Accueil / Art / Film "Stunned, Eu Remain Attentive »remporte le Trophée Kikito dans la catégorie Meilleure piste musicale
Film "Stunned, Je reste attentif ». Divulgation.
Film "Stunned, Je reste attentif ». Divulgation.

Film "Stunned, Eu Remain Attentive »remporte le Trophée Kikito dans la catégorie Meilleure piste musicale

Les deux réalisateurs / producteurs étudient le cinéma à l'Estácio Tom Jobim, à Barra da Tijuca

Rio de Janeiro – Octobre 2020 – Lucas H. Rossi dos Santos e Henrique Amudestudantes do curso de Cinema da Estácio, réalisateurs et producteurs du film «Stunned, Je reste attentif” – acabam de conquistar o Troféu Kikito na categoria Melhor Trilha Musical do 48º Festival de Cinema de Gramado, dans le Rio Grande do Sul. Le projet a été produit par Baraúna et distribué par Arapuá Filme, empresa fundada pelos dois em 2017. Por conta da pandemia, o festival e a cerimônia de premiação foram realizados através do Canal Brasil e por meio da internet. O documentário traz as reflexões do jornalista Dermi Azevedo, qui vit maintenant avec le syndrome de Parkinson, mas que nunca parou de lutar pelos Direitos Humanos e agora, plus de trois décennies après la fin de la dictature, assiste ao retorno das práticas daquela época. O curta foi lançado em 2020 et dure pendant 15 minutes. Seu trailer pode ser conferido por meio do link: vimeo.com/356966411 .

cette semaine, le court-métrage sera montré dans certains festivals, comme le Pérou, États-Unis et les Philippines et sera également présenté dans diverses parties du monde: 10e Festival du film de Westminster Inglaterra 19, à 26 Octobre 2020; 20e Festival du film étudiant indépendant de Reality Bytes USA, de 21 Octobre et 21 Novembre 2020; 6FESTIVAL COURT CAMPOS DO JORDÃO, de 18 et 25 Octobre 2020; 32e Festival du Film de Gérone GFF Espagne, à 5 Novembre 2020; 15th Tacoma Film Festival USA, de 6 et 15 Novembre 2020; Festival du court-métrage de l'Université de Mexico UVAQ, de 9 et 13 Novembre 2020; 17e Festival international du film documentaire sur les droits humains de Verzió da Hungria, de 10 et 22 Novembre; 29th Séquence Court-métrage França, de 18 et 22 Novembre 2020; 43rd Poitiers Film Festival France, de 27 Novembre au 4 Décembre 2020 e 11e FESTIVAL INTERNATIONAL DU COURT-FILM DE MACAU Chine 01, à 8 Décembre 2020.

Le film a participé à plusieurs festivals, comme 48Festival du film de Gramado (Brésil); 32sd Cinélatino – Rencontres de Toulouse Film Festival (France); 43rd Festival du court-métrage / Le Festival du court-métrage norvégien (Norvège); 17Festival international du film documentaire sur les droits de l'homme Docudays UA (Ukraine); 17e VIS – Short de Vienne (Autriche); 48º Festival international du film de Huesca (Espagne); 38e Festival international du film d'Uruguay (Uruguay); 68e Festival international du film et de l'animation de Columbus (États-Unis); 14th Ethnocineca - Festival international du film documentaire de Vienne (Autriche); 15e Festival national et international du court-métrage Manuel Trujillo Durán (Venezuela); 15th Shorts Mexico - Festival international du court-métrage du Mexique (Mexique); 16º Brésil en Mouvements (France); 32e Festival du film de Gérone (Espagne); 17e Festival international du film documentaire sur les droits humains de Verzió (Hongrie); 29th Séquence Court-métrage (France); 43rd Poitiers Film Festival (France); 11Festival international du court-métrage de Macao (Chine) e 14e Festival international du film de Bali (Indonésie).

À propos de la bande originale: La bande originale, que foi premiada com um troféu Kikito no 48Festival du film de Gramado et propose des morceaux instrumentaux composés par le musicien amazonien Hakaima Sadamitsu et le multi-instrumentiste Paulsita M. Takara, qui ont gentiment abandonné leur musique pour la production du film. «C'était un grand bonheur pour nous, non seulement parce que c'est un immense honneur de participer et d'être récompensé dans l'un des festivals les plus importants du cinéma latino-américain, mais aussi parce que la construction du son du film, des ambiances aux chansons, il a fallu beaucoup de planification et beaucoup d'essais avant d'arriver à ce que nous voulions. Nous remercions donc aussi Alexandre Jardim, qui a fait le mixage sonore du film au CTAV », Commentaire de Lucas et Henrique.

Legado de Dermi Azevedo

Jornalista e cientista político nascido em Jardim do Seridó/RN em 1949, Dermi Azevedo foi criado em Currais Novos, ville qu'il a adoptée comme sienne. Auteur du rapport en Europe, Amérique latine et Afrique. Reporter et rédacteur en chef de magazines et journaux: La feuille de Caicó, Tribune étudiante, Tribune du Nord, Journal de Noël, L'ordre, Salaire minimum, Vue, Magazine culturel de Borges, depuis Petrópolis / RJ, Le Bandeirante, de Lins, Sao Paulo Last Minute, Dimanche illustré, Titre, Faits et photo, Jornal da Tarde, Regardez, Il s'agit, Journal du grand ABC, Ici São Paulo, À l'envers. C'était correspondant, no Brasil, da Revista Francesa Informations Catholiques Internacionales de Paris e da Revista Isto É em Roma. Foi diretor do Sindicato dos Jornalistas Profissionais do Estado de São Paulo durante dois mandatos. É um dos fundadores, à 1982, du Mouvement national des droits de l'homme, do qual foi Secretário Nacional de Comunicação e Políticas Públicas. Ex-professor e Coordenador do Curso de Comunicação Social da Universidade Metodista de Piracicaba (UNIMEP / SP).

