Accueil / Art / Nouveaux écrans de la Galerie de PIN apportent des œuvres par Miguel Ferreira, Ananda Giuliani et les Ludmilla Alves
Ananda Ludmilla, Sans titre je. Photos: Ananda Giuliani.

Nouveaux écrans de la Galerie de PIN apportent des œuvres par Miguel Ferreira, Ananda Giuliani et les Ludmilla Alves

Miguel Ferreira, Sem Título III. Foto: Dalton Camargos.

Miguel Ferreira, Sans titre III. Photos: Calendrier Web Dalton.

L'art qui pénètre dans l'environnement des forces de la nature, de la physique, de la mécanique, que le dialogue avec l'action implacable du temps et des formes naturelles. Ce sont des provocations faites par trois jeunes artistes, et qui pourrait être vu de 7 et 28 Mai, la Galerie de PIN.

Le jeune Marshall apporte une chambre à la salle d'exposition « Déconstruction en ré majeur », qui étudie les différents utilitaires et des langages artistiques des objets qui sont conjugués de façon inhabituelle, faisant usage des nouvelles technologies. Alors, ils gagnent un large éventail de possibilités pour le discours et l'artiste joue avec sa dimension physique et mécanique. L'exposition de la Galerie est la première broche individuelle de l'artiste.

Déjà les jeunes artistes Ananda Giuliani et les Ludmilla Alves a accepté le défi de partager une même exposition et fonctionnalité, dans la chambre deux, »Cerro », montre permet à analyser l'action du temps et les forces de la nature sur les objets, paysages, vide.

L'ouverture de « Déconstruction en ré majeur » et 'Cerro » Il arrive de samedi 17:00, jour 7 Mai, la Galerie de PIN (CLN 103, Bloc B, Boutique 66). Entrée gratuite.

EXPOSITIONS

Déconstruction en ré majeur

Local: Galerie de pin-salle A

Artiste: Miguel Ferreira

Le travail de Marshall propose l'Association entre mécanique et esthétique, laissant une théorie claire de « non-objet ». Dans des œuvres qui éveillent la curiosité, Nous avons trouvé étant donné que les parties visibles eletro-mecânicas pièces montées en acrylique clair aux objets difformes qui omettent le système qui leur donne un mouvement. Cet ensemble de œuvres apparemment paradoxal, sert comme critique et traite de la portée des nouvelles technologies, liste, dans le fond, les possibilités illimitées dans les arts résultant de la consommation de la physique et la mécanique.

Miguel Ferreira 1975, Brésilienne, née à Rome. Vit et travaille à Brasilia.

Il a participé à quatre ans d'architecture à l'Université Santa Úrsula, à Rio de Janeiro, Ville où a également participé à classes de dalle dans le parc de sculpture 1994. Mais fin, a choisi le cours de baccalauréat en beaux-arts à l'Université de Brasilia, formation dans la seconde moitié du 2004. Il a participé à plusieurs expositions collectives, exposition Déconstruction en ré majeur, la Galerie de Pin, Il sera le premier artiste individuel.

Cerro

Local: Broche – Galerie chambre deux

Artistes: Ananda Giuliani et les Ludmilla Alves

Cerro C'est l'exposition qui rassemble des œuvres de Ananda Giuliani et les Ludmilla Alves, invités et entraîné pour occuper le même espace d'exposition. Des échanges, On dirait, doutes sur les pensées et avec l'espace, remise en question: « Nous sommes, Nous, Qui sommes-nous? -Nous sommes vraiment qui? – corpo de matéria que muda. Matéria escura, questions lumière. Noyau. Élévation. Vide. La pierre a une partie avec la colline ou le sol; le charbon de bois prend noirceur prêté au feu; les fissures des paysages intuídas; le bruit des arbres matelassé à bord; l'extension de secret story. Le désir de lire, dans l'espace, une lettre de non indiquée, revela no entanto algo luminoso, quelque chose qui bouge, une publicité de réunion de parti, toujours, Another way".

Ananda Giuliani né 1991, à Brasilia.

Baccalauréat en beaux-arts de l'Université de Brasilia depuis 2014, développe ses recherches sur l'espace, Alors que le corps et la collision, par le biais, principalement, de la pensée dans l'installation in situ et de l'expérience urbaine. Intégré dans 2014 les expositions Plan élargi, dans la Galerie pilote-cosmonaute de l'UnB; Plus de sept, dans la maison de la culture de l'Amérique latine; Salle XX̃le Anapolino de l'art contemporain, Antonio Sibasolly Gallery; Sans titre, Fayga Ostrower Funarte Brasilia Galerie; En 2015 écran intégré DES tous les, Fayga Ostrower Galerie, à l'occasion de la Fondation d'art contemporain Award 2014 -Visual actes Funarte Brasilia; Participe à l'exposition Quota, dans la Galerie de la Faculté des Arts visuels à l'Université de Goiás (UFG); ONDEANDAAONDA, au Musée National de la République et les interventions menées sur la façade de la Galerie toujours épingler à l'occasion des expositions Pour une pédagogie de disperséẽle (Module de base), GravitaçlẽES, Tuer ou de tuer et d'orangeraies douces; Il a également participé à l'exposition À pied où il y a vague, l'objet trouvé.

Ludmilla Alves est né à Brasília, 1987.

Est un artiste et un baccalauréat en Communication sociale de l'Université de Brasilia. Il est un maître de la poétique contemporaine par le programme d'études supérieures en art de l'UnB. Rapports de recherche entre la peinture et l'expérience de l'espace. En 2015, arrivée au expositions Longues distances, dans la maison de la culture de l'Amérique latine; Occupation 2.0, le centre de Culture éléphant; ONDEANDAAONDA, au Musée National de la République; et la résidence d'artiste Cimetière de poisson, à Conceição do Mato Dentro-MG. La même année, essai Visual/écrit a eu lieu pour le catalogue de l'exposition DES tous les (Fayga Ostrower Galerie, Funarte) et d'intervention sur la façade de la Galerie de Pin, à l'occasion de l'exposition La mort arrive tôt. En 2014, participe à l'exposition Grand-Tour (le groupe de recherche vacance-monde: Nomad poétique, qui participe, coordonné par Karina jours) et a collaboré avec la quatrième édition de la revue Sans / enregistrement. En 2013, Il a participé à l'occupation Ligne fine et l'exposition Orientation objet (par le scelleur de Vuelos collectif), aussi bien dans le pilote de l'espace Galerie. À partir de 2012, effectue également des travaux avec l'écriture.

SERVICE
Galerie de pin CLN 103 Magasin bloc B 66.
Ouverture samedi 07 mai à 17:00.
Sur l’écran jusqu’au jour 28 mai, du mercredi au samedi-15:00 à 07:30 pm.

Entrée gratuite.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*