Accueil / Art / Premières traces de l’art moderne-impressionnisme par Rosangela Vig
Figue. 2 -Femme avec ombrelle, Madame Monet et ton fils, Claude Monet, 1875. National Gallery of Art, Washington. Collection de Monsieur. et Mme. Paul Mellon. Sélection.
Figue. 2 -Femme avec ombrelle, Madame Monet et ton fils, Claude Monet, 1875. National Gallery of Art, Washington. Collection de Monsieur. et Mme. Paul Mellon. Sélection.

Premières traces de l’art moderne-impressionnisme par Rosangela Vig

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:

Rosângela Vig é Artista Plástica e Professora de História da Arte.

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

Rien ne ressemble tellement à ce que nous appelons inspiration comme la joie avec laquelle l’enfant absorbe la forme et la couleur. Osez aller plus loin: J’affirme qu’inspiration n’a rien à voir avec la congestion et que chaque pensée sublime s’accompagne d’un frisson nerveux, plus ou moins intense, qui fait écho au cervelet. L’homme de génie a les nerfs solides, chez les enfants, ils sont faibles. En ce que, la droite a gagné une place considérable; dans le présent, la sensibilité occupe la majeure partie de votre être. (BAUDELAIRE, 2007, p.19)

La sensibilité qui raconte concernant l’enthousiasme de Baudelaire, posséder le cœur de l’artiste, dans vos émotions transcendante. C’est comme si la nature n’a émis de faire étalage de leurs couleurs et leurs formes, induisant l’artificier à la séduction. Ravi, Il s’excite et se perd sur tout ce que vous voyez, comme un enfant avec ravissement à découvrir le monde. L’image se présente traverse le domaine subtil de l’imagination et devient réelle pour vos mains, dans votre façon poétique de montrer ce que vous voyez. C’est par ces lignes qui la Art entretiens et qui, au moment où, s’est avéré être fructueuse.

Et si la météo a donné du fruit bon, était sur la modernité Art a ouvert ses portes à l’esprit créatif. La fin du XIXe siècle a été témoin de bon nombre de ces innovations et de nouvelles fonctionnalités qui ont été signalées et puis fera partie de l’esthétique qui restée jusqu’au milieu du 20e siècle.

Pendant cette période,, le monde a assisté à l’émergence des machines et la production à grande échelle 1. L’invention du cinématographe, à la fin du XIXe siècle, par les frères Lumiere, serait-ce les images pourraient être vu en mouvement, donnant naissance au septième art 2, le cinéma. Nouvelles technologies lui permettent même si l’homme fly, au début du XXe siècle. Et il n’y a aucun doute que l’invention de la photographie, par français Joseph Nicéphore Niépce (1765-1833), à 1826, a été d’une grande valeur à la peinture moderne élargir en sens et en formes. Alors que la réalité est la tâche de la photographie, l’art pourrait approcher le monde des idées, manière autonome.

Peinture

Tout est magnifique en ce moment et la lumière est superbe. (MONET dans HOLMES, 2001, p. 100)

Sur l’esthétique, Paris est la ville natale de courants novateurs du XXe siècle. Ou, un groupe d’artistes, à la fin 1860, avide de réalisme desvencilharem, se sont réunis pour partager des idées. Parmi les participants de ces réunions, mis en évidence les noms des Frédéric Bazille (1841-1870), Paul Cézanne (1839-1906), Edgar Degas (1834-1917), Edouard Manet (1832-1883), Claude Monet 3 (1840-1926), Camille Pissarro (1830-1903), Auguste Renoir (1841-1919), Alfred Sisley (1839-1899) et le peintre Berthe Morisot (1841-1895) (CLAIRON, 2014, P. 276). S’est joint à eux, écrivains, critiques et autres intellectuels de l’époque. Les réunions de ce groupe, montre rose non seulement aspirent pour afficher les travaux à l’extérieur des halls et officiel, mais il est également ressorti la volonté de se libérer de la bourse. Les scénarios doivent être la vie quotidienne, ce qui montre l’influence du réalisme et le naturalisme, les années 1840, par Gustave Courbet (1819-1877). Les scénarios doivent être urbains, ramassé un premier coup d’oeil, à certains moments de la journée, sous l’influence de la luminosité solaire, par le biais de spots, sans mélange de couleurs, comme si la lumière ont été capturée dans votre temps de pénétrer la nature, personnes ou d’objets. La artistes sortaient de leurs ateliers, Faites des scénarios rurales et urbaines, votre lieu de travail. De votre proposition révolutionnaire et libérale, a fleuri un style pictural unique que valorise la lumière naturelle, offrant l’apparence, l’impression finale de sensation de luminosité.