Il a été président du répertoire académique D. Helder Câmara, de l'École de service social de l'époque à Natal. En 1968, avec d'autres leaders étudiants de Potiguares, a participé au XXX Congrès UNE, où il a vécu sa première prison politique; retourné au Natal et confronté à l'impossibilité de rester dans son État, est retourné dans le sud-est du pays et s'est ensuite exilé au Chili en 1970 et 1971. Il est retourné au Brésil et a été de nouveau arrêté en 1974 deux fois.

Atualmente atua como Coordenador de Direitos Humanos do Núcleo Maximiliano Kolbe, une ONG dédiée à la formation de la citoyenneté aux droits de l'homme. Parmi ses livres publiés sont “Traversées torturées: Droits de l'homme et dictature au Brésil, 1964-1985” e “Nenhum Direito a Menos – Droits humains: Théorie et pratique".

À propos d'Arapuá Filmes

Fondée en 2017, por Lucas H. Rossi dos Santos e Henrique Amud, a Arapuá Filmes é uma produtora e distribuidora brasileira que tem promovido a participação e circulação de filmes brasileiros em festivais e mostras de cinema ao redor do mundo.

Jusqu'ici, Il y avait plus de 20 films, entre court et long, qui a embauché notre service de gestion de festival de film et a traversé des événements cinématographiques majeurs comme: Festival du nouveau cinéma latino-américain de La Havane, Cinelatino de Toulose, Festival de pelouse, Festival du film de Newport Beach, Festival international du film de Shanghai, Festival international du film de Rotterdam, Rio festival, AFRIFF, Festival international de Huesca, Festival international du court-métrage de Rio de Janeiro – CurtaCinema, Cine Ceará, Festival du film latino de Chicago, Festival du film latino de San Diego, Short de Vienne, Le festival du court métrage / Le Festival du court-métrage norvégien, parmi d'autres festivals.

Par ailleurs, Arapuá Filmes travaille également avec le conseil et le développement de projets cinématographiques et la curatelle et la production de spectacles de cinéma. En 2017 Arapuá était l'un des producteurs et créateurs de la Mostra Curto Retiro, pas fait Retiro deux artistes, à Rio de Janeiro. Plus d'informations peuvent être obtenues via le lien: www.arapuafilmes.com.br/sobre-a-arapuÁ

Biographies:

Lucas H. Rossi dos Santos est un réalisateur noir basé à Rio de Janeiro. Il a produit des longs métrages comme «Como Você Vê Me?", “Kabadio – Le temps n'est pas pressé, marcher pieds nus », «Dirty Canastra» et «Death Dwells at Night», que teve sua première mundial no Festival de Rotterdam de 2020, en plus des courts métrages récompensés comme «Ao Final da Conversa, Eles se Despedem com um Abraço”, "Répulsion" et "Auto Falo". "Robe d'O Myriam” c'était son premier court métrage de fiction en tant que réalisateur, à 2017, pour lequel il a remporté le prix du meilleur réalisateur dans le court cinéma 2017 et meilleur court métrage aux festivals Cine Ceará, 41° Elche Festival Internacional de Cinema Independente, en plus du prix d'acquisition de Canal Brasil. En 2020 lancé réalisé le court métrage documentaire “Étourdi, Je reste attentif”, participer aux festivals de Toulouse, Huesca, Short de Vienne, Shorts Mexique, Le festival du court métrage et Docudays UA, autres, au-delà du film de répétition “Soyez heureux en déplacement”, produzido inteiramente durante a quarentena. Actuellement étudiant en cinéma à l'Université Estácio de Sá – Campus Tom Jobim, à Barra da Tijuca.

Henry Amud est un écrivain et chercheur amazonien basé à Rio de Janeiro. Pour Bond’s Filmes, il a joué dans la série documentaire “Les Varandistas” (Canal Brésil, 2016) et dans le long métrage documentaire sur la profession d'acteur au Brésil, “Comment me vois-tu” (Canal Brésil, 2017), qui a ouvert dans les théâtres en 2018. “Étourdi, Je reste attentif” (2020), court documentaire sur le journaliste et militant des droits humains Dermi Azevedo, c'est ses débuts dans la direction. Actuellement étudiant en cinéma à l'Université Estácio de Sá – Campus Tom Jobim, à Barra da Tijuca.

LIENS:
M. Takara: mauriciotakara.bandcamp.com
Hakaima Sadamitsu: chupamanga.bandcamp.com/album/feito-pra-quebrar
IMDB: www.imdb.com/title/tt11273448
Facebook: www.facebook.com/atordoadopermanecoatento
Site Web du film, comme images: www.arapuafilmes.com.br/produÇÃo/atordoado-eu-permaneço-atento?c = courts métrages

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*