Accueil / Art / Dernière semaine d'inscription pour le 10e Prix Photo Aliança Francesa

Dernière semaine d'inscription pour le 10e Prix Photo Aliança Francesa

La semaine dernière pour l'inscription du «Prix Photo Aliança Francesa», qui célèbre une décennie de réalisations.

Sous le thème «Réflexes», l'important concours national de photographie de l'Alliance française propose en premier lieu un voyage à Paris avec le droit d'accompagner, en plus d'une exposition de groupe avec les trois premiers à la Galeria da Aliança Francesa Botafogo.

Inscription jusqu'au samedi, jour 10 Avril 2021, via le site: www.prixphotoaf.com.br

Considérée comme la plus grande ONG culturelle de la planète avec un ADN de culture collaborative, l'Alliance française achevée 135 années de présence au Brésil en 2020 et au-delà de l'enseignement des langues, offre une riche gamme d'activités culturelles, comme Prix ​​de Photo Alliance Française, concours national de photographie dans sa 10e édition. Jusqu'à présent, participer au concours 320 participants inscrits. Ceux qui souhaitent participer ont même le samedi prochain, jour 10 Avril, à 23:59 (vingt-trois heures et cinquante-neuf minutes) Heure de Brasilia, s'inscrire via le site Web: www.prixphotoaf.com.br.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Après avoir rempli le formulaire d'inscription en ligne, les participants doivent également envoyer via le site Web, par "téléversement", la série avec le 10 photographies en couleur ou en noir et blanc, sous le thème "réflexions", proposé dans cette édition et illustré par une photographie de la série “Terre d'eau " photographe Benoît Fournier, vainqueur de l'édition de 2013. Les images peuvent être manipulées ou non, dans une taille maximale de 2 Mo et au format JPG et obtenu via un équipement analogique (appareil photo de tout format, sténopé ou autre technique) ou numérique.

Le Prix ​​de Photo Alliance Française est ouvert aux photographes professionnels et amateurs, et cherche à valoriser des propositions artistiques originales, expérimental, qu'il soit abstrait ou documentaire, et qui peut offrir une perspective différente sur les thèmes actuels proposés par le concours et qui représentent un écho aux grands enjeux de notre temps.

Le reflet se retrouve dans les bases de la photographie, depuis son invention au 19ème siècle: dans les premières expériences, pour produire une photo il fallait capturer le reflet de la lumière sous une surface. Malgré les nombreux changements de cet appareil jusqu'à l'émergence des appareils photo numériques et des smartphones, la photographie continue d'être faite de reflets: réflexes de nouvelles expériences et subjectivités, reflets d'une société transformée par les technologies, réflexions sur les nouvelles pratiques artistiques et leurs possibilités infinies. Même en ce moment de crise mondiale, la photographie reste l'un des principaux outils pour dépeindre et dénoncer les effets de la pandémie sur les relations humaines. Dans cette dixième édition du Prix Photo Aliança Francesa, le thème Réflexes propose une réinterprétation de l'essence de la photographie face aux transformations du monde contemporain et aux défis actuels.

Conduit par le réseau de l'Alliance française du Brésil, en partenariat avec Air France et l' Hôtel Santa Teresa, le Prix ​​de Photo Alliance Française récompensera 1ère place avec un voyage compagnon à Paris avec des billets Air France. La 2e place reçoit un week-end pour deux à l'hôtel Santa Teresa RJ MGallery et le lauréat du prix du jury populaire remporte une bourse semestrielle à l'Alliance française. Le concours bénéficie du soutien culturel de la Photo Rio, l'un des festivals de photographie les plus importants d'Amérique du Sud, faire Festival PhotoClimat, de magazine français Halogénure, le réseau français des lieux d'exposition Réseau Diagonale.

