Accueil / Art / Le livre montre différentes perspectives de l'isolement social
Livre "Portraits de quarantaine" de Silvia Schmidt. Divulgation.
Livre "Images de quarantaine" de Silvia Schmidt. Divulgation.

Le livre montre différentes perspectives de l'isolement social

Après des jours d'isolement intense, neuf écrivains se sont réunis pour rendre compte de manière créative, innovant et non moins critique, tes sentiments, douleurs et pertes subies lors de la pandémie à travers des récits harmoniques qui ont donné naissance au livre «Portraits de la quarantaine», par la maison d'édition Symbol Artesanal.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Avec la coordination éditoriale de Silvia Schmidt, également co-auteur (Table ronde sous le signe du bestiaire), l'œuvre comprend des textes des écrivains Ana Mendes (Mots clés, coronas et autres cœurs confinés); Alexandra Vieira de Almeida (Quarantaine de rêve); Claudia Manzolillo (Souvenirs d'une vie en quarantaine); Eliane di Santi (Oubli); Maya Falks (Endroits fermés); Rosalia Milsztajn (Journées pandémiques); Sandra Godinho (Rapport d'un survivant); et Teresa Drummond (Tourne dans les années 60: l'art de la réinvention).

Pour Silvia Schmidt, l'objectif principal des auteurs est de communiquer au public l'impact de l'isolement social en temps réel, l'expérience symbolique dans le contexte, en plus des causes et des conséquences subies pendant cette période.

– Les mots parfaits pour définir la collection sont: "attitude, efficacité et art ». Ce, car le projet initial a été développé pour un concours international, qui exigeait une écriture historique réfléchie et littéraire – Commentaires.

Silvia commente également que l'idée de l'illustration de couverture, interprété par Alexa Castelblanco, vient d'une dame assise devant son ordinateur, symbolisant objectivement l'image de nos jours en mode virtuel en essayant de contact externe, participant à d'innombrables vies et effectuer des travaux dans bureau à domicile. «Sans laisser de côté, bien sûr, le travail qui, que ce soit virtuel ou non, souvent dans la rue, et sur le devant de ces tristes jours – nous avions comme pratique – aime ou n'aime pas le #ficaremcasa ".

La préface, presque un nouveau conte, a été écrit par Alexandra Vieira de Almeida, Doctorat en littérature comparée à l'UERJ. L'oreille, a été produit par Maya Falks, écrivain reconnue pour son blog Bibliofilia dans lequel elle entretient un lien avec les noms contemporains de la littérature brésilienne, en plus d'être l'auteur du livre.

Fiche d'information:

Titre: Images de quarantaine
Genre littéraire: Tale
Editeur: Symbole de l'artisanat
Taille: 12,5×22,5
Pages:223
Prix: R $ 50,00 + expédition dans tout le Brésil
Lien pour acheter: @livrariamulherio pas de direct sur Instagram

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*