Accueil / Art / Moyen-âge, Art byzantin par Rosangela Vig
  • Cathédrale de l'Eglise de Sang-Versé de la Résurrection ou

    Cathédrale de l'Eglise de Sang-Versé de la Résurrection ou - Moyen-âge, Art Bizantina

  • Sainte-Sophie

    Sainte-Sophie - Moyen-âge, Art Bizantina

  • Détails sur le dôme ou dôme de Sainte-Sophie

    Détails sur le dôme ou dôme de Sainte-Sophie - Moyen-âge, Art Bizantina

  • Madonna sur le trône avec l'Enfant

    Madonna sur le trône avec l'Enfant - Moyen Âge art byzantin

  • Mosaïque de Jésus-Christ dans la Sainte-Sophie

    Mosaïque de Jésus-Christ dans la Sainte-Sophie - Moyen-âge, Art Bizantina

Moyen-âge, Art byzantin par Rosangela Vig

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:

Rosângela Vig é Artista Plástica e Professora de História da Arte.

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

Moyen-âge, Art Bizantina par Rosângela Vig

L'art du Moyen Age - PARTIE II - Est Rome

L'art est à bien des égards, semblable à la religion: ses progrès ne se fait pas par de nouvelles découvertes qui remplacent les anciennes vérités, les marquant du sceau de l'erreur (comme cela se produit apparemment avec la science). Son évolution se fait par de soudaines semblables à la foudre, par des explosions dans le ciel apparaissant comme un feu d'artifice girândolas à répandre autour de lui tout un tas de stars de multiples splendeurs. (KANDINSKY, 1991, p.99)

Il ne pouvait être plus belle façon de tirer l'inspiration instantanée. Connecté à la spiritualité et influencé par Moyen Age, Kandinsky (1866 - 1944) su décrire l'âme artiste à son moment le plus intense. Enchantement de réflexion profonde; le désir de démontrer un concept ou dépôt, la matérialisation de l'idée, L'artiste travaille sur la couleur et comment, ensorcelé par l'idée initiale et ravi par ce. Ses mains travaillent avec passion sur l'objet qui crée et il est par son travail qui parle au spectateur. Les chemins doivent pas pu être différentes à l'artiste du Moyen Age, la forme de leur travail et les soins de était clair dans l'art byzantin, en forme, dans son style incomparable et sophistiqué.

Fig. 1 – Nossa Senhora no trono com o Menino, National Gallery of Art, Washington D.C., Andrew W. Mellon Collection. Retábulo provavelmente pintado em Constantinopla em 1280. Arte bizantina.

Figue. 1 - Madonna sur le trône avec l'Enfant, National Gallery of Art, Washington en courant continu, Andrew W. Collection Mellon. Probablement retable peint à Constantinople en 1280. bizantina d'art.

Son histoire nous emmène à la quatrième siècle, quand, en raison de la crise dans l'Ouest, L'empereur romain Constantin transféra la capitale à l'Est de Rome, dans la ville de Byzance, plus tard appelée Constantinople, maintenant Istanbul. Le déclin de la Rome occidentale a abouti à sa chute dans 476, fait que défini au début Moyen-âge. Mais en dépit de la crise dans l'Ouest, vie florissante au Moyen, Byzance, à la prise de Constantinople par les Turcs, l'un des événements qui ont abouti à la plus longue période de Histoire.

L'art byzantin est apparu au Moyen-plein essor, est venu à influencer l'art de l'Occident et a connu son apogée dans l'empire de Justinien, entre les années 526 et 565. Après cette période,, de crise iconoclaste 1 conduit à la destruction des images, raison d'un conflit entre le clergé et les empereurs. Alors que Western Roma maintenu en vie les souvenirs sacrés à travers des images, ce fut interrogé au Moyen, En se rappelant les cultes païens condamnés par la Bible. Mais le pape Grégoire le Grand (540-604) agi en faveur de l'art quand il a déclaré que “peinture peut faire pour les illettrés ce que l'écriture fait pour ceux qui savent lire” (Gombrich, 1988, p.95). Les images servir un livre illustré pour les fidèles qui ne connaissaient pas l'écriture et de la lecture et de l'art aurait un sens éducatif. Puis en fonction, le style narratif de Arte Romana, les artistes doivent montrer l'essentiel, pour que la compréhension était simple. Mais les iconoclastes ont finalement abouti avantage et images ont été interdits dans l'Église d'Orient, pas aveugle à 745, contrairement à la thèse du pape. D'autre part, il y avait ceux qui pensaient que les images étaient sacrés et représentaient le monde surnaturel. Cette pensée était favorable à l'art byzantin est entré dans une nouvelle ère d'or. L'idée était un art à l'Eglise, devraient suivre une forme stricte de modèles de représentation et traditionnels.

