Accueil / Art / Exposition collective: pores du béton

Exposition collective: pores du béton

O Canto da Carambola ouvre sur 26 Que le pore exposition en béton comprend des œuvres d'artistes Ana Hortides, Andrea Pech, Fernanda Andrade et par Gabriela Dottori curated. Cette conférence réunit, à l'angle des structures Carambole, différentes lectures sur l'espace privé de la maison et le corps féminin pointant vers une ouverture qui célèbre les invitations et les désirs de ceux qui habitent ces espaces. Cependant, suppose également vos serrures. Intimacy est présenté d'une manière simple et transgressive, comme un fantôme qui hante ce mode de réalisation que, parfois, Elle se termine à la place intérieure, formaté et éclipsée par les paradigmes socio-politiques.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

LES ARTISTES À PROPOS

Ana Hortides né en 1989 vit et travaille à Rio de Janeiro. plasticienne et enseignante au programme d'études supérieures en études contemporaines des arts de l'Université fédérale Fluminense (UFF), Rio de Janeiro, dans lequel est diplômé en production culturelle. Il a étudié à l'École des arts visuels de Parque Lage (EAV)/RJ. Caractérisé par la délicatesse, son travail imprègne le corps, l'intimité et la vulnérabilité des relations. Expositions individuelles réalise et groupe, Parmi d'autres: 46º Hall of Contemporary Art Luiz Sacilotto (2018) – Maison regarder Luiz Sacilotto, Santo André / SP; flottant (2018) – Imperial Palace / RJ; Sang et os (2018) – Galerie Matias Brotas (Win / ES); Molde: Les conversations autour de la sculpture et le corps féminin (2017) – galeria Anita Schwartz / RJ; Il y a ici quelque chose (2017) – Galerie Cut / SP; étreinte collective (2017) – Saracura espace / RJ; maison d'enfance (2016) – Centre Municipal Art Hélio Oiticica / RJ | INDIVIDU; Foires agricoles (2015) – École des arts visuels de Parque Lage / RJ; Exposition sténopé – Dans le monde entier sténopé (2013) – Museo Presley Norton, Guayaquil / Equateur.

Andrea Pech né en 1990 à Rio de Janeiro. Artiste, artiste interprète ou exécutant, éducateur et concepteur. Maîtrise en arts à l'Université d'Etat de Rio de Janeiro (UERJ), une spécialisation en éducation artistique (UERJ / EAV, 2016) et un diplôme en design (ESDI-UERJ, 2014). Était étudiant Immersions programme Poétique (Aucun site de l'école), divers cours à l'École des arts visuels de Parque Lage et bourses d'études dans la science sans frontières programme, après avoir étudié à l'Académie Royale d'Art, La Haye (2013). Son travail se déplace à travers divers médias, en mettant l'accent sur la performance et l'installation. Miroir image de départ, poésie passe par ses lectures de réflexion, la autobiographique et le processus de formation du sujet par l'échange avec l'autre. expositions intégrées et des expositions de groupe dans les différents espaces, comme Imperial Palace, Galerie Candido Portinari UERJ et de l'espace Saracura. Participé à résidence d'artiste au festival SEE 2017, Ecovila na Terra A (MG). Il a été couvert par la convergence avis 2015 Afficher la performance SESC – Palmas (D'), et sélectionné pour l'affichage individuel sur le Centre Chorégraphique de Rio de Janeiro. Il a travaillé dans des films expérimentaux d'être ennuyeux, sélectionnés pour divers festivals comme Tiradentes 2016 et Recife Fenêtre 2017; et Martha L. écrit, qui a rejoint le spectacle de l'image animée en France-Brésil.

Fernanda Andrade Salvador est né en l'année 1983. Vit et travaille à Rio de Janeiro. artiste indépendant, agissant dans et hors des espaces institutionnalisés. Son travail se concentre sur la création d'une tension subtile entre l'étrangeté et la reconnaissance, à travers des dessins, des photographies et des interventions sur les objets et les situations triviales. Ces tensions sont considérées comme une interface entre la subjectivité collective et des structures spatiales, gamme qui permet d'étudier la dynamique de tous les jours par le biais de petites provocations et les interruptions de flux automatiques. déplacement (2013) était le titre de son exposition personnelle à la galerie Macunaíma EBA / UFRJ. A participé à plusieurs expositions de groupe, parmi lesquelles se détache pour aller me écrire (2018) organisée par André Vechi et Rafael Amorim au Centre Culturel de la Cour fédérale, entre le passé (2017) Raquel Rodrigues organisée par dans le projet Le Bureau, La route et hors – art Londrina 5 (2017) organisée par Ricardo Basbaum et Danillo Villa dans la galerie de l'Université d'Etat de Londrina et l'avenir (2016) organisée par Daniela Labra à Parque Lage. Formé en peinture par l'ABE / UFRJ (2013), estudou conception gráfico e après email Rietveld arte après Academie Royal Academy of Arts, na Holanda. Il était membre de plusieurs cours comme une synthèse de l'architecture Art et Paysage (2017), Le temps et l'espace sur l'installation (2016), Programme conservateur invité (2015), à la school of Visual Arts de Parque Lage – Art et Activisme II (2018) au Centre des arts municipaux Oiticica et l'art public en France-Brésil. Son expérience inclut le travail avec des ateliers d'art, conception graphique et de l'assistance pour les artistes.

SUR UN CONSERVATEUR

Médecins Gabriela Il est né à Recife 1988 et réside à Rio de Janeiro 2008. Il a obtenu son diplôme en psychologie à l'UFRJ est un psychanalyste, Il a participé en tant qu'étudiant dans divers cours à l'École des arts visuels de Parque Lage. Il est l'auteur et directeur du projet Passage dans le parc Ruines. Fonctionne également en tant que conservateur et critique indépendant.

SERVICE
Exposition collective: pores du béton
Artistes: Ana Hortides, Andrea et Fernanda Andrade Pech
Curatelle: Médecins Gabriela
Ouverture: 26 Mai, Samedi à 18h
Période d’exposition: 26 de mai à 23 Juin 2018
Local: Canto da Carambola
Adresse: Middle Street 123 – Santa Teresa, Rio de Janeiro - RJ, 20240-130
Téléphones: (21) 2210-0289
calendrier de visites en
Plus d'informations: cantodacarambola@gmail.com

.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*