Accueil / Art / MER mène séminaire développement durable, Art et éducation
Musée d'art de Rio. Photos: Divulgation.

MER mène séminaire développement durable, Art et éducation

De 2 et 6 Décembre 2015 – Rechercher scolaire

Inscription gratuite sur le site Web: www.museudeartedorio.org.br

Le Musée d'Art de la rivière-mer, sous la direction de l'Institut de l'Odéon, effectué, à travers le regard de l'école, en partenariat avec DOW, le Séminaire développement durable, L'éducation et l'art. A programação envolve oficinas, Conférences et causeries qui couvrent des sujets tels que l'économie circulaire, recyclage, art et nature.

Entre les jours 2 et 4, de 10:00 à 13:00, Il arrive à Atelier de création pour les artistes et artisans avec Tatiana Dutra et Rey Silva, Mana Bernardes Studio. Déjà 3 et 6, le collectif d'artistes-chercheurs-Mobile Observatoire effectuera une série d'interventions portant sur les activités de la mer et le territoire dans lequel le Musée est entré. Dans la célébration de la journée internationale de la personne handicapée, à 3 Décembre, à 11h et 15h, l'histoire L'arbre de Tamoromu seront racontées par les éducateurs de mer explorer tous les moyens – et interpréter en livres.

Sur 4, às 14h, Julio à Natal, Tania Barnes et José Miguel Casanova parlent des émissions de carbone et de la durabilité dans les Jeux olympiques, sous la médiation de Leno Veras, lors de la Conférence Développement durable et économie circulaire. Puis, à 15:30, le thème Circularité: transformation par le biais de processus artistiques et éducatifs sera débattue par Kayla Marie, Mana Bernardes, Yara Castanheira et représentants de l'Observatoire-mobile, par l'intermédiaire de Karen Aquini.

Le dernier jour des conférences, 5, às 10h, Robson Borges, Luisa Santiago et Thomas Lara mis sur la discussion Processus collaboratifs, économie circulaire et les défis pour la ville, Janaina médiée par Melo. À 11:30, Il s'avère qu'un des grands points forts de la programmation: l'artiste Marilko Mori présente le projet de l'Art et la nature, qui se déroulera à Rio de Janeiro 2016. Déjà le 14:00 à 18:00, les pilotis reçoivent le commerce équitable avec les voisins de la mer, mettre en pratique les concepts de réutilisation et de la circularité des éléments qui n'auraient autrement être rejetés.

Le Séminaire développement durable, L'éducation et l'art est ouvert au grand public et a des enregistrements de conférence complète sur le site Web du Musée d'Art de Rio: www.museudeartedorio.org.br.

Sur Dow

Dow (BOURSE DE NEW YORK: Dow) combine la puissance de la science et la technologie à innover, avec passion, ce qui est essentiel au progrès humain. L'entreprise fabrique des innovations qu'extraction de la valeur de l'intersection des sciences chimiques, biologiques et physiques, aidant à résoudre les problèmes mondiaux plus difficiles, comme le besoin d'eau potable, la production d'énergie propre, de conservation et de l'augmentation de la production agricole. Le portefeuille leader et intégré des domaines de spécialité Dow Chemical, Matériaux avancés, Sciences agricoles et les matières plastiques offre une grande variété de solutions technologiques et de produits à environ 180 pays et dans les secteurs de forte croissance comme l'emballage, Electronics, eau, revêtements et l'agriculture. En 2014, le Dow Jones avait des ventes annuelles de plus de $ 58 milliards et employait environ 53.000 employés dans le monde. Comme Mais de 6.000 proviennent de familles de produits de l'entreprise 201 unités de fabrication en 35 pays du monde. Les références à la “Dow” ou à la “Compagnie” moyenne de The Dow Chemical Company et ses filiales consolidées, sauf si expressément autrement détaillées. Plus d'informations sur Dow peuvent être trouvés à www.dowbrasil.com et www.Dow.com.

Le Musée d'art de Rio

La mer est un espace dédié à l'art et l'éducation. Installé dans Praca Maua, occupe deux bâtiments adjacents: un plus, mensonge et style éclectique, qui abrite huit galeries; un autre jeune, Moderniste, Regardez où le travail de l'école. La conception architecturale unit les deux bâtiments avec une couverture de béton fluide, qui se réfère à une vague - une marque du musée -, et une rampe, où les visiteurs viennent pour les espaces d'exposition.

O MAR, une initiative du gouvernement de la ville en partenariat avec la Fondation Roberto Marinho, avoir des activités qui impliquent la collecte, inscription, rechercher, la préservation et le retour des biens culturels à la communauté. Le musée est né avec une école - le look School -, dont la proposition est muséologique innovant: favoriser le développement d'un programme éducatif de référence pour les actions au Brésil et à l'étranger, combinant l'art et l'éducation du programme de conservation qui guide l'institution.