Le jury fera partie de Benoit Capponi, photographe, fondateur et membre du conseil d'administration de Magazine français Halogénure, axé sur la photographie analogique et les processus expérimentaux; Erika Negrel, secrétaire général de Réseau Diagonal, réseau qui rassemble des lieux d'exposition, pratique photographique et production en France; au photographe Erika Tambke, intégration de l'équipe de coordination FotoRio 2020 et coordonne la Semaine de l'occupation visuelle / FotoRio depuis 2019; Eugenio Savio – professeur de la photographie et le photojournalisme, photographe dans la zone éditoriale et organisateur Tiradentes Festival de la photographie; João Kulcsar - professeur, auteur et commissaire d'expositions photographiques; Marina Alves – photographe et spécialiste des sciences sociales, professeur de photographie et membre du comité organisateur du Festival Femmes FotoRio 2018; et Nicolas Henry, photographe français de renom qui a exposé à la Galeria AF à 2019 et organisateur du festival PhotoClimat.

À PROPOS DE LA 9E ÉDITION DU PRIX PHOTO ALIANÇA FRANCESA

En 2019 sous le thème limites, le concours a reçu plus de 200 portefeuilles de participants inscrits. Le gagnant de l'édition officielle du jury 2019 était de Ceará, Osmar Reis Filho Gonçalves (Forteresse, CE) avec la série « La survie des lucioles », voyage récompensé à Paris avec accompagnateur. Le second a été placé Rio Kitty Paranaguá avec la série « Temps Présent ». Le prix du jury a été décerné à Giuliana Mosquée Mota (Nova Friburgo, RJ), le test « Regardez la frontière ». En plus des deux finisseurs, L'essai est mis en évidence "Favelicidade", Luiz Baltar (Rio de Janeiro, RJ), auquel il a été donné une mention spéciale. En raison de la pandémie actuelle de Covid-19 et des recommandations de sécurité des autorités sanitaires, et 91ère édition de Le Prix Photo Aliança Francesa a remporté une exposition virtuelle interactive des lauréats de l'édition de 2019, disponible sur le site www.prixphotoaf.com.br

À PROPOS DES LAURÉATS DE LA 9ÈME ÉDITION DU PRIX PHOTO ALIANÇA FRANCESA

Le test « La survie des lucioles », Osmar Reis Filho Gonçalves (Forteresse, CE), jury premier fonctionnaire, discuté des limites des frontières dans les rues des villes d'Amérique latine, photographié la nuit. Selon l’auteur, « Je suis surpris par le grand nombre de rues peuplant les places, occupant les trottoirs, contester les coins de chaque vacant cm. Enveloppé dans l'obscurité, ils émergent comme des lucioles, comme petits êtres luminescents, erratique, à travers vos gestes nomades, Ils affirment d'autres modes de compréhension de la ville, d'autres façons de vivre et de pratiquer l'espace urbain. »

Le test « Temps Présent », Kitty Paranaguá (Rio de Janeiro, RJ), jury SECONDE, soulevé une vision poétique du thème. Selon l'auteur, «L’objectif du projet est l’homme, architecture, frontière, la nature et tout le drame et la poésie qui entourent cette lutte ». Les conséquences du changement climatique, le résultat de l'homme est une intervention dans la nature, créer une métaphore avec la réalité d'aujourd'hui.

En plus des deux finisseurs, L'essai est mis en évidence "Favelicidade", Luiz Baltar (Rio de Janeiro, RJ), auquel il a été donné une mention spéciale. Le photographe documente la construction des paysages, social et politique, basé sur des souvenirs personnels et collectifs de la vie quotidienne des favelas de Rio de Janeiro et «les frontières invisibles d'une ville brisée».

À PROPOS DU JURY 10e ÉDITION

Benoit Capponi

De même, Benoit Capponi 52 ans. Conduit simultanément des activités de formateur et auteur photographe principalement autour des notions de temps et de sujet, avec une grande importance accordée à l'artisanat et à l'existence matérielle de l'image, avec des travaux en photographie analogique et procédés anciens. Il est membre du comité de rédaction et fondateur du magazine Halogénure. À partir de 2018, il dirige la galerie et laboratoire Le Studio Spiral à Grenoble et est membre du conseil d’administration de la Maison de l’Image.

Erika Negrel

Erika Negrel est secrétaire générale de Diagonal, le réseau français des lieux d'exposition, pratique et production photographiques. À partir de 2008 a participé à la structuration de l'un des premiers réseaux d'art contemporain en France à Marseille “Provence Art Contemporain” (ex marseillais expos) et soutient la création contemporaine, en particulier dans les programmes de résidence d'élevage (Triangle France, MP2013 Capitale Culture européenne). En 2017 a fondé le COLLECTIF, bureau d'appui à la professionnalisation et au développement de projets d'arts visuels.