Et éclairé par lumière naturel que Madame Monet vous promener avec votre enfant, au milieu de la végétation (Figue. 2). Tous deux se protègent du soleil. Le garçon avec un chapeau, ta mère avec le parapluie, qui menace de voler avec la brise. La clarté intense laisse chaleur évidente, peut-être atténué, le vent qui semble agiter la végétation, la robe et les cheveux de la première épouse de Monet. La lumière vient derrière l’horizon et des personnages de la scène, projetant l’ombre à l’avant de leur. Le manque de netteté des contours, renforce l’idée de mouvement et de lumière, impression sur n’importe quelle image. Cette impression est accentuée par l’utilisation de couleurs pures qui peuvent passer inaperçus, un premier coup d’oeil, mais ce sont eux qui fournissent le résultat final du mélange à l’observateur, objectif principal des impressionnistes. Dans le jeu de point de vue, les protagonistes semblent être sur une petite colline et l’observateur semble trouver au-dessous d’eux.

Le même effet de perspective est également dans la cathédrale de Rouen (Figue. 4), dont le sens de la grandeur s’accentue avec la position de l’observateur, en dessous. Monet peint la même construction à différents moments de la journée, à divers moments de l’année, Mettant l’accent sur les différents effets favorisant l’incidence de la lumière.

Une fin d’après-midi est le protagoniste dans la Figure 5. Les chambres du Parlement sont peu éclairés et votre savoir presque rien, déjà noircie, sous le soleil, déjà mis derrière la tour la plus haute. La construction contraste avec le ciel gris, qui irradie les plus belles couleurs de fin d’après-midi. Vous pouvez voir la gamme des tons du plus sombre au plus léger, l’écran bleu de teinture, Lilas, rosa, rouge, d'orange, jaune et blanc. Les couleurs reflètent les eaux tranquilles de la Tamise, avec les mêmes nuances. Il est possible de noter chaque trait et, En dépit d’être une fin d’après-midi, le brillant de l’écran dans la lumière.

Contrairement aux autres impressionnistes, Edgar Degas préféré les environnements intérieurs. Ses sujets étaient pour la plupart les danseurs, les spectacles, l’opéra et les concerts. Son œuvre peut être considérée comme l’acte d’un moment quand les gens ne réalisent qu’ils êtes photographiées. Bien que les environnements sont, souvent, stagiaires, ses œuvres sont baignées de lumière, de mouvement et légèreté. Dans ses compositions, est la lumière artificielle qui s’allume et la promotion de l’effet sur le corps et les visages, dans l’instant d’un mouvement ou une expression. Dans votre cours de danse (Figue. 8), Il est possible de constater que le dessin est plus valorisé et les détails de la scène sont plus évidentes. Les robes et leurs liens de Durian colorés ne sont pas complètement énoncées, Une fois le tissu translucide et est en plein mouvement. La lumière qui éclaire la pièce est très bien, mais pas assombrir l’environnement. Vous pouvez entendre les sons des traces sur les escaliers et planchers de bois franc.