Le musée possède le Groupe Globe comme mainteneur, parrainé par BG, comme le Brésil soutient, En plus de Souza Cruz et Itaú coauteurs, Dow comme partisan du look et de Brookfield en tant que partisan des visites éducatives. Il a également le parrainage de Braskem à travers l'encouragement de la Culture de l'Etat de droit Rio de Janeiro, avec le soutien du gouvernement État de Rio de Janeiro, et la réalisation du Ministère de la Culture et le gouvernement fédéral du Brésil grâce à la loi fédérale sur les incitations culturelles. La gestion est laissée à l'Institut de l'Odéon.

Service MAR - Musée d'Art de Rio

Entrée: R $ 8 I R $ 4 (moitié prix) - Les personnes ayant des 21 ans, élèves des écoles privées, université, les personnes handicapées et les fonctionnaires de la ville de Rio de Janeiro. Paiement en espèces ou carte (Visa ou Mastercard).

Politique gratuit: Ne pas payer l'entrée - sur présentation de la documentation Preuve - élèves des écoles publiques (l'enseignement élémentaire et moyen), les enfants jusqu'à cinq ans ou les personnes à partir de 60, enseignants des écoles publiques, employés des musées, les groupes en situation de vulnérabilité sociale visite éducative, Voisins des guides touristiques et de la mer. Admission mardi est gratuite pour le grand public. Dimanche, l'entrée est gratuite pour les détenteurs du passeport des musées à Rio et qui n'ont pas encore le cachet de la mer. Le dernier dimanche du mois, le Musée a a entrée libre en tout au long du projet dimanche en mer.

Horaire spécial de visite à l'été: Mardi, de 10h à 19h. Du mercredi au dimanche, das 10h às 17h. Le lundi la fermeture du musée au public. Pour plus d'informations, Contact par téléphone (55 21) 3031-2741 ou visite www.museudeartedorio.org.br.

Adresse: Praca Maua, 5 - Centre.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Programmation

Atelier de création pour les artistes et artisans

Mana Bernardes Studio

De 10:00 à 13:00

L'atelier a pour but de suggérer des techniques de construction et réalisation d'objets et produits artisanaux déjà conçus avec l'introduction de la perspective de la conception.

Résidence d'artiste avec observatoire-mobile (UDESC)

De 10:00 à 13:00

Le collectif d'artistes-chercheurs-Mobile Observatoire élaborera, en collaboration avec l'école du regard, actions et interventions portant sur les activités en mer ainsi que le territoire où se trouve le Musée

Contes-l'arbre de Tamoromu

De 11:00 à 15:00

De développement durable et dans la célébration de la journée internationale de la personne handicapée, éducateurs de la mer tiendra une histoire-l'histoire à être appréhendée par les sens. The Legend of Arbre Tamoromu, sera déclenché sur l'importance de prendre soin et préserver la nature.

L'activité interprétera en livres.

CYCLE DE CONFÉRENCES ET DE DÉBATS

14h

Développement durable et économie circulaire

Julio à Natal (DOW), Tania Barnes (Rivière 2016) et José Miguel Casanova (UNAM-Mexique)

Médiation: Leno Veras

15h30

Circularité: transformation par le biais de processus artistiques et éducatifs

Kayla Marie (Bien-être durable), Mana Bernardes (artiste et designer), Observatoire-Mobile (UDESC) et Yara Castanheira (Jeunes Agents environnementaux – Institut Inhotim).

Médiation: Karen Aquini (AS)

10h

Processus collaboratifs, etEconomie et les défis pour la ville

Robson Borges, Luisa Santiago (Consultant international en stratégie et développement durable) et Tomás de Lara (Système B)

Médiation: Janaina Melo (AS)

11h30

Conférence avec Mariko Mori (Fondation LE FAOU)

Présentation du projet art et nature, qui aura lieu 2016 à Rio de Janeiro.

Swap meet avec les voisins de la mer

Le 14:00 à 18:00

Pour promouvoir la rencontre et l'échange.

Atelier Obsolescence programmée avec les éducateurs de la mer

Le 14:00 à 16:00

Construction de sculptures avec les objets déjà en désuétude, penser avec les enfants au sujet de la consommation et de la durée de vie des choses.

Biographie de participants

MARIKO MORI

Mariko Mori est un célèbre artiste japonais qui vit et travaille à New York. Notoriété acquise avec son installation interactive Fuo Wave, affiché en Autriche en 2003. Le travail était encore à New York et à la Biennale de Venise de 2005. L'exposition Unicité ouvert le Musée de Groniger, na Holanda, également pour le Danemark et l'Ukraine. En 2011, le spectacle a traversé Brasilia, Rio de Janeiro et São Paulo. Œuvres de Mariko Mori sont dans les collections permanentes du Musée Guggenheim, em Nova York; au Centre Georges Pompidou, Paris; la Fondation Prada, à Milan; au Musée d'art contemporain Chicago; le Musée d'Israël, à Jérusalem; autres. A remporté des prix importants, comme une mention honorable à la 47e Biennale de Venise en 1997 et, à 2001, comme artiste et chercheur d'art contemporain Fondation des Arts culturels du Japon.

