Accueil / Art / Le nouvel opéra d'Arthur Barbosa ouvre demain (13) en courte saison au Theatro São Pedro
Le montage met en scène un casting de renom. Photo Claudio Etges.
Le montage met en scène un casting de renom. Photo Claudio Etges.

Le nouvel opéra d'Arthur Barbosa ouvre demain (13) en courte saison au Theatro São Pedro

Opéra de chambre d'Arthur Barbosa sur un livret d'Álvaro Santi, mis en scène par Jacqueline Pinzon et chorégraphié par Raul Voges est exposé jusqu'à 15/07

Tout est prêt pour les débuts tant attendus de Violoncelle d'opéra, opéra de chambre en un acte composé et dirigé par le chef Arthur Barbosa, avec livret de varlvaro Santi, qui a pour thème central le violoncelle. Le premier ministre est demain, 13 Juillet, pas Theatro São Pedro, et continue dans les jours 14 et 15, mercredi et jeudi, à différents moments (consultez le "service"). Les présentations suivent tous les protocoles de sécurité recommandés par l'OMS. Ce projet est réalisé avec les ressources de la loi No. 14.017/2020, Lei Aldir Blanc, par l'intermédiaire de la notice Sedac n° 09/2020 – Productions culturelles et artistiques.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Le montage met en scène un casting de renom, avec la mezzo-soprano Angela Diel, à travers la basse Daniel Germano et par la danseuse et chorégraphe Raul Voges, plus un ensemble de dix violoncellistes, un percussionniste et deux danseuses/actrices, Pamela Manica et Janaina Nocchi. diriger ce casting, est l'actrice et metteur en scène Jacqueline Pinzon.

L'une des particularités de cette œuvre originale d'Arthur Barbosa est le fait que le compositeur l'a conçue pour être interprétée uniquement par un ensemble de violoncelles., au lieu d'un orchestre traditionnel. Il explique que le son de l'orchestre de violoncelles est très particulier, bien que les travaux pour cette formation soient rares.. « So, l'élan pour créer notre propre travail. sera du jamais vu, surtout pour le public".

Pour assurer une touche de latinité à la formation lyrique et inclus un percussionniste, qui dans cette assemblée est représenté par Jorge Matte. « Je me suis inspiré de la musique latino-américaine, car l'intrigue se déroule dans n'importe quel pays de ce continent. Le public peut s'attendre à une musicalité engageante, avec beaucoup de tango et de rythmes du sud du Brésil, comme une milonga", Commentaires.

Triangle amoureux

Dans le livret d'Álvaro Santi, nous suivons le drame de Maria qui aime jouer et qui est totalement dédiée au violoncelle. L'instrument, de l'autre côté, prendre forme humaine, et ainsi, la passion entre eux s'incarne et passe du domaine des idées à la passion sensuelle. Mais dans la vie de l'artiste, Juan apparaît, un jeune homme séduisant qui ne veut de Marie que pour lui. Dans ce dilemme, votre instrument, le violoncelle, il se sent "trahi" et commence ainsi un triangle amoureux improbable avec des conséquences grandes et transformantes pour Maria et ses amours.

Poète et compositeur primé, Álvaro Santi a publié plusieurs poèmes. (ton dernier livre était Pas d'amour comme le mien, publié en 2019). « J'avais déjà l'intrigue de l'opéra, mais c'est Álvaro qui a développé cette histoire d'amour, impliquant ces trois personnages", rapporte Arthur Barbosa. "C'était un travail fluide. Il a fait le poème et je l'ai transformé en musique", dit. Il dit qu'une bonne partie de la chanson avait déjà été écrite, mais il n'y avait pas les dialogues. "Alvaro était libre de faire sa part. Nous échangeons des impressions tout le temps, jusqu'à ce que nous arrivions à un texte final, à partir de laquelle j'ai commencé à composer les chansons manquantes. C'était tout un processus de composition en binôme où j'ai transformé les dialogues créés en musique", raconte.

un opéra, du point de vue de son assemblage, est un puzzle complexe qui nécessite beaucoup d'attention.. En tant que directeur de l'Opéra, Jaqueline Pinzon cherche à imprimer une expression audiovisuelle à travers laquelle elle peut sortir de certains espaces, des éclaircissements de sens et d'interprétation pour le spectateur à regarder et à résoudre. "Ce n'est pas que j'hésite à raconter l'histoire, mais je ne révèle pas tous les détails tout de suite., je vais y aller doucement, dans le tempo de la chanson, pour ainsi dire. Alors, scène Operita Violoncelle, pour moi, est de jeter un peu de lumière (ou même une ombre) à propos de quelque chose qui est déjà là et qui n'a peut-être pas été vu ou ressenti. Cependant, mettre en scène cet opéra peut être, aussi, choisir un chemin original et impensable pour rendre viable la rencontre entre le spectateur et l'œuvre. Alors, je m'explique".

