Accueil / Art / Montre toujours que quelque chose entre nous poursuit le projet [Je suis là], au Sesc Belenzinho
Hugo Curti. Photos: Divulgation.

Montre toujours que quelque chose entre nous poursuit le projet [Je suis là], au Sesc Belenzinho

Galciani Neves est le commissaire de l’exposition qui réunit des artistes contemporains et met l’accent sur les nombreuses formes de relation entre le public et l’oeuvre. Dans cette prochaine phase, le projet apporte également activité de formation auprès des jeunes qui sont intéressés à étudier et produisent collectivement

Discuter les divers éléments des arts et comment ils se rapportent à l’auditoire d’un certain endroit. C’est l’un des devises de la Projet [Je suis là], organisée par Paul Miyata et qui a débuté en juillet, au Sesc Belenzinho. À partir de 31 Août, ce projet s’inscrit dans sa deuxième phase avec l’ouverture de l’exposition TOUJOURS QUELQUE CHOSE ENTRE NOUS, organisée par Galciani Neves, réunissant des artistes brésiliens contemporains avec des œuvres qui se rapportent à l’espace intermédiaire inexpugnable qui existe dans les relations, langue et opérations, também, dans la rencontre entre l’art et le public.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

L’exposition rassemblera des artistes Vitor Cesar (qui présente le travail TOUJOURS QUELQUE CHOSE ENTRE NOUS, qui donne le nom à l’affiche), Jorge Menna Barreto, Patricia Aguilar, Fernanda Porto et Haroldo Savoie, Flávia Mělník, Fabio Morais Malvina Sammarone, Hugo Curti, Bruno Moreschi, Beth neige, Regina Parra, Cadu, Enrique Jezik, Marilá Dardot, Felipe Acacius et Jaime Lauriano.

Le choix des artistes a pris en considération non seulement les travaux présenté dans l’exposition, mais aussi son chemin. Le principe consistait à recueillir les noms qui ont, notedly, un travail basé sur la relation la plus étroite avec le public, dans lequel les réactions, interactions ou la perception du spectateur est considérées comme un élément fondamental de l’événement de le œuvre.

"If, dans la première étape du processus de (exposition Potlatch: Échanges d’art, qui a commencé à vide et a été créée avec des œuvres d’art donnés en échange d’une conversation avec les conservateurs) Nous avons discuté le rôle de conservateur, la valeur de l’art et qu’on peut qualifier d’art, à TOUJOURS QUELQUE CHOSE ENTRE NOUS Nous allons s’interroger sur le rôle du public dans une exposition. Le degré auquel un travail existe avant de trouver votre public et, Lorsque cela se produit, ce qui allume le travail, à l’exposition et les visiteurs? Nous avons l’habitude de penser qu’une exposition d’art est un lieu de présentation des œuvres, Mais ce qu’elle est, fondamentalement, presentificado est un lieu de rencontre des gens et des idées, question Mitchelljamesmuro.

Regina Parra. Foto: Divulgação.

Regina Parra. Photos: Divulgation.

Interação

Parmi les œuvres qui composent le spectacle, l’un des points forts est Pittacos de Mytilène, Fernanda Porto et Fabio Morais. Le travail sera dans le centre de l’exposition et aura une série d’actions qui seront activés par l’intermédiaire de huit rencontres avec des artistes et des commissaires, avec une durée de 3 heures chaque.

Les participants-élèves, concepteurs, éducateurs, critiques, artistes, enseignants et intéressé à l’art, critique d’art, essais graphiques – interpréteront des œuvres graphiques de réflexion critique/médiation sur des questions qui ponctuent les œuvres de spectacle. Les exercices et les projets en cours seront exposées, ainsi que le fichier des références et des documents générés durant les réunions-vidéos, Photos, etc.

Un autre point fort est le œuvre TOUJOURS QUELQUE CHOSE ENTRE NOUS qui donne son nom à l’affiche et a été créé par Vitor Cesar. Une affiche une fuite analogue à un gabarit de masque fait référence à la plage qui persiste dans toutes les relations. Le public peut obtenir une feuille et transporter. Sa, avec la distribution de lettres, est le membre de phrase Toujours quelque chose entre nous. L’idée est que le visiteur au-delà des limites de l’exposition et appuyez sur cette feuille pour les autres environnements, comme affiche, signalisation ou même comme un gabarit qui permet de multiplie cette expression pour nombreux quartiers de la ville.

Sintaxe – Fernanda Porto e Haroldo Saboia. Foto: Divulgação.

Syntaxe-Fernanda Porto et Haroldo Savoie. Photos: Divulgation.

Refait

Quelques jours après l’ouverture de l’exposition, à 13 Septembre, commence une autre activité de la Projet [Je suis là]. REFAIT est un atelier avec la coordination de l’artiste et professeur Peter France, afin de promouvoir l’art contemporain avec le public. Les inscriptions seront ouvertes au grand public et le projet espère réaliser même les jeunes résidents d’East. L’objectif est de stimuler les participants d’en savoir plus sur l’art contemporain et aussi de produire collectivement.

De l’expérience des artistes tels que Robert Morris, Sol LeWitt et Cildo Meireles, Il sera discuté des différences entre rencontrer ces œuvres direct ou par l’intermédiaire de documents photographiques et aussi la distinction entre œuvres originales et de contact avec des répliques d’eux.

Après, les étudiants et le coordinateur Peter France choisira une liste des travaux qui puisse être essayées à refaire. L’idée est de discuter les principales décisions du matériel d’artiste, mesures, échelle, processus nécessaires pour effectuer les. Suite, Il y aura un volet pratique impliquant la charpenterie et atelier, pour tester les moyens de produire chacune des œuvres sélectionnées. Ces œuvres seront exposées dans une exposition qui aura lieu dans une étape ultérieure Projet [Je suis là].

Pour le script:

Exposition
TOUJOURS QUELQUE CHOSE ENTRE NOUS -Première journée 31 Août, mercredi, à 20 heures, au Sesc Belenzinho. Curatelle Nair - Galciani. SCHEDvisite de la rivièretion -du mardi au samedi de 11:00 à 21:00 et dimanche et jour férié de 11:00 à 19:30. GRATUIT. Gratuit pour tous les publics. Jusqu'à ce que 30 Octobre.

Atelier
REFAIT -De 13 Septembre au 30 Octobre. Inscription en personne-tant qu’il y a disponibilité. Les participants doivent avoir plus de 15 ans, avec une formation et d’expérience, et être résidents du sud-est. Capacité - 20 personnes.

SESC BELENZINHO -Rua Padre Adelino, 1000 -Belenzinho (autour de la station de métro Belém). TELEFun – (11) 2076-9700. Accès pour personnes handicapées. Horaires d’ouvertures de la Sesc Belenzinho -Du mardi au vendredi de 09:00 à 21:30 et le samedi, Dimanche et jour férié de 09:00 à 19:30 Parking – R$ 10,00 la première heure et R $ 2,50 pour un délai supplémentaire et R$ 4,50 la première heure et R $ 1,50 heure supplémentaire (toute information d'identification).

Commentaires

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*