La dernière exposition impressionniste dans 1886, France, Quand le groupe est dispersé et le style a été abandonné. Deux artistes qui faisaient partie de la montre, Georges Seurat (1859-1891) et Paul Signac (1863-1935) recherche approfondie sur les techniques de l’impressionnisme et modifié pour la juxtaposition de couleurs. A donc fleuri le pointillisme, comme une évolution de l’impressionnisme. Et le mouvement influencé encore partie de le œuvre de Van Gogh, Bien que l’artiste a traversé plusieurs styles, dans ta peinture et être considéré comme post-impressionniste.

Sculpture

Les effets fugaces de l’ombre et la lumière, causés par les accidents vasculaires cérébraux avec noyaux intense et le manque de netteté des images ont été les principales marques de peinture impressionniste et servi d’inspiration pour Auguste Rodin (1840-1917).

Le sculpteur a été considéré comme réaliste, Symboliste et expressionniste, mais votre style est également passé par l’impressionnisme. L’artiste a cru que les imperfections et la sensation de rugosité de la sculpture pourraient donner l’impression que l’image serait la germination ou rising, de la pierre. Par ailleurs, la luminosité sur la surface imparfaite fournirait un sentiment de dynamisme, de force et d’émotion. Le sculpteur, souvent, Laisser une grande partie de la sculpture, au milieu de la pierre de taille approximative, comme si l’image s’efforcent de dégager un rocher.

Le travail “L’homme avec le nez cassé” est venu à être considéré comme inachevé de critiques de l’époque. Ainsi que les impressionnistes de la période, le sculpteur a voulu laisser aller de la réalité. Une telle notion est clairement dans l’ouvrage de femme avec un enfant (Figue. 14), Cela semble être en formation, qui sortent des entrailles de la roche brute. Les protagonistes de la scène sont au cœur de Pierre, et semblent jouer. La surface n’est pas lisse, ont la dureté de la pierre. L’effet de la lumière sur les recoins, c’est ce qui favorise l’impression de dynamisme. L’image finale est composé par le regard du spectateur.

Son œuvre principale, Le penseur, représente Dante, devant les portes de l’enfer. Bien que la sculpture originale a été déposée en 1880, l’artiste est plus 20 copies. Influencé par la Renaissance, le sculpteur visée à l’intérieur et de l’âme, l’homme qui pense, qui reflète, aller alors, En plus du monde physique. Coulé dans le bronze, la sculpture présente la proportion et les détails du corps humain. Vous pouvez voir des os, muscles, caractéristiques et mouvement, mais la surface a des saillies, qui suppose non seulement l’idée de diamants bruts, comme l’impression de mouvement et de la sculpture avec le très rock où elle émerge.

Détaché de la réalité, Rodin est arrivé laissant des traces évidentes de ses doigts, dans les recoins de ses sculptures, cherchant à capturer seulement l’essence, des images. Le sculpteur aurait laissent souvent une grande partie de la roche sous votre forme brute, ramasser une partie seulement des chiffres et des caractères, prenant l’apparence d’une quête de l’image complète. Pour ele, l’absence d’achèvement pourrait promouvoir l’imagination.

Final Thoughts

Maintenant je ne peux pas vous détendre; les couleurs me suivent comme une continuité de l’exploitation, même dans mon rêve. (MONET dans HOLMES, 2001, p. 145)

Classé plusieurs fois, par la critique, comme des rebelles, les impressionnistes ont osé modifier les notions de Sculpture peinture et figuratif, laissant les impressions de ce qu’ils voyaient. La lumière est venue à être considérée comme faisant partie de l’ouvrage, pour leurs effets sur les êtres et les choses.

Lors de l’application à la littérature, le style impressionniste a osé décrire les États d’âme, émotions et impressions sensorielles, valoriser les aspects psychologiques. En France, Marcel Proust (1871-1922) publiés entre 1913 et 1927, votre travail à la recherche du temps perdu. Au Portugal, Florbela Espanca (1894-1930) a montré une sensibilité extrême, souffrances apparentes et érotisme; apporté aux États de surface de l’âme, souvent morbide, plein de figures de style. Le drame de leurs textes, presque imagísticos, est venu pour trier l’écrivain portugais avec un style unique, par lequel ils transitent courants impressionnistes, symbolistes, romantique, et moderne.

