Accueil / Art / “Kandinsky: Tout commence en un point” par Rosângela Vig
Murnau, Paysage d'été, 1909, Étude pour la peinture « Maisons sur la colline », Huile sur carton, Musée d'Etat russe. © Kandinsky, Wassily.

“Kandinsky: Tout commence en un point” par Rosângela Vig

Rosangela_Vig_Perfil_2

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

Kandinsky

Tout commence en un point
par Rosângela Vig

Bleu, la rose bleue, rose et fell.
Le sharp, le mince sifflé et fait les intrus, mais ne pas le harpon.
Dans chaque coin et recoin de chose a résonné
Le brun épais a été suspendue, apparemment pour tous l'éternité.
Apparemment. Apparemment.
(KANDINSKY, 1991, p. 163)

Église rouge, 1901-1903, Huile sur contreplaqué, bois, Musée d'Etat russe © Kandinsky, Wassily.

Église rouge, 1901-1903, Huile sur contreplaqué, bois, Musée d'Etat russe © Kandinsky, Wassily.

C'est peut-être que les couleurs ont chuchoté à côté de l'oreille de Kandinsky 1 (1866-1944). Et il savait que je les ai entendus, Très bien. D'eux, entendre les sons, les mélodies et les intentions. Et l'artiste aller par taille et par enchantement telle poésie. Dans petites bouffées, les couleurs ont été, mourir lentement de lumière colorée, chaque forme, tous les bits de son art. La sensibilité est en mesure d'ajuster l'apparence d'une telle beauté et le charme, parce qu'il y a la musique dans son art. Les couleurs murmurent une douce mélodie, au milieu de formes et de lignes. Entre les espaces vides, Vous pouvez sentir la musique en pause votre refrain, pour continuer à nouveau avec les nouveaux billets et refrãos nouveau. Son art a esprit.

Sur 150 œuvres et objets de l'artiste et ses contemporains sont visibles dans l'exposition « tout commence à un point », présenté par le do Centro Cultural Banco do Brazil, à São Paulo, jusqu'à ce jour 28 Septembre. L'exposition montre la trajectoire du précurseur de l'Abstraction, Wassily Kandinsky et la base de la collection, sont des œuvres de grands musées, comme le Musée d'Etat russe, de Saint-Pétersbourg, En plus des oeuvres de sept musées des collections de la Russie et l'Allemagne, de l'Autriche, l'Angleterre et la France.

Divisé en blocs, l'exposition présente les influences du folklore russe et la culture populaire, dans son travail; un peu de l'univers du chamanisme, dans le nord de la Russie; vie de l'artiste, Allemagne, et le groupe Blaue Reiter 2, inspiré par l'expressionnisme; vie de l'artiste à Murnau (Allemagne); l'influence de la musique dans son art, l'amitié avec Schönberg; et le début de l'abstraction, avec ses contemporains.

Le travail de Kandinsky traverse le champ de couleurs, hérité de sa Russie, de leur culture et les souvenirs d'enfance, qui a marqué profondément son âme. Comme dit,

Les premières couleurs qui m'a fait grande impression étaient le vert vif et plein de sève, Blanc, le rouge cramoisi, le noir et le jaune ocre. Ces souvenirs remontent à mes trois ans. J'ai vu ces couleurs sur des objets différents, que je ne vois pas aujourd'hui aussi clairement que leurs propres couleurs. (KANDINSKY, 1991, p.69)

Murnau, Paysage d'été, 1909, Étude pour la peinture « Maisons sur la colline », Huile sur carton, Musée d'Etat russe. © Kandinsky, Wassily.

Murnau, Paysage d'été, 1909, Étude pour la peinture « Maisons sur la colline », Huile sur carton, Musée d'Etat russe. © Kandinsky, Wassily.

