Accueil / Art / Exposition-Toulouse-Lautrec en rouge par Rosangela Vig

Exposition-Toulouse-Lautrec en rouge par Rosangela Vig

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:

Rosângela Vig é Artista Plástica e Professora de História da Arte.

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

Fanados nous couches des anciennes courtisanes,
Sourcils peints, la langue de l’oeil et fatal,
Un rictus, faire les oreilles pâles
Basculer d’une pierre et en métal retinir;

Sur un tapis vert, beaucoup de visages sans bouche,
En bouche, sans couleur, MÂCHOIRES sans dents,
Doigts dans la prise de fièvre plus fou,
Sonder la roto ou frémissant poche poitrine;

Sous les stucs vis, lustres en file d’attente lâche,
Des lampes fulgores mal conçue
Sur les fronts de poètes illustres létale
Qui est gaspiller leurs sanglantes sueurs;

Voici le tableau de bord noir qui rêve d’une nuit
J’ai vu se dérouler mon regard clair et curieux.
J’ai même, dans un grenier de l’antre taciturne,
Touch me secouant, le plus stupide et jaloux.
(BAUDELAIRE, 2006, p. 110)

La vie de Bohème parisienne de la fin du XIXe siècle a jamais été si bien représentée: dans la poésie, dans les paroles de Charles Baudelaire (1821-1867), dans ses peintures de Paris; na Peinture, les formes et les couleurs de Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). Des deux, les portraits plus poétiques de Paris et de ses habitants. Et Lautrec va au-delà de la vie nocturne, dans la ville en Français; rythmée par la forme particulière avec votre tableau de bord Express qui a réussi; glosé par couleurs, par le mouvement et les lieux qu’il fréquentait encore.

De la riche et aristocratique, l’artiste avait la vie de Bohème et est venu assister à du Moulin Rouge, les cafés et les maisons closes de la ville. Victime d’une maladie rare, la stature de Lautrec était faible; ses jambes étaient courtes, mais le corps d’un adulte. Vive sensibilité, même en vertu de votre apparence, l’artiste peut se rendre compte de la fragilité du peuple représenté. Ses personnages étaient les prostituées, les ivrognes, les danseurs et les chanteurs des cabarets. Lautrec a dessiné des affiches pour le Moulin Rouge et autres boîtes de nuit qui ont participé à, En plus d’exposer et vendre leur travail dans ces endroits. Mort prématurée, avant de remplir la même 37 ans, à la suite de l’alcoolisme et de la vie sauvage. L’artiste, l’héritage de plus de 360 affiches et estampes, plus que 1000 cadres et 5000 graphique. Son style prévu à l’Art Nouveau, En plus de vos affiches ont servi de référence pour le graphisme et la publicité.

Peut être vu au MASP, à São Paulo, 75 oeuvres de Lautrec, au-delà 50 documents de l’époque, photos de l’artiste et ses amis, de 30 de Juin à 1 Octobre 2017, en émissions produites par la MASP; parrainée par Pinheiro Neto Advogados Bureau, avec les architectes d’expographic associé métro Bureau. Beaucoup de ces œuvres sont des collections privées nationales et internationales comme le Musée d’Orsay (Paris), Tate et Victoria Albert Museum (Londres), The Art Institute of Chicago, National Gallery of Art de Washington et Museo Thyssen-Bornemizsa (Madrid).

Les écrans et les affiches de Lautrec fait un voyage dans le temps et visiter les lieux où l’artiste passa, fragments de scènes. On a des danses, avec leurs mouvements exacerbée, des gens boire, les vices et la sexualité. Considéré comme Post Impressionniste, votre façon de peindre dispose de lignes de contour sinueux, souvent en noir, avec une couverture de couleur de la lumière. Les contours sinueux et ondulés indiquent un léger tremblement de l’image, fournir l’idée du mouvement.

Vos images sont relevés photographiques des moments, fragments de scènes de nuit. Dans le travail de la roue (Figue. 2), l’artiste a choisi de ne pas utiliser beaucoup de couleurs et d’exagérer le mouvement qui est les cheveux du danseur, joué en arrière, dans un moment qu'où se déroule la robe. En repos au cours de la mascarade (Figue. 4), la Dame au comptoir est votre corps et attirer l’attention d’un garçon, prochaine, également masqué. Lautrec semble avoir capturé l’expression paralysant des femmes dans la salle à manger (Figue. 5) dans un moment de conversation. Sur la table presque vide, seulement le verre comporte le liquide rouge qui peut être vin, accentuant l’idée de l’alcoolisme. Son emballe la danse figure 11. Les risques et le manque de netteté des organes semblent accentuer le mouvement et le Salon entier a l’apparence d’un corps si le déménagement au rythme de la musique. Au bar, les gens semblent être distrait, lointain semble perdu, dans l’expression mélancolique, en attente de temps à passer.

