Accueil / Art / Exposition photographique dépeint la femme et sa place dans le monde
exposition M, Gabriel Bonfim - Juliana Caldas. Divulgation.

Exposition photographique dépeint la femme et sa place dans le monde

mardi (6/3), dans la célébration de la journée internationale de la femme, le Musée de la ville de Curitiba Photographie recevoir la nouvelle exposition par le photographe brésilien basé en Suisse Gabriel Bonfim. Le spectacle met en évidence la question des femmes et de leur place dans le monde.

Le spectacle a reçu le titre « M », comme référence et FEMME, também, MARIA, le plus populaire nom féminin en Amérique du Sud, présentant les femmes marginalisées et qui luttent pour retrouver leur place dans la société, comme Maria da Penha, l'actrice Juliana Caldas nain, entre autres,.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Dans deux chambres Photographie Musée, au Solar do Barão, l'exposition présente des photographies en couleurs des femmes présentées dans ce travail, en plus d'une installation vidéo dans 11 écrans et un certain nombre de 12 Gabriel Bonfim collection d'art Portraits collection d'images, avec des portraits de lui dans divers endroits du monde.

L'exposition a le slogan « Ma place dans la société », et il dépeint Gabriel Bonfim des scènes apparemment ordinaires dans la vie des femmes brésiliennes. Dans l'enregistrement de transsexuel dans l'escalier Selaron, à Rio de Janeiro, ou Ialorixá Tiers-Ordre de l'église Saint-François, à Salvador, images dévoilent des histoires qui prennent le spectateur à comprendre certaines des difficultés rencontrées par ces femmes.

Curitiba est la première ville pour inaugurer l'exposition, qui sera également présenté à São Paulo (à 08/03) et à Rio de Janeiro (14/03). « Il est une ville importante dans le pays. En plus d'une référence dans le domaine de la photographie, Je trouve qu'il ya beaucoup de groupes et d'institutions qui luttent pour les droits des femmes à Curitiba ", note Gabriel Bonfim. Curitiba est la ville où demeure « M » plus dans les salles, de 07 Mars à 10 Juin, Elle peut être visitée du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, et le samedi et le dimanche de 12h à 18h. L'entrée est gratuite.

« Je cherchais à sauver l'histoire de la lutte de chacun de mes clients où photographiées. Il est, comme pour les dépeignent là - les plus beaux et les plus importants endroits dans le centre de cette société - nous pourrions reformuler l'espace et, si, en tant que protagonistes de leur propre histoire, ils reprendraient leur place dans la société qui marginalise. Mon travail vise à apporter un peu de mal à l'aise que pour toucher les gens et les amener à penser ", dit Gabriel Bonfim.

Le projet de cette exposition a émergé en 2013, grâce à la séance photo de Melissa, dont l'histoire de la lutte pour l'acceptation faite au photographe une recherche pour lancer des noms pour composer la série. « Contraste la beauté du lieu et la douleur que l'histoire m'a donné envie de dépeindre tant d'autres femmes et leurs luttes quotidiennes », compte le photographe.

Photographies de « M », qui est organisée par Thomas Kurer, garder toujours une interaction entre eux, raconter une histoire assez typique des femmes brésiliennes. De l'observation des histoires acclimatés dans divers états du pays, les images invitent le visiteur à réfléchir sur la façon dont nous traitons les femmes en général et, particulièrement, de combattre chacun à prendre leur place dans la société.

Bientôt, Gabriel Bonfim ouvrira une nouvelle exposition à Curitiba, “De Fotografia à Tactography™”, spécialement conçu pour les malvoyants, apportant des photos imprimées sur une technique d'impression 3D en relief brevetée par le photographe.

A propos de l'artiste

Gabriel Bonfim est né à Sao Paulo 1990. Au début, elle a développé une grande affection pour l'art. Après avoir consacré trois ans à l'école de droit et de travailler dans un cabinet d'avocats, Il a décidé de se consacrer définitivement à la photographie. En tant que photographe de mode, Il a développé sa compétence professionnelle et technique. Après des années d'apprentissage et de se rendre aux Pays-Bas, Allemagne et en Belgique, Il a déménagé en Suisse, où il a rencontré Thomas Kurer actuellement directeur de sa collection. « Gabriel Bonfim a un regard exceptionnel sur l'être humain et son environnement. Ce talent est ce qui apporte un peuple de haute performance pour photographier un photographe Art ", AFIRMA Courier.

En 2016, Il avait sa première exposition personnelle de la photographie à Tactography ™ - pour les yeux et les doigts - au Musée de l'Image et son, à São Paulo, qui a lié son look unique à Tactography ™ Technology, qui analyse l'objet photographié et des cartes de profondeur et les proportions pour créer des pièces 3D. Merci à Tactography ™, l'image devient l'image pour les malvoyants, et, à peindre blanc, transformé en art pour les personnes non handicapées. En dix jours, l'exposition a attiré un public de 2.1 milliers de personnes.

Service - M. Ma place dans la société
Local: Musée de la ville de Curitiba photographie (Solar Barão) - Le président Carlos Cavalcanti rue, 533 - Centre, Curitiba - PR
Ouverture: 6 Mars, às 19h.
Période d’exposition: De 7 de la Mars 10 Juin 2018
Heures de visites:: du mardi au vendredi, du 09:00 à 12:00 et 14:00 à 18:00; Samedi et dimanche, de 12:00 à 18:00
Téléphone: (41) 3321-3260
Entrée libre

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*