Et ce serait merveilleux si toutes les, les couleurs peuvent se livrer tel sort. Sa fascination pour la couleur a déjà été remarquée dans sa phase figurative, mais il était évident dans ses œuvres abstraites et révèlent l'influence du fauvisme. Ils étaient colorés de la Russie dans laquelle l'artiste a vécu; dans la poésie les histoires que vous avez entendu, Quand j'étais un gamin et un folklore qui séduit. Le Kandinsky peinture encore passe dans le domaine de la musique, ses parents, tous deux aimé et avec lequel l'artiste a vécu, depuis l'enfance. Il est même venu à avoir des leçons de piano et de violoncelle. Et il aurait été professeur de droit, Si ce n'était pas un voyage qu'il fait à Moscou, qui a changé le cours de sa carrière. Il, eu l'occasion de voir une exposition de l'impressionnisme et de l'Opéra de Wagner, l'OMS a assisté, jours après. Compris alors, qui pourrait témoigner de sentiments à travers l'art et a décidé qu'il allait devenir un peintre. Le déménagement vers l'Allemagne, pour étudier la peinture, amené en contact avec un concert de Schönberg, qui coince grande amitié, et qui distinguent votre abstraction.

La maturation de son travail, connexion de musique ont émergé, principale source d'inspiration de son style pictural, Cette espiritualizou l'ensemble de son œuvre. Comme l'a dit,

Un peintre, Je ne trouve pas de satisfaction dans la simple représentation, artistique si, dans votre désir d'exprimer votre moi intérieur, peut seulement envier la facilité avec laquelle la musique, les arts plus immatérielles plus, atteindre cet objectif. Il cherche naturellement à appliquer les méthodes de la musique dans votre propre art. Et cela se traduit par le désir modern de rythme dans la peinture; construction mathématique abstraite; des notes répétées de couleur; de réglage de la couleur en mouvement. (KANDINSKY, 1977, p.19) 3

Numéro de l'improvisation 11, 1910, Huile sur toile, Musée d'Etat russe. © Kandinsky, Wassily.

Numéro de l'improvisation 11, 1910, Huile sur toile, Musée d'Etat russe. © Kandinsky, Wassily.

Pour l'artiste, la peinture peut susciter la même musique d'impressions et sensibilise le spectateur, passer à la perception de l'intensité sonore, par le biais de l'ensemble des visuel. Dans son livre « le spirituel dans l'art » 4, Kandinsksy défini ses « Improvisations », comme expressions de l'inconscientes, intérieur de caractère et spontanée, par rapport à l'improvisation de la musique. Dans cette série de peintures, les éléments figuratifs interagissent avec l'abrégé, au milieu des couleurs et des lignes. Pour ele, la couleur provoque des vibrations qui touchent l'âme. Les œuvres de la série de Compositions, qu'il soit clair que travail soigné. La connexion avec la musique s'intensifie, et le son devient plus intense, pour une pause de l'objet et avec le figuratif qui est représentatif de l'art de la réalité. Pour ele, « l'observateur doit apprendre à regarder la peinture comme la représentation graphique d'un état d'esprit, et non pas comme une représentation de certains objets" (KANDINSKY, 1991, p. 167).

Bien au-delà des moyens, technique et couleur, ce lien avec la musique, l'abstraction de Wassily Kandinsky, déclenche la profonde spiritualité. Comme dit,

J'ajouterais que nous nous donnons pour travailler avec un esprit encore plus joyeux, une combustion encore plus serein, Quand on voit qu'il existe aussi d'autres possibilités dans l'art (et ils sont légion) qui peut être utilisé avec toute la droite (ou avec un motif plu ou moins). Pour autant que je suis concernée personnellement, J'aime toutes les formes nés nécessairement esprit, créé par l'esprit. (KANDINSKY, 1991, p. 103)

Observer que son travail consiste à réaliser ces codes sensibles, Grâce à ses couleurs vives et ses formes dynamiques qui semblent se déplacer et sans cesse sur l'écran, avec des rythmes, avec des pauses. Ils transcendent donc rythmés et laissent les spectacles, l'intérieur, marque de style de l'artiste. La rupture avec la figuration, le droit de travailler librement pensée de l'artiste, mais son œuvre est prudente et calculées, dans la distribution des couleurs et des formes.