Le spectateur est invité à apprécier les oeuvres de Lautrec et, Faites un flâneur 1 errent les formes et les couleurs que l’artiste s’est servi pour exprimer votre temps, les gens ont vécu et les lieux où il a passé. C’est peut-être le plus grand attribut du grand art, entraîner l’esprit à un autre moment, au moyen de l’imagination, forme et couleur.

Je veux, pour composer mes monologues chastes,
S’allonger à côté du ciel, les ensembles des astrologues
Et assez près de lui entendre cismarento Bell
Les chants solennels, pris par le vent.
Plié les mains sur le menton, J’ai du haut de la toiture à la Mansart,
Je découvre l’atelier ponctuellement brun:
Tours et cheminées ou mât la ville,
Grand ciel en rêve l’éternité.
(BAUDELAIRE, 2006, p. 110)

1 Flâneur signifie vagabond, Observateur de la rue ou Walker. Pour Charles Baudelaire, le terme se réfère à l’artiste et poète, observant la vie de la métropole moderne. (BAUDELAIRE, 1997, p.14)

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

.

Références:

  1. BAUDELAIRE, Charles. Les fleurs du mal. Sao Paulo: Et. Martin Claret, 2006.
  2. BAUDELAIRE, Charles. Sur la modernité. Rio de Janeiro: Editeur paix et de la Terre, 1997.
  3. CHILVERS, Ian; ZACZEK, Iain; WELTON, Jude; CLAIRON, Caroline; MACK, Lorrie. Ilustrada de História da Arte. Publifolha, S. Paulo, 2014.

.

Comme figuras:

Figue. 1 -La comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec dans le jardin de Malromé, Toulouse-Lautrec, 1880. Photos: Collection Musée d’ART de SÃO PAULO.

Figue. 2 -La roue, Toulouse-Lautrec, 1893. Photos: Collection Musée d’ART de SÃO PAULO.

Figue. 3 -Artiste avec gants verts, La chanteuse Dolly Star Le Havre, Toulouse-Lautrec, 1899. Photos: Collection Musée d’ART de SÃO PAULO.

Figue. 4 -Le repos pour le bal masqué, Toulouse-Lautrec, 1899. Photos: Divulgation.

Figue. 5 -Les femmes dans la salle à manger, Toulouse-Lautrec, données sem. Photos: Divulgation.

Figue. 6 Gaston - Bonnefoy, Toulouse-Lautrec, données sem. Photos: Divulgation.

Figue. 7 -La grande Maria, Toulouse-Lautrec, 1886. Photos: Divulgation.

Figue. 8 -Femme avec chien, Toulouse-Lautrec, 1891. Photos: Divulgation.

Figue. 9 -Monsieur Fourcade, Toulouse-Lautrec, données sem. Photos: Divulgation.

Figue. 10 -M. Louis Pascal vu de dos, Toulouse-Lautrec, données sem. Photos: Divulgation.

Figue. 11 -Moulin de la Galette, Toulouse-Lautrec, 1889. Photos: Divulgation.

Figue. 12 -Le canapé, Toulouse-Lautrec, 1893. Photos: Collection Musée d’ART de SÃO PAULO.

Figue. 13 -L’amiral Paul Viaud, Toulouse-Lautrec, données sem. Photos: Divulgation.

Figue. 14 -Frontispice à Elles, Toulouse-Lautrec, 1895. Photos: Divulgation.

Figue. 15 -Moulin Rouge (La Goulue), Toulouse-Lautrec, 1891. Photos: Divulgation.

.

Commentaires

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig: Fanados nous couches des anciennes courtisanes, Sourcils peints, la langue de l’oeil et fatal, Un rictus, pour faire les oreilles un retinir chute de Pierre pâle et métal; Sur un tapis vert, beaucoup de visages sans bouche, En bouche, sans couleur, MÂCHOIRES sans dents, Doigts dans la prise de fièvre plus fou, Sonder la roto ou frémissant poche poitrine; Sous les stucs vis, lustres en file d’attente lâche, De…

Passage en revue

Excellent!!

Résumé : Évaluer le matériel! Merci pour votre participation!!

Note de l'utilisateur 4.32 ( 13 votes)

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*