Erika Tambke

Erika fait partie de l'équipe de coordination FotoRio 2020 et coordonne la Semaine de l'occupation visuelle / FotoRio depuis 2019.

Photographe indépendant, Doctorant en Médiations Médias et Socioculturelles à l'ECO / UFRJ, Master en culture visuelle par Birkbeck College, Université de Londres et baccalauréat en géographie (UFRJ). Ses recherches portent sur la photographie populaire à Rio de Janeiro, comme moyen de diversifier les récits de la ville, contrepoint aux images de cartes postales. Membre du collectif Favela em Foco.

Erika a déjà travaillé comme photographe à Londres et a ensuite été la coordinatrice de la People's Image Agency, dans la rivière. Aujourd'hui, elle travaille comme photographe et professeur de photographie dans des cours gratuits, à Rio et dans d'autres villes. Récemment, elle a participé en tant que modératrice de tables rondes sur la photographie avec Magnum au Brésil, Photo de presse mondiale, autres. A présenté son travail dans trois expositions personnelles: Coeurs de fête (Rio de Janeiro, 2019); Lignes, tirets et autres recherches: de la ferme nationale à Lagoa (Rio de Janeiro, 2016); Joy’n’Carnival (Londres, 2008) en plus des expositions collectives et des expositions: Monomito (Récif, 2016), Journée du cyanotype (Nouvelle-Orléans, 2017), Photographie + Citoyenneté (FotoRio resists, Rio de Janeiro, 2018) La baise de l'art (Rio de Janeiro, 2019).

Eugenio Savio

Diplômé en journalisme (UFMG), master en communication et culture (UFRJ). Professeur de photographie et de photojournalisme à PUC Minas. Photographe dans la zone éditoriale. À partir de 2004 Elle est dédiée à la promotion de la diffusion de la production photographique du droit d'auteur brésilien, la qualification et la mise à jour des artistes qui utilisent la photographie à travers les actions du projet Foto em Pauta, qui favorise les conférences, expositions, cours et le festival de photographie de Tiradentes.

João Kúlcsar

Master of Arts de l'Université du Kent, Angleterre, professeur invité à l'Université Harvard. Coordinateur et professeur au SENAC-SP depuis 1990. Commissaire d'expositions photographiques: Claudia Andujar, Cristiano Mascaro, Maureen Bisilliat, Thomaz Farkas, Henri Cartier-Bresson et Elliott Erwitt, entre autres,. Auteur de plusieurs livres comme: Portraits d'immigrants et patrimoine partagé. Editeur du site www.alfabetizacaovisual.com.br.

Marina Alves

Marina Alves est photographe et spécialiste des sciences sociales, diplômé de l'Universidade Federal Fluminense. Spécialiste de l'éducation en relations ethniques raciales par CEFET / RJ, formé le projet A Cor da Cultura em 2012 et coordinateur du cours de formation des enseignants en histoire africaine et éducation aux relations ethno-raciales au Centre pour l'articulation des populations marginalisées (tampon) à 2013. Dans le domaine de la photographie, est photographe et caméraman dans le noyau Agoyá de la création et de la production audiovisuelle et professeur de photographie à COART / UERJ et dans le projet Cultura de Direitos – Hôtel de ville de Maricá / RJ, ainsi que membre du Comité des Femmes organisant le Festival FotoRio 2018. Son rapport à la photographie est devenu indissociable de la perception de sa dimension politique et de son pouvoir narratif subliminal, arme de choix, comme l'a dit le photographe afro-américain Gordon Parks. Aujourd'hui, considère qu'il est en train de concevoir une collection de photographies documentaires qui vise à faire les agendas des mouvements sociaux, mouvement des noirs et des femmes.

Nicolas Henry

Nicolas Henry est un photographe et directeur artistique français. Premier concepteur d'éclairage et scénographe, puis directeur du projet «6 milliards d’autres» par Yann Arthus-Bertrand, il développe maintenant son travail personnel. Ses séries produites dans le monde entier, ses contes photographiques et ses installations monumentales sont le théâtre d'univers de rêve construits par des communautés entières, qui témoignent de leurs engagements solidaires, humaniste et environnemental.

