Accueil / Art / Paulo Meirelles première montre « priez pour nous » au Musée d’art sacré
Exposition "Priez pour nous" par Paulo Meirelles. Photos: Divulgation.

Paulo Meirelles première montre « priez pour nous » au Musée d’art sacré

Un artiste a recréé des Saints catholiques qui donnent le nom de lieux
connu de Curitiba en verre, écran, tissu et bois

Connu pour ses œuvres multicolores, qui flirtent avec la pop art, l’artiste que Paulo Meirelles rend dans cette seconde moitié du 2016 un retour à leurs origines spirituelles. Ouvrira la journée 17 Septembre, dans le Musée d’art sacré (centre historique) son spectacle, priez pour nous, tout autour 30 travaille à qui il recrée les Saints protecteurs populaires dans la peinture sur verre, écran, tissu et bois. Les œuvres peuvent être visitées jusqu’au jour 20 Novembre.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Paul a élu les Saints qui ont été choisis pour nommer les endroits où les gens vont, sont ou vivent et qui sont étroitement liés à l’idée de protection, Accueil. L’artiste imprime tons forts à ses saints-personnages, présentant son interlocuteur avec un scénario par une iconographie catholique illustrée de Curitiba.

Notre Dame de Guadalupe, Saint Benoît, São Lourenço, Santa Barbara, Carmo, Mercês, Santa Terezinha, San Francisco, autres, ont été travaillé en petits formats avec des matériaux récupérés et peintes à l’huile. Bien que la technique utilisée n’est pas le traditionnel, la recherche de l’artiste conserve les caractéristiques uniques de chaque santo.

À son retour à l’art sacré, Manning a fait une prière personnelle, reconnexion à leur origine religieuse curieux. Fut baptisé déjà gros, autour de 10 ans, par l’influence de sa marraine, C’était un légionnaire. Une Bible illustrée, présentée par la mère a ouvert deux possibilités dans votre vie: étant un prêtre ou un artiste. Sont arrivés pour participer à des groupes de jeunes, mais l’art a parlé plus fort. La recherche de la spiritualité dans les autres religions, cependant, a marqué sa carrière. Récemment, sur la note d’incrédulité et de désespoir aujourd'hui, Il a fait son chemin vers le catholicisme à travers l’art. « Ce travail est une recherche de mes racines, un rejet du vide, Ma fête d’espoir. Je suis retourné à ma foi, pas de désespoir, souffrance ou la déception, Je suis revenue parce que toutes les idées que j’ai lu et vu, portant la négation de l’existence de l’esprit dans la plus pure lumière de la raison, toujours fini par prouver exactement le contraire », compte.

Les religieux et les cadeaux d’art populaire à prie car nous avons des points de contact avec le spectacle Viva la Vida, interprétation originale de Paulo Meirelles de l’artiste mexicaine Frida Kahlo et son travail, lancé l’année dernière, dans la Cour Batel au cours de la LabModa. Par ailleurs, l’appréciation de l’artiste de reproduire la figure humaine dans son plus varié États d’esprit – le profane le Saint.

Sur Paulo Meirelles

Artiste, styliste de mode, Professeur de design, Paulo Meirelles est né à Marília, Intérieur de São Paulo. Il s’installe à Curitiba, au cours des années 1980. Sa formation initiale était fondée sur l’amélioration de la conception de la figure humaine. Muséologie étudié STITCH/PR. A travaillé comme styliste depuis plus de dix ans, période durant laquelle également donné des cours de dessin à SENAC de Curitiba et Apucarana. Dans les années 1990 a été chroniqueur et mode illustrator supplément hebdomadaire pour vivre bien du Journal Gazeta do Povo, travaillant en parallèle sur votre mode demandé Studio de. En tant qu’artiste, il a signé des dizaines d’expositions personnelles, Conférences de presse, Outre la participation à des expositions d’art. Il a reçu lors du Salon d’Antonina par le Secrétaire d’Etat de la culture. Certaines de ses œuvres se trouvent dans les collections des musées de Paraná et Santa Catarina. Actuellement, se consacre à la peinture et les classes de dessin dans son atelier, dans le quartier de subventions, à Curitiba.

Service:

Exposition, priez pour nous, par Paulo Meirelles
De 17 Septembre au 20 Novembre
Musée de sacré art-Largo da Ordem s/n annexe d’une église de l’ordre

Visitation: du mardi au vendredi, la 9 à 12 h et 13 18hs, Samedi, Dimanches et jours fériés de 9 à 02:00

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*