Accueil / Art / Justice fédéral Centre culturel inaugure une exposition sans précédent du photographe José Diniz
Photo de Jose Diniz.

Justice fédéral Centre culturel inaugure une exposition sans précédent du photographe José Diniz

Centre culturel fédéral de la Justice inaugure une exposition sans précédent du photographe José Diniz avec travail visuel et poétique dans lequel la mémoire et le passé sont convertis en un artiste spécial en hommage à son père.

ENTRE LES BANQUES DE RIVIÈRE
Ouverture: Mardi 27 Novembre
De 28 Novembre 2018 et 03 Février 2019

"Qu'est-ce que José Diniz explique son travail nous aide, clair, pour mieux comprendre et en profiter. Mais sa visualité poétique, la force et la beauté de ses images d'explication "de distribution
Joaquim Paiva - conservateur et l'un des plus importants collectionneurs de photographie au Brésil

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Le Centre culturel fédéral de la Justice inaugure Mardi, jour 27 Novembre, ENTRE LES BANQUES DE RIVIÈRE, exposition sans précédent du photographe José Diniz avec le travail visuel et poétique dans lequel la mémoire et le passé sont convertis en un artiste spécial en hommage à son père. L'exposition présente 51 fonctionne dans les photos, peintures, aménagements, objets et vidéo, où le photographe reconstitue des souvenirs d'enfance sur les rives du fleuve Saint-Jean, à St. John Bar, Rio de Janeiro côte nord de la région des Grands Lacs. A exposição é organizada em vários ensaios na parede como “Rio São João”, « Les tableaux de mon père », « Canots » et « Shards ». Três vitrines mesclam trabalhos do fotógrafo e de seu pai.

Par le photographe Joaquim Curated Paiva, l'un des plus importants collectionneurs de photographie au Brésil, ENTRE LES BANQUES DE RIVIÈRE Il est le résultat des expériences de José Diniz photographe avec son père José Maria Diniz, artiste et professeur de dessin et de géométrie à l'Universidade Federal Fluminense, acclimatés aux rives du fleuve Saint-Jean, rivière coule à Barra de São João, Il est le lieu de naissance des tables de poète et scénario Casimiro de Abreu Pancetti, onde navegar era uma obsessão. José Maria Diniz produziu grande parte de sua obra neste lugar, transmettant les possibilités artistiques et en exerçant une forte influence dans la carrière José Diniz de son fils. "J'ai appris la composition, observer les techniques de perspective dans le dessin et la peinture. St. John bar fréquenté de très petite. Vécu avec ses pieds dans la pêche en eau, monter un canot ou tout simplement flâner le long du front de mer. J'aimé visiter un cimetière situé à l'embouchure de la rivière. Vestiges d'objets, pièces de monnaie, tessons de porcelaine et des menottes même ont été retrouvés enterrés dans la région. Est-ce que les activités d'archéologie était mon plaisir. Toutes ces expériences affectives sont mis en évidence dans cette exposition, revoir les choses qui sont dans ma mémoire sous la forme de poésie visuelle ", compte le photographe. "L'art est chose mentale, intelligence, beaucoup d'excitation, beaucoup d'histoire personnelle, créer beaucoup avec la réalité et les rêves, avec plongeon dans nos expériences et de souvenirs. Diniz traduit très bien tout cela. Il est un plaisir de partager avec le public les images si bien fait, délicat, le silence de cette exposition. Pour ce sont ajoutés la peinture et des dessins nostalgiques du père de cet artiste sensible et dédié à son art. Ces images tous pour emballer chacun d'entre nous comme dans l'esprit de Zé Diniz", enregistre le commissaire Joaquim Paiva.

L'Artiste:

José Diniz (1954), Niterói-RJ, a fait ses études supérieures en photographie à l'Université Cândido Mendes-RIO DE JANEIRO et suit les cours de MAM-Rio, EAV Parque Lage et image atelier. Il a publié plus d'une centaine de livres d'artistes, au-delà de l'histoire de l'art « littérairement » et collectif « SAHARA Carioca » et « GO-et-vient ». A participé à des expositions individuelles et collectives au Brésil et à l'étranger. En 2013 Il a été indiqué par British Journal of Photography comme "À surveiller en 2013”; En 2012 a été attribué avec la photographie de Funarte Marc Ferrez prix et dans 2011 Il a participé à la III International biennal découvertes à Houston-Texas où les syndics de FOTOFEST a choisi 12 nouveaux photographes dans plusieurs pays au cours de 2010/2011.

Depuis son enfance, José Diniz est liée à la mer et avec la photographie. Les peintures maritimes de son père, les voyages en canot à João Barra de São ou les caméras présentées par ses deux grand-mères basé son imaginaire.

L'artiste a décidé de se consacrer à la photographie professionnelle 2007. Rapidamente ganhou destaque no mercado de arte. « Mon travail dans la photographie est le reflet de ma vie. Peut-être parce que je commencé ma carrière tardivement dans les arts visuels, Je veux faire de cette manière obsessionnelle « gap », revoir les choses qui sont dans ma mémoire sous la forme de poésie visuelle", dit le photographe. "L'art a à voir avec l'obsession, travail pénible, discipline, intensité, le passage du temps. Il y a des artistes qui font le meilleur de son travail quand il est jeune, d'autres à l'échéance", complète Joaquim Paiva. Ses ensembles photographiques précédents à cette exposition - Périscope, fermé, Botafogo (Coin et bénévoles) - sont à l'opposé de ce que l'image se prête parfois à répondre à certains circuits - le rôle de simple illustrateur d'un discours, oui, théoricien, mais pas visuelle ", dit le commissaire de la nouvelle exposition ENTRE LES BANQUES DE RIVIÈRE, qui est situé dans les ruines du parc à 3 Février 2019.

Les images de Diniz font partie de plusieurs importantes collections privées et sont dans la collection d'importantes musées comme le Musée d'art moderne de Rio de Janeiro/Joaquim Paiva Collection et le Musée des beaux-arts de Houston.

www.josediniz.com.br

ENTRE LES BANQUES DE RIVIÈRE – José Diniz
Ouverture: 27 Novembre, Mardi, 19 heures
Période: 28 Novembre 2018 et 3 Février 2019, 12:00 à 19:00
CCJF - Centre culturel fédéral de la Justice
Av. Rio Branco, 241 – Centre, Rio de Janeiro – RJ – (55 21) 3261-2550
Du mardi au dimanche, 12h à 19h

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*