À PROPOS DES PARTENAIRES CULTURELS

FotoRio

FotoRio - Rencontre internationale de photographie à Rio de Janeiro vise à valoriser la photographie en tant qu'atout culturel, donnant une visibilité aux grandes collections et collections publiques et privées et brésilienne production photographique contemporaine et étrangers, au travers d’expositions, projections, interventions urbaines, cours, séminaires, ateliers, tables rondes, conférences, conférences et lectures portfolio. L'intention est de mettre en évidence, Grâce à un grand événement international, l'importance de la photographie dans le domaine de l'art, la communication et la vie sociale contemporaine. L'événement est biennal, se passe dans les mois de juin et juillet, et a eu sa première édition en 2003.

Réseau diagonal

Le réseau diagonal, fondé en 2009, est la seule chaîne en France qui regroupe des structures de production et de distribution dédiées à la photographie. Participe à la structuration de la création photographique; soutient la professionnalisation des artistes photographes et s'engage pour le développement de l'éducation artistique et culturelle sur tout le territoire.

reseau-diagonal.com

Revista Halogénure

Halogénure est un magazine photographique semestriel principalement dédié aux pratiques analogiques et aux procédés pré-industriels qui explore la vitalité d'un domaine périphérique et très actif de la photographie contemporaine. Halogénure est composé de trois carnets thématiques par édition.

L'équipe Halogénure s'est concentrée sur le programme pour offrir une visibilité publique – spécialisé ou pas – dans un ensemble de photographes et d'œuvres issues de ces univers marginaux mais extrêmement actifs que l'on appelle procédés photographiques «alternatifs», un vaste ensemble qui englobe des tendances esthétiques et techniques aussi diverses que variées et expérimentales.

PhotoClimat, à la biennale sociale et environnementale de Paris

A l'initiative du photographe Nicolas Henry, la biennale Photoclimat proposera en septembre 2021 un parcours d'exposition au cœur de Paris qui rassemble artistes et grands acteurs de l'engagement écologique et social en France. Alors, Photoclimat accompagnera la révolution verte à travers une expérience outdoor artistique et engagée, proposer une scénographie unique intégrant les principes de l'économie circulaire et de l'éco-conception.

À PROPOS DE L'ALLIANCE FRANÇAISE

Avec 135 années d'activités au Brésil 2020, l'Alliance française est une référence dans la langue et, sans doute, l'institution la plus connue dans le monde, quand il se agit à la propagation de la langue française et les cultures francophones. A, actuellement, plus que 830 unités 132 pays, où ils étudient à propos 500.000 étudiants. En France, il a des écoles et des centres culturels pour les étudiants étrangers. Le Brésil a le plus grand réseau du monde des Alliances françaises avec 37 les associations et 68 unités.

Est la seule institution au Brésil, autorisée par l'ambassade de France à appliquer les critères qui permettent d'accéder aux diplômes DELF et DALF internationales, reconnu par le Ministère français de l'Education nationale. L'Alliance Française est également centre d'examen officiel international test validité de deux ans TCF (Le Test de Connaissance du Français) TEF et au Canada (Assessment Test français) et le test national valable pour Capes d'un an (reconnu par les agences CAPES et le CNPq MEC).

Cette année, à l'occasion de son 135e anniversaire, l'Alliance française aura beaucoup de nouvelles. parmi eux, le changement de méthode d'enseignement, qui apportera plus de dynamisme aux salles de classe, avec des outils numériques et du contenu en cours sur toute la culture de langue française, transformer les leçons en véritables centres de débat d'idées et l'apprentissage collaboratif.

Service:
Prix ​​de Photo Alliance Française 2020
Période d'Enregistrement: 10 Février à 10 Avril 2021.
Site: www.prixphotoaf.com.br
Exposition virtuelle et interactive: www.prixphotoaf.com.br
Alliance française - Rue Muniz Barreto, 730, Botafogo
(21) 2286-4248 / 2539-4118
www.rioaliancafrancesa.com.br
www.facebook.com/aliancafrancesarj
www.youtube.com/user/aliancafrancesarj
www.instagram.com/rioaliancafrancesa

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*