Il ne fait aucun doute que les nouvelles technologies, y compris photo, modifier éventuellement les concepts qui, jusque-là, avaient sur la Art. Aux artistes, Il restait encore à explorer ces ressources et de transformer l’art en art, en passant par votre imagination et votre enthousiasme face à la liberté ainsi offert. L’inspiration se sentait libre d’extrapoler et artiste transcendé.

Mon âme, Vous rêvez-vous avez perdu.
Mes yeux sont aveugles pour voir!
Vous n’êtes pas encore la raison de ma vie,
Puisque vous êtes déjà toute ma vie!

Je ne vois rien de si fou…
Étape dans le monde, mon amour pour lire
Le livre mystérieux de votre être
La même histoire tant de fois lire!

Tout le monde est fragile, tout passe…
Quand je dis que tout le plaisir
Une bouche divine parle en moi!

Il, vous cherchez à vous, dire les titres:
Ah peut voler mondes, étoiles meurent,
Vous êtes comme Dieu: début et fin!
(FESSE, 2007, p. 17)

1 La révolution industrielle a eu lieu entre 1760 et 1840, avec les machines à vapeur. La deuxième phase, entre 1860 et 1900, comprend de nouvelles technologies utilisant l’énergie électrique et moteur; avec l’utilisation des combustibles et des matériaux, y compris, l’acier. Quelques érudits, le 20ème et 21ème siècle témoignent de la troisième phase de la révolution industrielle, dont font partie, les ordinateurs, ingénierie cellulaire et génétique.

2 Le terme septième art a été donné par le critique de cinéma italien Ricciotto Canudo (1877-1923), à 1911, dans un manifeste des sept arts et esthétique du septième art. Pour les intellectuels, les arts en Architecture, Sculpture, Peinture, Musique, Danse, Poésie et cinéma.

3 Film de 1915 Dans la peinture de Monet plantes aquatiques:
www.youtube.com / watch?v = Mt17zgixo78

.

.

A aimé? Ajouter un commentaire!

.

Venez avec nous, Obtenez les derniers par e-mail:

Email

.

.

Références:

  1. BAUDELAIRE, Charles. Sur la modernité. Sao Paulo: Editeur paix et de la Terre, 2007.
  2. BAYER, Raymond. Histoire de l'esthétique. Lisbonne: Stamp éditoriale, 1993. Traduction de José Saramago.
  3. CHILVERS, Ian; ZACZEK, Iain; WELTON, Jude; CLAIRON, Caroline; MACK, Lorrie. Ilustrada de História da Arte. Sao Paulo: Publifolha, 2014.
  4. FESSE, Florbela. Anthologie de poèmes pour la jeunesse. Sao Paulo: Editora Peirópolis, 2007. (Organisation de Cantorbéry Scarpetta)
  5. FARTHING, Stephen. All About Art. Rio de Janeiro: Sextant, 2011.
  6. Gombrich, E.H. Histoire de l'art. Rio de Janeiro: Editora Guanabara, 1988.
  7. HAUSER, Arnold. Histoire sociale de l'art et de la littérature. Sao Paulo: Martins Fontes, 2003.
  8. HOLMES, Caroline. Claude Monet à la Giverny. Royaume-Uni: Weidenfeld & Nicolson, 2001.
  9. POE, Edgar Allan. La philosophie de Composition. Rio de Janeiro: 7 Courrier, 2008. Translation: Léa Viveiros de Castro.
  10. PROENÇA, Gratuit. Découvrir l'histoire de l'art. Sao Paulo: Routledge, 2005.
  11. VIG, Rosangela Araujo Pires. L'ART COMME UNE COMMUNICATION A LA COMMUNICATION AS ART. Communication, Culture et médias, UNISO, Sorocaba: 2010. Disponible dans:
    comunicacaoecultura.uniso.br/prod_discente/2010/pdf/Rosangela_Vig.pdf

.

