Accueil / Art / Premières traces de l'art moderne – L'expressionnisme abstrait au Brésil par Rosangela Vig

Premières traces de l'art moderne – L'expressionnisme abstrait au Brésil par Rosangela Vig

Vous pouvez également entendre cet article dans sa propre voix artiste Rosangela Vig:

Rosângela Vig é Artista Plástica e Professora de História da Arte.

Vig est Rosângela plasticienne et enseignante Histoire de l'art.

remplir les conversations,
sortir de la pénombre,
sauter, les grenouilles.
La lumière les éblouit.

Dans un rugissement qui atterrit,
hurle la grenouille taureau:
– “mon père est parti à la guerre!”
– “Ce n'était pas!” – “il était!” – “Ce n'était pas!”.

le crapaud tonnelier,
Parnassien aqueux,
dit: – “mon livre de chansons
c'est bien martelé.

Voir en premier
en mangeant les lacunes!
Quel art! et je ne ris jamais
termos osseux.

mon vers est bon
Fruits sans paillettes.
je rime avec
Consonnes de support.
(DRAPEAU, 2008, p.41)

Février 1922 a été le jalon d'un nouveau chapitre des arts, de Littérature et Esthétique au Brésil. Manuel Bandeira a eu une grande participation en tant qu'influenceur, bien qu'il n'ait pas été présent le jour de l'ouverture de la Semaine de l'art moderne. Critiquer les Parnassiens, ton poème au dessus des grenouilles, a été récité par le poète Ronald Carvalho (1893-1935), ouvrir l'événement et générer de l'étrangeté de la part du public. Et la littérature brésilienne n'a jamais été la même.

Au milieu de l'effervescence des pensées et des courants qui ont émergé, l'Esthétique Moderne est arrivé au Brésil influencé par les avant-gardes européennes, présenter une essence nationale, avec l'histoire que le pays a vécu, avec la richesse des couleurs, des pensées et de l'agitation des terres brésiliennes. Dans un scénario où deux Grandes Guerres ont ravagé le monde; Les révolutions internes ont suscité des inquiétudes; Le Brésil était encore un pays en pleine croissance, où se dirigeaient les immigrants d'autres pays, fuyant les guerres.

Dans un contexte troublé, la Culture Brésilienne ne se lasse pas de se diversifier, construire, teinté par les couleurs des forêts et par la joie et la créativité d'un peuple réceptif.

Un tel génie créatif a été amené dans le domaine de l'esthétique et des arts. Tout comme la poésie, L'art a renouvelé ses traits et s'est éloigné des modèles classiques. C'est ainsi que le style expressionniste est arrivé au Brésil, apporté par Lasar Segall (1891-1957), Anita Malfatti (1889-1964) et Cândido Portinari (1903-1962).

E o Expressionisme abstrait est venu ensuite avec les œuvres de Manabu Mabe (1924-1997), Thomas Ianelli (1932-2001) et Yolanda Mohalyi (1909-1978). Un an avant la Première Biennale de São Paulo, à 1949, le peintre moldave Samson Flexor (1907-1971) créé l'atelier et l'école d'abstraction, consolider le style au Brésil. Antônio Bandeira s'est démarqué dans ce domaine (1922-1967) qui a adhéré à la norme, preuve incrustée de réalisme.

Expressionisme abstrait

Quand l'âme fait déjà mal
très mêlée
avec l'entourage confus,
toujours trop, amorphe

si ça fait mal de se battre
Qu'est-ce qui est inerte et le combat,
choses qui résistent
et ils sont vivants, si tu changes.

pour arriver au petit
où quelques choses,
Ils s'avèrent compacts,
Recadrée et tout,

Et atteindre parmi les rares
à la chose et au noyau
de cette chose, où se trouve
ton squelette piqué,

qui doit alors ramasser
au plus propre, Au profil
aseptique et précis
de l'extrême du polonais; (…)
(PETIT-FILS, 1975, p.16)

João Cabral de Melo Neto (1920-1999) faisait partie de la troisième génération d'écrivains modernistes (1945-1960) et sa poésie présente rigueur formelle et équilibre, en plus d'un texte plus rationnel et objectif. Il y a influence des courants expressionnistes, Surréalistes et dadaïstes dans leur travail, il y a des traits abstraits quand il expose ce qu'il ressent. au lecteur, il est possible de dévoiler les idées et les sensations du poète qui surgissent au hasard, bruyamment, nettement, comme images d'une peinture abstraite.

Si les mots sont le nord de la poésie, le convertir en image; les chiffres et les couleurs sont chargés de traduire la peinture en mots. Dans le cas d'une Peinture qui s'éloigne de la réalité, comme l'expressionnisme abstrait, la communication se consolide dans le dynamisme et le contraste des tons; dans les formes qui s'entrechoquent au hasard et qui semblent s'imposer comme protagonistes d'une scène. C'est comme si tout bougeait dans la scène et que chaque élément interagissait avec énergie et vigueur. Yolanda Mohalyi a commencé par le figuratif et entre 1960 et 1970 son travail a évolué vers l'expressionnisme abstrait. Tomás Ianelli laissé exposé dans son travail, la compétence avec la couleur et a osé correspondre, insérez et imprégnez vos scènes de nuances qui peuvent sembler impossibles.