Esse rigueur, sûrement, a conduit les artistes à faire usage de modèles plus anciens, ce qui a permis de préserver les pratiques Arte Grega. Oriental, régions comme la Syrie et l'Asie Mineure, O luxo de A Fine Bizantina, raffinement et l'exubérance. Na figura 1 on peut l'observer dans le premier plan, normes à suivre par la simplicité, verticalité et le thème religieux. La façon dont le manteau tombe par le corps et plier les bras et les jambes de la Vierge et l'Enfant Jésus, et la conception des mains et des visages; et en particulier sa symétrie et de l'ombre, ressembler aux peintures grecques et hellénistiques. Oriental, réalise la richesse des détails, la technique et en particulier l'utilisation de la couleur. Est devenu clair que l'obligation de former, pas empêché les artistes d'exercer leur créativité. Par leurs mains, Art byzantin a émergé comme un style d'une beauté inégalée, sophistication et surtout un sens spirituel.

Fig. 2 – Basílica de Santa Sofia, Istambul, Turquia. Foto de Andriy Kravchenko. Arte bizantina.

Figue. 2 - Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Photo la Andriy Kravchenko. bizantina d'art.

Les principales références de l'architecture byzantine sont les églises et, entre ELAS, Sainte-Sophie 2, IV siècle, à Istanbul, qui a servi de source d'inspiration pour d'autres églises dans l'Ouest, et St. Apollinaire et à San Vitale, à Ravenne; dans Igreja de Santa Maria Maggiore, em Roma; et de la basilique Saint-Marc à Venise. La basilique Sainte-Sophie (Figue. 2) présente une construction qui allie sophistication de travail romain et le mysticisme oriental. Son plan rectangulaire a la taille de trois terrains de football, ce qui a favorisé la réception des ventilateurs puis, nouvelle religion. Mais ce qui est le plus frappant est le dôme central et le système de soutien par des arcs et des piliers. Là, la base du dôme, Quarante fenêtres, à travers lequel l'entrée de lumière apporte une sensation de légèreté de la structure. Les mosaïques et les peintures à l'intérieur, dans le but de sensibiliser les adeptes, environnement enrichi, donnant une beauté unique. Après sa construction,, à 360, jusqu'à la fin du Moyen Âge, Basilique a été utilisé par l'Eglise orthodoxe byzantin. Entre 1204 et 1261, a été prise par les Latinos religieuses catholiques. À la fin du Moyen Âge, elle est devenue une mosquée et après 1935, a été transformé en un musée.

Fig. 2.1 – Detalhes da cúpula ou domo da Basílica de Santa Sofia, Istambul, Turquia. Foto de Quincy Dein. Arte bizantina.

Figue. 2.1 - Détails de la coupole ou dôme de la basilique Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Photo par Quincy Dein. bizantina d'art.

Outre les églises, Mosaic est un autre exemple important de l'art byzantin, en particulier dans la période de Justinien. Art qui a servi à décorer les églises, comme une illustration d'instruire les fidèles, représentant la vie du Christ, les prophètes et les empereurs, qui ont été considérés comme représentants de Dieu sur Terre. Il y avait une utilisation excessive de l'or et les conventions régissant la fresque, mosaïques également régies. Les gens étaient représentées à l'avant, verticalement et solennelle, comme un moyen de renforcer l'idée religieuse, sans se soucier de perspective, le volume ou la profondeur. Christ Pantocrator (Figue. 3), modèle suivi à la fois dans les peintures et les mosaïques byzantines, Jésus a eu avec sa main droite dans un geste de bénédiction, Gauche tenant l'Évangile et l'expression du visage de l'austérité. Cette représentation est utilisée aujourd'hui en images l'Église orthodoxe.

Fig. 3 – Mosaico de Jesus Cristo em Santa Sofia, Istambul, Turquia. Foto de Ihsan Gercelman. Arte bizantina.

Figue. 3 - Mosaïque de Jésus-Christ dans la Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Foto de Ihsan vrai homme. bizantina d'art.

Une grande partie de la sculpture a été détruite byzantin, par décret impérial, en raison de la crise iconoclaste, permettant qu'il restait sculptures petites ou grandes, comme diptyques ou triptyques, panneaux portables, ivoire, avec des dessins en relief. Pour mouler peinture, on voit l'influence de l'Orient, en détail et technique; et l'art grec, plis et couper le tissu sur le corps. D'autre part, il ya quelques détails dans le visage des gens et une certaine formalité. Les grands yeux, dirigée vers le haut, rappeler la pensée religieuse et la montée en Dieu.

