Accueil / Art / Exposition MAR de Luiz Martins à la galerie BASE

Exposition MAR de Luiz Martins à la galerie BASE

AS

‘rencontre des eaux de Yemonjá, gardien des secrets, théories et histoires, sort la série et l'exposition de l'artiste Luiz Martins APL

A galerie BASE, clôture son programme d'exposition de 2021 avec "MAR", de l'artiste multimédia Luiz Martins, composé de deux séries: "traces primaires» avec des œuvres en technique de trempe acrylique et «Mer", composé d'oeuvres inédites, créé à l'encre de Chine et lavis, dans un ensemble de 25 dessins et peintures qui témoignent de l'engagement de l'artiste envers les questions de durabilité et de préservation de l'environnement. Le conservateur est Ana Paula Lopes.





Deuxième concept développé par le conservateur, "une exposition AS, à galerie de base à São Paulo, rassemble une production qui explore une matérialité picturale dans la technique du dessin et de la peinture, composé de rugosité et d'une grille de formes, où les couleurs transitent par les ocres et les nuances de noir et de gris, qui dilatent les concepts ethnographiques, aspects anthropologiques et politiques d'un territoire maritime, constitué par une facture linguistique et matérielle, qui sont explorées par l'artiste.

divisé en deux parties, le salon expose au rez-de-chaussée "traces primaires” où des œuvres utilisant des couleurs dont beaucoup résultent d'une technique d'auteur – de trempe acrylique sur papier coton pour obtenir la palette picturale souhaitée – où l'artiste marque la surface du papier dans une allusion aux cicatrices laissées sur la peau des esclaves, donnant lieu à des formes de grottes. "Luiz unit ses origines – noir et indigène – le résultat est un ensemble puissant avec une finition raffinée et une technique unique », explique Daniel Maranhão.

Les tons de terre prédominent, cependant des couleurs vives, comme le jaune et le rouge, compléter l'unité. C'est "Un ensemble de nuances d'ocre et de couleur, qui se développe à partir d'une simultanéité entre anthropologie et ethnographie rupestre, délimité par une orthographe circulaire, qui entend la rudesse et la sécheresse d'une savane, comme s'il s'agissait de gravures sur des rochers", explique Ana Paula Lopes

Ne marche pas plus haut, il y a la série'Mer’ qui survient après une longue période de gestation créative. "Mer" est né en 2016 Quand Luiz Martins commence à ramasser des matériaux jetés sur la plage au bord de la mer lors de ses promenades le long de Praia do Sonho. Coquilles, pierre, les coraux et tant d'autres matières organiques sont emmenés à l'atelier et commencent la construction des dessins "comme s'il rendait ainsi à la mer ce qu'il a jeté", compléments Maranhão.

second Luiz Martins, quand on parle de nouveaux emplois, Commentaires: « Une série de dessins dans lesquels je fais une représentation des fragments trouvés lors de promenades dans les sables afin de comprendre le potentiel de ces éléments laissés par les mers tout au long de leur trajectoire, éléments qui pour moi représentent la force, énergie et fluides de connexion entre la vie contemporaine et l'ascendance".

Ces nouveaux dessins et peintures ne montrent pas l'évidence; ne sont pas des disques verts et bleus, qui me vient à l'esprit en pensant à la mer. en marche arrière, sont des images en noir et blanc, avec des nuances de gris. Les techniques choisies par l'artiste – Encre de Chine et lavis – ajoutés par quelques artifices comme le soufflage mécanique, se montrent fondamentaux et précis pour Luiz Martins atteindre le résultat pictural final exploré par lui.

"Mer de Luiz Martins, eaux profondes, presque égalé ceux de l'océan, qui amalgame une pluralité de concepts et de poétiques, exprimant d'autres images que nous n'associons pas lorsque nous nous référons à la mer. Ana Paula Lopes

L'artiste – Luiz Martins (Machacalis, MG)

Luiz Martins est d'origine indigène du côté de son père, être le fils d'une mère noire. Il vivait avec les indiens de sa tribu, le Maxacalis au 17 ans, quand il a déménagé à São Paulo, fréquenter la Faculté des Beaux-Arts de São Paulo. Exposée pour la première fois à 1996, à la Fondation Casper Libero, organisée par le professeur Walter Zanini. A partir de là, intègre plusieurs expositions individuelles et collectives au Brésil et à l'étranger comme la Pologne, Lituanie, Danemark, Italie, Portugal, Autriche et Japon. À partir de 2008 maintient un studio permanent dans la ville de Vienne, avec l'artiste vénézuélien Gustavo Mendez. Il a actuellement 3 les livres publiés et leurs œuvres font partie d'importantes collections, comme MAC USP.

Exposition: “AS
Artiste: Luiz Martins
Curatelle: Ana Paula Lopes
Coordination Artistique: Daniel Maranhão
Coordination administrative: Leonardo Servolo et Cassia Saad
Coordination technique: Marina da Silva
Assemblage et exposition: Conception et productions de harpies
Ouverture: 11 décembre - samedi – la 12:00 à 17:00
Période: de 13 Décembre 2021 et 05 Février 2022
Temps: du mardi au vendredi, de 11h à 19h; Samedi, de 11h à 15h.
Local: galerie de base
Adresse: Al Franca 1030, Jardim Paulista || 01422-002 | Sao Paulo, SP
Téléphone: (11) 3062 6230 || WhatsApp (11) 98327 9775 / (11) 98116 6261
E-mail: contato@galeriabase.com.br
Site: www.galeriabase.com
Facebook: www.facebook.com/galeriabase
Instagram: www.instagram.com/galeriabase
Nombre d'œuvres: 25
Technique: encre et lavis, trempe acrylique sur papier coton
Dimensões: n/d
Prix: s / consultation

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*