Accueil / Art / Méfiez-vous des vieilles dames nécessiteuses et solitaires

Méfiez-vous des vieilles dames nécessiteuses et solitaires

Morceau de cinéma théâtre idéalisé par le réalisateur Fernando Philbert, d'après le travail de Matéi Visniec, ouvre dans tout le pays le jour 20 Février, avec billets gratuits et transmission internet.

«Réveillons-nous et ouvrons vraiment nos yeux sur le monde. Et ce que nous verrons ce jour-là alors? Qui sait?"
Matéi Visniec

Le passage ci-dessus est une sorte de synthèse du croisement de quatre courtes pièces de Matéi Visniec qui, selon le réalisateur Fernando Philbert, dessiner une cartographie des âmes des personnes qui vivent aujourd'hui. Le réalisateur cherche avec cette pièce filmée, dans ses mots pensé pour être vu à travers le prisme d'un objectif d'appareil photo, pour renforcer la liberté du théâtre auquel vous croyez, un théâtre en direct d'ici et maintenant. Depuis l'idéalisation du projet Philbert, il a envisagé la possibilité que les théâtres soient toujours fermés au moment de la réalisation et donc de filmer la pièce en studio., une incursion dans cette nouvelle invention qui est la cinéma théâtre ou cinéma de la poétique de la scène, comment il a défini. Ce choix était dû au hasard, la chance des théâtres fermés, d'audiences sans audience. Alors, le réalisateur a ajouté l'équipe de création à un directeur de la photographie et a commencé la production des images dans le studio FlocksTV, un producteur de contenu pour Internet.





- Quand je pense à une émission qui parle du monde MAINTENANT, de cette solitude et inadéquation contemporaine, Matéi Visniec est l'auteur qui vient en premier à l'esprit. Méfiez-vous des vieilles dames nécessiteuses et solitaires est un petit tremblement de terre qui nous secoue, secouant et nous réveillant, parce que peut-être que nous sommes tous endormis et que nous devons nous réveiller et regarder ce qu'est vraiment ce monde et ce que nous faisons vraiment en lui et pour lui, commente le réalisateur Fernando Philbert.

Pour cette étape Philbert a sélectionné quatre courtes pièces de Matéi Visniec qui, dit-il, leur force est moins dans ce qui se passe et plus dans la façon dont cela se passe, dans ce qui est dit, dans les pensées provoquées. Les pièces sont mises en scène en séquence avec un croisement entre elles.

Le premier morceau, "Pensez que vous êtes Dieu", il s'agit d'un tireur d'élite enseignant son «métier» à un jeune homme de 17 assez d'années pour devenir également un tireur d'élite dans une guerre civile dans la ville elle-même contre des personnes qui, selon eux, volent le pays. Dans la deuxième pièce, «Attention aux vieilles dames nécessiteuses et solitaires», l'ancre d'un programme trentenaire réussi, s'adresse au public pour leur apprendre, au cas où tu serais jamais dans la merde, la meilleure façon de demander l'aumône. La troisième pièce, «Un long café, du lait séparé et un verre d'eau », est la rencontre entre une cliente et une serveuse dans un café après que cette cliente soit dans le coma depuis longtemps et même elle, la serveuse a peut-être aussi été dans le coma, une rencontre poétique pour observer la vie et le silence. Dans la quatrième pièce, «La machine à payer les factures», la même serveuse, dans le café vide complètement, parle toujours et se rapporte aux nombreux clients qui ont été ou sont là.

- C'est très stimulant et stimulant, dans tous les aspects de la production théâtrale - agir, création de scène, photos, ambiance, costumes… C'est un théâtre moderne, poétique, puissant, très simple et complexe à la fois, extrêmement riche en symboles et en significations. Matéi a un travail très vaste et très diversifié, chacune de ses pièces est unique, mais dans toute son œuvre l'humanité des personnages, dans toute sa complexité, se rend présent. Et amener cette humanité sur la scène, ça a l'air simple, mais c'est le défi -, commente l'actrice Ester Jablonski.

«Méfiez-vous des vieilles dames nécessiteuses et solitaires» dure environ 40 minutes et est regardé par Facebook et YouTube, pas de période 20 de février à 27 Avril. Les présentations auront lieu le samedi, Les lundis et mardis, à 21:00, et le dimanche, às 19h, avec billets gratuits et interprète Balance.

Matéi Visniec

Né en Roumanie, L'Europe de l'Est, à 1956, Matéi a vécu la dictature de Ceausescu, avait censuré des œuvres, se sont rencontrés étroitement et ont subi un régime d'exception. En 1987, à la réception d'une invitation de la France pour une activité littéraire, demandé et obtenu l'asile politique, et, depuis, sont citoyens français, travaillant comme journaliste à Radio France Internationale. Récemment reçu l'Ordre National du Mérite de France, une reconnaissance de l'importance de son travail. Aujourd'hui ses pièces sont éditées, traduit et assemblé dans plus de vingt pays. Il est un auteur dont le travail a un engagement politique fort.

«J'ai découvert quand je suis venu vivre dans l'Ouest, que les gens peuvent être manipulés même dans une société libre et démocratique et que cela peut être fait au nom de la liberté et de la démocratie. J'ai découvert que la lutte pour le pouvoir peut devenir un spectacle grotesque, que la démagogie a des subtilités qui peuvent facilement être confondues avec la réflexion philosophique; et, ce qui est encore plus grave, la démagogie correspond très bien aux pouvoirs des médias. J'ai découvert que la liberté peut avoir un côté sauvage, cette information peut tuer la communication, que rien n'est jamais définitivement acquis et que les êtres humains doivent toujours se battre pour leurs droits, pour préserver leur liberté menacée par les effets de la liberté. Je pense que le théâtre peut et doit en parler, parler des multiples paradoxes de la société industrielle, moderne et démocratique. Société civilisée, évolué, il n'est pas protégé des nombreux pouvoirs obscurs qui l'entourent, qui la déshumanisent. (Matéi Visniec)

Fiche d'information

Texte: Matei Visniec
Direction: Fernando Philbert
Actrice: Ester Jablonski
Acteur: Joelson Medeiros
Scénographie: Natalie Lana
Costumes: Marieta Spada
Éclairage: Vilmar Olós
Piste musicale: Marcelo Alonso Neves
Directeur de la photographie et du montage vidéo: Nando chagas
Designer: Barbara Lana
Bureau de presse: Ney Motta
Les médias sociaux: Denise Dambros
Photographie Photos: Vinícius Giffoni
Production exécutive: Sergio Canízio
Production: Productions Jablonsky

Service
Saison: 20 de février à 27 Avril 2021.
Présentations: Samedi, Les lundis et mardis, à 21:00, et le dimanche, às 19h.
Le jeu est assisté par Facebook, Instagram ou YouTube, accéder au lien: linktr.ee/CuidadoComAsVelhinhas
Les représentations ont un interprète Balance.
Não recomendado par menores de 12 ans.
Durée approximative: 40 minutes.
Tickets gratuits.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*