Étudiants du Collège de Veritas, Sorocaba, dans l'exposition le Centro Cultural Banco do Brazil.

Étudiants du Collège de Veritas, Sorocaba, dans l'exposition le Centro Cultural Banco do Brazil.

Kandinsky codes parce que les élèves de la sixième année, l'école de Veritas, visite de l'exposition, qui a compris la musicalité des œuvres. Plus de visiter les peintures, les enfants ont également pu délicieux de pénétrer sur les écrans, en plein mouvement, par le biais de lunettes 3D, qui sont fournis aux visiteurs.

Détails du plafond de la salle du Centro Cultural Banco do Brazil.

Détails du plafond de la salle du Centro Cultural Banco do Brazil. Photos: Rosangela Vig.

La beauté de l'exposition est complétée avec la grandeur de l'édifice de la Centro Cultural Banco do Brazil, considéré comme une icône de l'architecture, siècle dernier. Situé dans le centre-ville de São Paulo, la construction de 1901, Il est que le cinquième le plus visité une institution culturelle du pays et les charmes de conception, qui remonte à l'antiquité, dans ses vitraux et dans les escaliers.

Promenez-vous à travers les œuvres de mars de Kandinsky pour une mélodie et se promener pour un poème. Comment ne pas être séduit?
.

Lean votre oreille pour la musique, Ouvrez vos yeux à la peinture. Il … ne pense pas que! Vous vérifier, Si vous voulez, ayant entendu et vu. Posez-vous la question suivante, Si vous voulez, Si cela fonctionne en vous promenant dans un monde que j'étais jusqu'alors inconnu. Si oui, Quoi d'autre encore voulez-vous? (KANDISNKY, 1970, p. 79)

.

Plus de œuvres:

.

Étudiants du Collège de Veritas, Sorocaba, sur l'exposition Kandinsky au Centro Cultural Banco do Brazil:

Photos de crédit: Rosangela Vig.

.

Centro Cultural Banco do Brazil à São Paulo

Rua Álvares Penteado, 112 - Centre. Sao Paulo.
(11) 3113-3651/3652

Informations:

ccbbsp@BB.com.br
www.bb.com.br/cultura
www.twitter.com/ccbb_sp
www.Facebook.com/ccbbsp

.

Notes:

1 Wassily Kandinsky-site Web:
www.wassilykandinsky.net

2 Chevalier bleu

3 Le peintre, qui trouve la satisfaction dans la simple représentation, Cependant artistique, dans son désir d'exprimer sa vie intérieure, ne peut pas envier mais la facilité avec laquelle la musique, les plus immatériels des arts aujourd'hui, permet d'obtenir cette fin. Naturellement, il cherche à appliquer les méthodes de la musique à son propre art. Et de là résulte ce désir modern pour le rythme dans la peinture, pour les mathématiques, construction abstraite, pour les notes répétées de couleur, pour la mise en couleur en mouvement. (KANDINSKY, 1977, p.19)

4 Concernant le spirituel dans l'Art

.

Références:

FARTHING, Stephen. All About Art. Rio de Janeiro: Sextant, 2011.

KANDINSKY. Concernant le spirituel dans l'Art. New York: Dover Publications, 1977. (Sobre o na Espiritual Arte)

KANDINSKY. Aperçu du passé. Sao Paulo: Et. Martins Fontes, 1991.

KANDINSKY. O futuro da Pintura. Portugal: Editions 70, 1970.

.
.
INFORMAÇÕES PARA UN SOBRE IMPRENSA UN EXPOSIÇÃO: AGÊNCIA CONTES ROCHA
SP: (11) 3253-3227 | DF: (61) 4063-8770 | RJ: (21) 4063‐7021 | BH: (31) 4063-6331 |
Contes | Nara | Nathalia | (11) 98870-1089
.
.
.
.
.

Commentaires

8 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*