BRASILIDADE, Exposition de l’artiste Raquel Lima. Divulgation.

“BRASILIDADE”, Exposition de l’artiste Raquel Lima

Entre les allées et venues, J’ai été tracer ma carrière artistique dans une recherche frénétique pour grandir, acquérir des connaissances et de donner mon art mieux que mon âme peut offrir. Depuis que je suis un gamin, pour accompagner mon défunt père avec votre poesis, J’ai appris à avoir un regard différent, regarder le monde autrement. Cela m’a donné une sensibilité distincte, dont l’artiste a besoin d’avoir à vivre une expérience existentielle au moment de la préparation de votre travail.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

l’art est pour moi une alchimie qui rend ma vie plus intéressante. Sa, J’ai trouvé la pierre philosophale et à travers elle faire la transformation d’un enchevêtrement de sentiments, noyaux, peintures, différents matériaux sur les enregistrements de mes toiles. Explorer les diverses sources, J’ai créé l’élixir de longue vie pour moi.

Il n’y a plus de 20 années sur le marché de l’art, surmonter les difficultés à m’établir en tant qu’artiste, en persistant dans mon manque, J’ai ont développé mon art avec créativité et pourrait réaliser certains rêves. A participé à de nombreuses expositions au Brésil, à Belo Horizonte, Sao Paulo, Rio de Janeiro et Brasilia. Mes œuvres ont remporté des espaces publics: « La gauche de Dona Joaquina » à la Musée propriétaire Joaquina de Pompéu (Pompéu, MG) et un autre travail « Fly,I'm Gonna,vol à l’aéroport Pampulha (Belo Horizonte, MG). Franchi les frontières du Brésil et a participé à plusieurs expositions internationales à New York, Londres, Madrid, Lisbonne, Vienne et Punta Del Leste. Récemment, réalise le rêve de participer à une exposition d’art dans un endroit d’importance mondiale: Grâce à la série Brasilidade, J’ai représenté notre pays, au siège de l’Organisation des Nations Unies (NATIONS UNIES), à New York City, USA.

dans cette série, appliquer l’artefazer et aller dans l’univers fantastique des idées inspirées par les impressions joyeuses et exquises floral "des « guépards ». Ce tissu simple, originaire de l’Inde au XVIIe siècle, est venu au Brésil avec les européens de 1800. Inspiré dans cet enchevêtrement de couleurs et de fleurs, Venez la beauté abstraite des tirages, sans tenir compte de la grossièreté de Calicot. Découvrez cet univers à bien des égards, causer du brouillage dans mes œuvres, construire et déconstruire les images florales; les couleurs changeantes, maintenant le bas, maintenant les fleurs, à l’aide de différentes techniques, audace et à la recherche de fomenter le fruidoresque observer mon travail.

Je suis ce pointage ma conception et adapter mes idées dans le but de prenant les spectateurs à contempler la simplicité et la beauté de quelque chose de précieux et notre, une des icônes de notre nationalité, les « guépards », notre joie, notre brésilien.

Commentaires

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*