Accueil / Art / Maria Carpi lance sans précédent titre de poèmes
Maria Carpi. Photos: Mark Eastman.

Maria Carpi lance sans précédent titre de poèmes

Précédée d’un séminaire le matin et après-midi, signature arrive
sur 11 Novembre à la Foire du livre de Porto Alegre

"La durée engendre la durée
et les yeux et les oreilles camara
avec le caractère éphémère des roseaux,
entre les doigts, entre les seins et les cils.
Mais tout ce qui est beau est éphémère.
L’Éternel est terriblement éphémère."
(Maria Carpi)

Le samedi 11 Novembre sera une journée pour célébrer les œuvres du poète gaúcha Maria Carpi dans l’édition du 63 Salon du livre de Porto Alegre. Lancement d’un nouveau titre avec 95 poèmes inédits, Elle fera l’objet d’un séminaire d’une journée complète sur le grand événement culturel de la ville.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Organisée par Caio Riter et Milene Barazzetti, Les chansons de la poésie – la vie et le œuvre de Mary Carpi a ouvert à 09:00 dans la salle de l’ouest de Santander culturel (Sete de Setembro, 1.028 -Praça da Alfândega), avec entrée gratuite. Participer à l’activité, Outre les conservateurs et l’auteur, les professeurs Maria Helena Campos (IFSUL), CINARA Ferreira Pavani (UFRGS), Marcia Ivana Laurent (UFRGS) et Marcia Lehmann (UNISINOS); les poètes Cristina Macedo, Maria do Carmo Campos et Dilan Camargo; l’écrivain Roger Carhuatocto Barbieri et les associés Loi Álvaro Santi, Carlos Leser, Fabrício Carpi Nejar, Ashwini Dasgupta, Réservoir de Laís et Sydney Schneider.

Le séminaire est une initiative de l’Association Gaucho d’écrivains et de l’auteur et professeur patronável Caio Riter. « La Loi est honorer moi par le biais de la Foire du livre. Sont les enseignants des trois universités, d’autres écrivains, dans ce cas. C’est très beau, qu'ils analysent le travail de Maria Carpi. C’est un honneur pour moi », dit le poète.

La programmation sera couronnée par la signature de Tout ce qui est beau est éphémère (Modèle de nuage, 2017, 104 PGS., R $ 29,90) dans le carré des autographes de la 63e Foire du livre. De la sortie de ce titre, l’auteur nous dit qu’il s’agissait d’un rachat de votre fils Klee. « Il est enchanté par ce livre, du tiroir, Faites un premier poste de travail et a renvoyé à cet éditeur. Je parie la nouvelle publication », Compte de Maria, ajoutant que la poésie n’explique pas, seulement si joue: « Je peux parler seulement de l’État dans lequel j’ai écrit les poèmes. Je suis un thème de poète, ce qui est rare. Je tombe amoureuse d’un thème et noyau va se dérouler comme s’il s’agissait d’une partition musicale. Je dis que je vous écris parce que je ne chante pas, alors toute ma vocation est venu à la littérature. Mais je pratique la musique par le rythme et la mélodie du texte ».

Capa livro “tudo o que é belo é efêmero“ de Maria Carpi. Divulgação.

Book cover « tout beau est éphémère » de Mary Carpi. Divulgation.

Contemplant la vie, mort, passage du temps, choix et dévotion, ses vers l’éphémère des produits glimpse, la générosité, des larmes, les fleurs, point de fruit mûr, de la flamme, chaleur chaud. « Je fais face à la fugacité et la quête pour la permanence des choses. Et parce que tout est très fugace de l’amour, très brève. J’ai par exemple si nous n’avions pas quitté du paradis ne trouverait pas reconstruire. Je pense que tout art est une recherche du paradis perdu. La recherche éternelle est parce que tout est très éphémère. J’ai un penchant pour les choses qui sont fugaces et rapide, comme une rose, J’ai dû couper, mais elle va naître à nouveau. Et j’ai fais la plante la rose, Bien qu’elle soit éphémère », rédacteur de rapports.

EXTRAIT DE L’OREILLE-PATERNITÉ: FABRÍCIO CARPI NEJAR

Maria Carpi, à 78 ans, pas peur de vieillesse, Étrangement, vous propose votre main et votre confort. Tel qu’il apparaît dans votre jeune mature longue durée de vie, sachant qu’avez encore des doutes, Il y a tellement de choses à découvrir en soi. “Entrez, parce que, fille dans la vieillesse.”

Il semble que réconforter aussi votre rôle toujours désagréable de la mort. “Toutes sont mortes, vivant va dans mon sens.”

Dans une posture paradoxale, Merci d’être cohérent et sincérité en un seul endroit, et pas en morceaux et couper les feuilles pour tout ces jours. Être dans le corps peut être le plus grand exploit de la contemporanéité, pas d’échappatoire pour les avatars et personnages virtuels.

Plus d’infos sur l’auteur de MARIA CARPI:

Né à en Guaporé 1939, Elle commença à écrire des poèmes dans son adolescence, est venu de publier dans une revue académique de la faculté de droit de l’UFRGS (achevée en 1962). Cependant, ses débuts en littérature n’est qu’en 1990, avec En général la douleur (Et. Mouvement), titre arraché le prix de la révélation par l’Associação Paulista de suit de Arte (APCA) cette même année. Avec quatre açoréens dans le curriculum, avoir été finaliste de la tortue, trois fois meilleur livre de l’année dans la poésie à travers les âges, l’écrivain a une production de longue, Bien qu’il commence à publier la fin, à 50 ans.

63Salon du livre de Porto Alegre th

PROGRAMMATION

Samedi, 11/11, de 09:00 à 16:00, dans la salle ouest de la Santander culturelle (Sete de Setembro, 1028)

VOUS AGISSEZ SÉMINAIRE: LES CHANSONS DE LA POÉSIE – LIFE AND WORK OF MARY CARPI

– organisée par Caio Riter et Milene Barazzetti

Inscription par courriel: caioriter@uol.com.br (pour l’obtention de certificat à ceux qui ont 75% fréquence de l’activité)

AUTOGRAPHES
Samedi, 11/11, à 17:30, en autographe Square ***

TOUT CE QUI EST BEAU EST ÉPHÉMÈRE – Poésie – MARIA CARPI

104 pages

Couverture et projet graphique: Camila Cornutti

Modèle nuage étiquette – Ed. Belle Lyrics

Caxias Sul | Porto Alegre, 2017

Valeur: R $ 29,90

www.belasletras.com.br

*** Livres seront disponibles dans les kiosques de belles paroles (juste en face de la rue de la plage), à la Foire, ou sur le stand des œuvres à signer, à côté du drapeau.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*