Comme figuras:

Figue. 1 - Bazille et Camille, Étude du petit déjeuner dans le domaine, Claude Monet, 1865. National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce Collection.

Figue. 2 - Femme avec un parasol, Madame Monet et ton fils, Claude Monet, 1875. National Gallery of Art, Washington. Collection de Monsieur. et Mme. Paul Mellon.

Figue. 3 - Jardin de l’artiste à Vétheuil, Claude Monet, 1880. National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce Collection.

Figue. 4 - Cathédrale de Rouen, Façade ouest sous la lumière du soleil, Claude Monet, 1894. National Gallery of Art, Washington. Chester Dale Collection.

Figue. 5 - Les chambres du Parlement, Coucher du soleil, Claude Monet, 1903. National Gallery of Art, Washington. Chester Dale Collection.

Figue. 6 - Palazzo da Mula, Venise, Claude Monet, 1908. National Gallery of Art, Washington. Chester Dale Collection.

Figue. 7 - La passerelle en japonaise, Claude Monet, 1899. National Gallery of Art, Washington. Cadeau de Victoria Nebeker Coberly, à la mémoire de votre fils John W. Mudd, et Walter H. et Leonore Annenberg.

Figue. 8 - Cours de danse, Edgar Degas, 1873. National Gallery of Art, Washington. Collection de Corcoran (William le. Collection Clark).

Figue. 9 - Devant le Ballet, Edgar Degas, 1890-1892. National Gallery of Art, Washington. Collection de Widener.

Figue. 10 - La soeur de l’artiste, EDMA, assis dans un parc, Berthe Morisot, 1864. National Gallery of Art, Washington. Ailsa Mellon Bruce Collection.

Figue. 11 - Jeunes paysans au repos dans les champs près de Pontoise, Camille Pissarro, 1882. National Gallery of Art, Washington. Collection de Monsieur. et Mme. Paul Mellon.

Figue. 12 - Le chemin de fer, Edouard Manet, 1873. National Gallery of Art, Washington. Horace Havemeyer don à la mémoire de votre mère, Louisine W. Havemeyer.

Figue. 13 - Premier Blizzard à Veneux-Nadon, Alfred Sisley, 1878. National Gallery of Art, Washington. Donné en mémoire de votre grand-père par Lolo Sarnoff, Louis Koch.

Figue. 14 - Femme avec un enfant, Auguste Rodin, 1885. National Gallery of Art, Washington. Don de Mme. John W. Simpson.

Figue. 15 - Le penseur, Auguste Rodin, modèle 1880, die cast 1901. National Gallery of Art, Washington. Don de Mme. John W. Simpson.

Figue. 16 - Le Kiss, Auguste Rodin, modèle 1880-1887, soufflé entre 1896-1902. National Gallery of Art, Washington. Don de Mme. John W. Simpson.

.

Vous aimerez aussi:

.

Commentaires

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig: Rien ne ressemble tellement à ce que nous appelons inspiration comme la joie avec laquelle l’enfant absorbe la forme et la couleur. Osez aller plus loin: J’affirme qu’inspiration n’a rien à voir avec la congestion et que chaque pensée sublime s’accompagne d’un frisson nerveux, plus ou moins intense, qui fait écho au cervelet. L’homme de génie a les nerfs solides, chez les enfants, ils sont faibles.…

Passage en revue

Cohésion
Cohérence
Teneur
Clarté textuelle
Mise en forme

Excellent!!

Résumé : Évaluez cet article! Merci pour votre participation!!

Note de l'utilisateur 4.77 ( 6 votes)

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*