Accueil / Art / Casa França Brasil inaugurera l'exposition « L'un sur l'autre: L'histoire comme corps collectif", par l'artiste Thelma Innecco, jour 20
Thelma Innecco, travailler. Photos: Divulgation.
Thelma Innecco, travailler. Photos: Divulgation.

Casa França Brasil inaugurera l'exposition « L'un sur l'autre: L'histoire comme corps collectif", par l'artiste Thelma Innecco, jour 20

LE MINISTÈRE DU TOURISME, LE SECRÉTAIRE SPÉCIAL DE LA CULTURE ET DE LA FUNARTE, APRESENTAM A EXPOSIÇÃO

"SUR L'UN ET L'AUTRE: L'HISTOIRE COMME CORPS COLLECTIF"

Le projet récompensé lors de la dernière édition du Prix Funarte Artes Visuais remporte une exposition à la Casa França Brasil

"Et la douleur sous laquelle l'art de Thelma Inneco nous fait naviguer de manière ambiguë est le même art qui nous apporte l'espoir.
Fernando Batista, Mestre em Antropologia e doutorando em Cultura e Sociedade pela Universidade Federal da Bahia – UFBA

Ouverture: Lundi, 20 Décembre, 19 heures

Exposition: de 21 Décembre 2021 et 23 Janvier 2022

L'exposition présente environ 20 œuvres de l'artiste Thelma Innecco, vidéo de Caren Moy et organisée par Ana Emília Lobo

Au exposition "l'un sur l'autre: L'histoire comme corps collectif" o barro é usado para refletir a humanidade e também um ato de resistência. A spectacles, qui inaugure Lundi, jour 20, a environ 20 oeuvres inédites de l'artiste Thelma Innecco organisé en trois environnements, qui reflètent l'être humain dans des épisodes de mémoire collective, faire des commentaires esthétiques sur les relations humaines, à travers des mouvements à travers le temps historique. Ce sont des sculptures en céramique multi-corps, qui installent des manœuvres de questionnement sur les relations humaines fondées sur les dissemblances. "Affections chaleureuses - collectives et individuelles - partagent l'espace avec des corps sérialisés, exempt de particularités. Une telle association nous rapproche les uns des autres, nous rappelle des souvenirs intimes, sauve en nous le sens d'une humanité permanente", révèle la critique d'art Ana Emilia Lobo, Doctorat en Art et Culture Contemporain de l'UERJ, qui signe le commissariat de l'exposition.





Thelma Innecco conta que a primeira obra da série l'un sur l'autre foi “Empilhadinhos” e que seu significado representa bem a exposição como um todo. "A peça Empilhadinhos mostra múltiplos corpos, horizontal, empilhados uns sobre os outros e essa série reflete as desigualdades, fragilités humaines et impuissance, exposer nos propres fautes, num tema aberto às diversas interpretações, já que correlatos em qualquer cidade do mundo. Um ato de resistência e de preservação de memória representado pela delicadeza das esculturas que arrebatam nossos afetos", explique l'artiste.

"l'un sur l'autre: L'histoire comme corps collectif" também apresenta um curta-metragem realizado em colaboração entre Thelma Innecco e a cineasta inglesa Caren Moy. Dans ce travail, les sculptures dialoguent avec des documents historiques, archiver des images et des reportages afin de favoriser une fouille des mémoires de la résistance. Les histoires du quai de Valongo et des quilombos de Pedra do Sal et de Sacopã sont revendiquées, Parmi d'autres. "Dans une autre clé, les mouvements mondiaux contemporains se situent dans l'œuvre., como o Black Lives Matter, où le dénuement des statues civilisatrices a laissé place à de vives marches de mémoire et d'humanité. Lors de visites de la ville de Rio de Janeiro, la logique des sculptures devient indissociable de la logique du monument. Célébré comme cadres civilisationnels, les actes barbares monumentalisés ne sont retenus que comme un contrepoint à l'utilisation des espaces communs », explique Ana Emília Lobo. "A exposição pressupõe uma dicotomia. Dispara uma reflexão sobre a serialização de corpos e subjetividades, mais il montre aussi ce qui nous habite des autres", complémente le conservateur.

Em um terceiro espaço, o público é convidado à participação. Conduzidos por monitores, les visiteurs pourront créer leurs propres sculptures humaines pour intégrer l'exposition.

"l'un sur l'autre: L'histoire comme corps collectif" rester s'installer CASA FRANCE BRÉSIL à 23 Janvier de 2022. A exposição já esteve em Belo Horizonte no espaço Funarte MG em outubro deste ano.

"Les uns sur les autres: L'histoire comme corps collectif" foi selecionada pelo Prêmio Funarte Artes Visuais 2020/2021 – Le dialogue entre le patrimoine historique de la ville de Rio De Janeiro et les brésiliens présents dans les arts visuels, en Architecture et Espaces Urbains.

A exposição é uma realização da Funarte, Ministère du Tourisme et Secrétariat spécial à la Culture et à la production de 8 Galerie Culturelle et Moderniste.

À propos de l'artiste Thelma Innecco

L'artiste a découvert en 1992 suas potencialidades criativas no Centro de
Maria Teresa Vieira Arts, à Rio de Janeiro, où est né. Dans une grange intéressante et effervescente des arts, sua escolha foi o barro e, De lui, criou inúmeras obras e fez diversas exposições, uma individual e várias coletivas.

À propos de la cinéaste Caren Moy

Anglaise, travaille sur le marché de la télévision britannique et international depuis 1990 et au Brésil depuis 2009, quand êtes-vous arrivé et où habitez-vous jusqu'à aujourd'hui. Expérimenté dans tous les genres, des films, drame, publicités, documentaires et clips vidéo musicaux, avoir travaillé sur plusieurs des programmes les plus réussis de la télévision britannique. J'ai dépensé 15 années de travail en tant que directeur de la photographie et cadreur sur des chaînes comme la BBC, Découverte des États-Unis, CGTN (Télévision chinoise), ITV (Royaume-Uni),Canaliser 4 (Royaume-Uni) WGBH ($) e ABC ($).

À propos de la commissaire Ana Emília Lobo

Critique et commissaire, co-fondateur du collectif de recherche curatoriale Napupila et créateur du programme de veille critique Projeto Piloto. Elle est titulaire d'un doctorat en art et culture contemporains de l'UERJ, maître par le même programme, spécialiste en Art et Architecture au Brésil à la PUC-Rio et diplômée en Sciences Sociales à l'UFJF. À partir de 2010, a développé des projets, cours et recherches en arts visuels pour des institutions telles que: EAV Parque Lage, à Rio de Janeiro/RJ; IMS, à São Paulo / SP; Centre Municipal Art Hélio Oiticica, à Rio de Janeiro/RJ; Musée d'art de Rio, à Rio de Janeiro/RJ; Parmi d'autres. Elle a été évaluatrice de projets pour les programmes culturels du ministère de la Culture et de la Caixa., de la Caixa Econômica Fédérale; et a également publié les critiques rassemblées dans le livre "Terra Incógnita", organisé par Nina Zamapi, et décerné par la loi d'incitation à la culture Murilo Mendes, à Juiz de Fora/MG.

Service
Exposition « À propos les uns des autres: l'histoire en tant que corps collectif"
Maison France Brésil R. Visc. Itaboraí, 78 – Centre, – RJ, 20010-60
Tel. (21) 2332-5275
Ouverture: Lundi, 20 Décembre, 19 heures
Exposition: de 21 Décembre 2021 et 23 Janvier 2022
Du mercredi au dimanche de 12h à 20h – www.casafrancabrasil.rj.gov.br
Entrée libre

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*