Manabu Mabe a abordé le style de manière plus gestuelle, en utilisant de vastes champs de couleurs et des teintes contrastées. Il est possible de voir des traces d'art japonais dans son travail, dans l'application et le chevauchement des formes. Dans la figure 1, la fleur de mer semble émerger flottante, au milieu d'une ombre qui insiste pour rester. Sa maîtrise de la couleur est évidente dans le contraste de l'obscurité et de la lumière. La capacité de l'artiste à équilibrer la forme et les tons corrects est également claire.. Il, malgré les taches sombres, le travail a sa propre lumière.

Abstractionism

S'éloigner du conventionnel, le concept d'Art Abstrait est étroitement lié à l'utilisation des couleurs et des formes. Antônio Bandeira (1922-1967) adhéré à l'abstractionnisme, y incorporant des preuves de réalité. Le style de son travail se révèle dans les lignes géométriques, dans l'utilisation de couleurs fortes et vives contrastant avec les fonds monochromes, les protagonistes de son travail sont souvent cachés dans l'enchevêtrement des toiles qui insistent pour rester. Ses protagonistes apparaissent comme des points lumineux sur leurs écrans. Son travail fait de lui un pionnier de ce style au Brésil.

Malgré les questions et les critiques, L'art abstrait valorise l'émotion et l'intuition, se détourner de l'évidence et du réel. Ce style était considéré comme de l'art pur, car il ne reçoit aucune influence du monde réel et obéit aux lois de l'esprit et de l'intellect.

Final Thoughts

C'est lui qui a construit des maisons
Où avant il n'y avait que de la terre
comme un oiseau sans ailes
Il est monté avec les maisons
qui jaillit de sa main.
(MATHEW, 2009, p. 311)

comme bâtisseurs de la culture, les poètes, les écrivains, les artistes construisent progressivement des connaissances et des impressions, construisant des sentiers le long desquels nous reposerons notre regard enchanté. grimper de cette façon, nous construisons nos émotions, nous suivons nos chemins et construisons nos propres histoires, partager des connaissances assimilées.

En conquérant de tels chemins, nous ouvrons des portes à des réalités au-delà du regard, nous voyons de nouvelles frontières, nous transcendons. De cette façon, l'Art procure des sensations agréables à l'esprit, activer les sens et élever. Et si le grand Art permettez-ceci, il se peut que la fructification mène à des expériences profondes dans l'appréciation de l'art qui s'éloigne de la réalité. faire abstraction, c'est divaguer, embrasser de nouveaux horizons et voyager librement à travers eux, en état de conscience.

Se livrer à un état de contemplation, c'est comme chouchouter l'esprit et lui permettre de respirer librement, sans la charge quotidienne suffocante. C'est comme alléger son propre poids et s'abandonner à l'extase.

Acheter les oeuvres de Manabu Mabe sur le site: www.bg1.com.br

Références:

  1. ANDRADE, Mario. poèmes complets. Sao Paulo: Editora Itatiaia, 1987.
  2. DRAPEAU, Manuel. Drapeau de poche. Porto Alegre: L&PM Pocket, 2008.
  3. BAYER, Raymond. Histoire de l'esthétique. Lisbonne: Stamp éditoriale, 1993. Traduction de José Saramago.
  4. BILAC, Olavo. Anthologie poétique. Porto Alegre: Et. L & PM Pocket, 2007.
  5. CHILVERS, Ian; ZACZEK, Iain; WELTON, Jude; CLAIRON, Caroline; MACK, Lorrie. Ilustrada de História da Arte. Sao Paulo: Publifolha, 2014.
  6. FARTHING, Stephen. All About Art. Rio de Janeiro: Sextant, 2011.
  7. Gombrich, E.H. Histoire de l'art. Rio de Janeiro: Editora Guanabara, 1988.
  8. HAUSER, Arnold. Histoire sociale de l'art et de la littérature. Sao Paulo: Martins Fontes, 2003.
  9. MOSES, Massaud. La littérature brésilienne à travers les textes. Sao Paulo: Editeur Pensamento Cultrix Ltda., 1971.
  10. MATHEW, Vinícius. Anthologie poétique. Sao Paulo: Companhia das Letras, 2009.
  11. PETIT-FILS, João Cabral de Melo. Musée de tout. Rio de Janeiro: Livraria José Olympio Editora, 1975.
  12. PROENÇA, Gratuit. Découvrir l'histoire de l'art. Sao Paulo: Routledge, 2005.

Vous aimerez aussi:

Un commentaire

  1. Trop beau! écrire avec passion!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*