L'art byzantin a traversé des périodes de l'évolution et donc, figures humaines ont commencé à montrer plus de détails et les gestes plus naturels. Que Art prospéré, même après la chute de Constantinople, à 1453, dans les endroits où l'Eglise orthodoxe prédominante. Russie icônes et encore des images qui représentent les créations d'artistes byzantins peut être vu, comme la cathédrale de la Sang-Versé (Figue. 4), Aussi connu comme l'église de la Résurrection, la ville de Saint-Pétersbourg, en Russie, construite entre 1883 et 1907. La rigueur de la forme a peut-être accentué l'esprit imaginatif de l'artiste byzantin. Dans son travail, sont mises en évidence le beau et le sublime. Segundo Kant (1942, p.11), “intelligence est sublime; ingéniosité est belle (…); Audacity est grand et sublime”. La Belo est évident, sur les dessins, couleurs, en détail et technique. La Sublime est à la grandeur de son architecture, par son audace dans les normes difficiles et encore produire un riche héritage pour l'humanité.

Fig. 4 – Catedral do Sangue Derramado, ou Igreja da Ressurreição, São Petersburgo, Rússia. Foto de Edush Vitaly. Arte bizantina.

Figue. 4 - Cathédrale de la Sang-Versé, ou église de la Résurrection, Saint-Pétersbourg, Russie. Edush Vitaly Stock. bizantina d'art.

1 Iconoclast - un mot grec; signifie être un disciple de l'iconoclasme; est la personne qui détruit des images ou symbole religieux, pour être contre l'idolâtrie.

2 Sainte-Sophie
www.ayasofyamuzesi.gov.tr

Plus de détails sur le sommet officiel du site Basilique
www.ayasofyamuzesi.gov.TR/en/photo-gallery

.

Vidéo de la cathédrale Sainte-Sophie par Elia Salvetti sur youtube:

.

.

A aimé? Ajouter un commentaire!

.

Venez avec nous, Obtenez les derniers par e-mail:

Email

.

.

Références:

  1. AUGUSTINE, Saint. Penseurs. Sao Paulo: Nouvelle culture, 1999.
  2. ALIGHIERI, Dante. The Divine Comedy. Porto Alegre: L&PM, 2004.
  3. BAUDELAIRE, Charles. Sur la modernité, 6et. et., Sao Paulo, Editeur paix et de la Terre, 2007.
  4. BAYER, Raymond. Histoire de l'esthétique. Lisbonne: Stamp éditoriale, 1993. Traduction de José Saramago.
  5. Durozoi, Gérard; ROUSSEL, André. Dictionnaire de la philosophie. 3et. Édition. Campinas: Papyrus, 1999.
  6. ECO, Umberto. Art et beauté dans l'esthétique médiévale. Rio de Janeiro: Enregistrez Editeur, 2010. Traduction de Mario Sabino.
  7. Gombrich, E.H. Histoire de l'art. Rio de Janeiro: Editora Guanabara, 1988.
  8. HAUSER, Arnold. Histoire sociale de l'art et de la littérature. Martins Fontes, Sao Paulo, 2003.
  9. KANDINSKY. Aperçu du passé. Sao Paulo: Et. Martins Fontes, 1991.
  10. SIDE, Emmanuel. La Belle et la Sublime. Pôrto: Librairie nationale d'éducation Ltda., 1942.

.

Comme figuras:

Figue. 1 - Madonna sur le trône avec l'Enfant, National Gallery of Art, Washington en courant continu, Andrew W. Collection Mellon. Probablement retable peint à Constantinople en 1280.

Figue. 2 - Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Photo la Andriy Kravchenko.

Figue. 2.1 - Détails coupole ou dôme de la basilique Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Photo par Quincy Dein.

Figue. 3 - Mosaïque Jésus-Christ dans la Sainte-Sophie, Istanbul, Turquie. Foto de Ihsan vrai homme.

Figue. 4 - Cathédrale du Sang, ou église de la Résurrection, Saint-Pétersbourg, Russie. Edush Vitaly Stock.

.

Vous aimerez aussi:

.

 

Commentaires

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig: Moyen-âge, Art byzantin par Rosangela Vig L'art du Moyen Age - PARTIE II - Est Rome Art est à bien des égards, semblable à la religion: ses progrès ne se fait pas par de nouvelles découvertes qui remplacent les anciennes vérités, les marquant du sceau de l'erreur (comme cela se produit apparemment avec la science). Son évolution se fait par de soudaines semblables à la foudre, par des explosions dans le ciel comme les girandoles…

Passage en revue

Cohérence
Cohésion
Teneur
Clarté textuelle
Mise en forme

Excellent!!

Résumé : Évaluez cet article! Merci pour votre participation!!

Note de l'utilisateur 4.73 ( 31 votes)

56 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*