LUISA SANTIAGO

Chef de file du réseau circulaire économie Brésil 100 (CE100 Brésil), Fondation Ellen MacArthur, Il rassemble des entreprises, Les gouvernements et les universités en une plate-forme préconcurrentielle d'innovation de rupture à l'économie circulaire. Elle a été consultante en stratégie et développement durable depuis sept ans, travaillant à des projets dans divers secteurs et industries (Gouvernements, tiers-secteur, coopération au développement), avec un fort accent sur des approches novatrices pour la construction d'une nouvelle économie durable et de la circulaire.

OBSERVATOIRE-MOBILE

Le collectif est que le groupe de recherche du Centro de Artes da Universidade do Estado de Santa Catarina (UDESC). Grâce à l'interaction avec les collectivités locales et l'observation et l'analyse de ces espaces, Permettre de rechercher votre importance comme base pour des activités politiques et affirmation culturelle, promouvoir des relations durables avec le paysage et les différentes formes de vie qui coexistent dans la ville.

KAYLA MARIE

Résident du Morro da Providência, et développe le projet Bien-être durable, Il vise à promouvoir la sensibilisation sur le développement durable de la, des villes et de la vie. Vu la poubelle mise au point, le projet propose l'été de matériaux mis au rebut, fonctionnement avec la notion de transformation.

CASTANHEIRA DE YARA

Il a participé à la maîtrise en médias, Communication et la culture en mettant l'accent sur des pratiques pédagogiques pour l'inclusion et la diversité à l'Université de Kassel (Allemagne) et à l'Institut de l'éducation, Université de Londres (Angleterre). Avec une vaste expérience dans les médias et culturelle et d'éducation artistique pour les enfants et les jeunes, Yara est actuellement Inhotim responsable de l'éducation de l'Institut.

MANA BERNARDES

Artiste plasticien, designer, poète et éducateur pour le développement durable.

JOSÉ MIGUEL CASANOVA

Professeur à l'Université nationale autonome du Mexique, Casanova est directeur du Séminaire de multimédia, auteur du manuel En dessin de grammaire del 100 lecciones et le livre rétrospectif Agenda caché. L'artiste a participé à plus de 100 expositions collectives sur quatre continents.

TOMÁS DE LARA

Entrepreneur social, réseau Weaver pour les appels, et consultant en affaires au courant, Thomas est colíder système B Brésil (mouvement des entreprises B), cofondateur de gomme, écosystème collaborative d'entrepreneurs sociaux et Global moyeux Shapers de Porto Alegre et Rio de Janeiro. Administrateur d'entreprise avec une maîtrise en communication numérique, expert en économie concertée et durable, Thomas a également agit à titre de conseiller à l'Institut de Brésil de Coca-Cola et est professeur dans le cadre de l'innovation sociale au Brésil. Au début de 2013 Il a été invité à la réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos en Suisse, pour parler de technologies pour l'innovation sociale et de financement collectif.

JULIO À NATAL

Technologie et développement durable responsable des opérations olympiques de Dow pour la rivière 2016. Julius mène toujours le programme d'atténuation du carbone pour les Jeux olympiques de Rio 2016, partie de la cale, plate-forme de développement durable du fleuve 2016. Il mène aussi des projets qui visent à maximiser le Dow Jones en opportunités liées au parrainage de la société des Jeux olympiques.

TANIA BARNES

Directeur général du développement durable, L'accessibilité et l'héritage de Rio 2016 aider à appliquer la « pense que durable » tout au long de la planification des jeux. Diplômé en économie, avec une maîtrise en sciences de l'environnement de l'USP et PhD en économie appliquée de l'Unicamp, Elle retrace un panorama dans votre région, Il vit aujourd'hui un moment décisif.

JANAINA MELO

Est le responsable de l'éducation du Musée d'Art de Rio/école le regard-mer. A été commissaire d'éducation artistique et culturelle Inhotim, Brumadinho [2007-2012], enseignant, critique d'art de l'école de Guignard UEMG [2010-2012] et coordonnateur des Arts plastiques du Musée Pampulha [2004-2007]. Conservateur du projet ouvrir l'école Atelier Guignard UEMG [éditions 2010-2012]. Il a été conservateur du programme d'expositions de la première édition de ce projet de résidence d'artiste JACA, Nova Lima, MG [2010] et curatorial Assistant du programme Rumos Itaú Cultural des Arts visuels [2008-2009]. A les textes publiés dans les livres, catalogues et magazines.

LENO VERAS

Spécialiste dans la production de textes critiques et médias de diffusion des arts de l'Institut National de l'Université d'art (Argentine) et master en esthétique et le récit de la recherche en images et de sons du programme d'études supérieures en communication et de la société à l'Université de Brasilia. Projets de coopération internationale coordonnée pour le transfert de connaissances en matière de protection sociale comme conseiller de la communication, Divulgation et l'argumentation du Centre pour une croissance inclusive politiques des Nations Unies pour le développement International (IPC-IG/PNUD), lier des partenariats avec des institutions telles que le ministère des affaires étrangères (MRE), Ministère du développement Social (SDM), Institut de recherche économique appliquée (IPEA), Agence de développement Français (AFD), Aide australienne, La Fondation des Nations Unies pour l'Agriculture (FAO) et alimentaire et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et la Banque mondiale.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*