Opéra inédit

Operitta Cello serait sans précédent dans sa proposition? Arthur Barbosa souligne qu'il n'a aucune connaissance, pas de monde, d'un opéra fait avec un orchestre de violoncelles. « Et s'il y a, seront peu nombreux et inconnus ». renforce. "J'ose dire que cette proposition est sans précédent au Brésil. Bien qu'il n'ait pas effectué de recherches approfondies, le fait est que je n'ai trouvé aucune preuve de l'existence d'une œuvre similaire dans le monde", souligne.

Pour la formation de cet orchestre unique, Barbosa s'est tourné vers d'excellents violoncellistes qui travaillent dans l'état. Ils sont: Phil Mayer, Rafael Honorio, Jonathan Santos, Isadora Gehres, Martina Ströher, Paula Schäffer Saraiva, Murilo Alves, Estela Deunisio, Rodrigo Alquati, Tacio Vieira. terminer la formation, le percussionniste Jorge Matte et le pianiste Fernando Rauber, responsable de la préparation des chanteurs. Jouer les rôles principaux, sont Angela Diel, Daniel Germano et Raul Voges, artistes avec lesquels Arthur Barbosa a eu l'occasion de travailler d'innombrables fois, dans plusieurs concerts avec Ospa.

sur la chorégraphie, Raul Voges souligne que la recherche a commencé par l'observation des mouvements des musiciens au violoncelle. "Nous avons essayé, en différentes manières, que cet univers de gestes et de mouvements, pourrait être présent dans les corps de l'ensemble du casting", explique. "Comme ça, nous créons et choisissons nos partitions, ajouter la ligne narrative de l'histoire, à nos créations de mouvement et d'interprétation", conclut.

A l'heure où toute la chaîne de production artistique souffre de l'absence des effets de la pandémie, qui a beaucoup touché les artistes; par manque d'incitations; coupe de parrainage, en pleine récession économique, vivre avec la rétractation de l'activité culturelle est devenu une dure réalité à affronter. Avec l'extinction de plusieurs orchestres dans l'état, la mise en scène d'un opéra devient une entreprise des plus difficiles.

« Je pense que le montage d'Operita Violoncello est comme une pause, à l'heure actuelle", évalue le conducteur. « À l'opéra, qu'ils soient brésiliens ou étrangers, doit être valorisé, parce que c'est un genre complet, qui implique tous les arts: nous avons les arts plastiques avec les scénarios, les arts musicaux avec des musiciens, les arts du spectacle avec représentation, et la danse, en d'autres termes, une gamme de langues coexiste, qui font de l'opéra l'un des genres artistiques les plus complets que je connaisse".

Ou script

Arthur Barbosa commente que l'idée de l'Operita Violoncello est née en hommage de lui et d'Álvaro Santi à l'instrument au timbre si spécial. Mais comment présenter un instrument qui prend la forme humaine? Jaqueline dit qu'elle a fait des choix à cet égard. "J'espère que le public les suivra, ou du moins les considérer comme quelque chose à apprécier esthétiquement", dit. « Je crois que le public de l'opéra, de Porto Alegre, qui est nombreux et assez passionné, peut s'attendre à un spectacle différent, approche audacieuse et non traditionnelle dans le caractère, avec Angela Diel très sexy et défendant un personnage très différent de l'image que son public se fait d'elle, évidemment, tout est fait avec la classe qui lui est propre. Je souligne également l'agencement chorégraphique et design des mouvements qui tentent de sortir de l'évidence; l'audace dans le traitement de la visualité du spectacle et des images vidéo et leur interaction avec la scène en direct", déclare.

« Porto Alegre a besoin d'opéras et nous manquons, também, de soutien. Puis, plus il y a d'initiatives, mais nous devons les féliciter, merci et demandez-leur de rester sur place et aux gens de vous soutenir", soutient Arthur Barbosa. « Il est très important qu'en ce moment, où la production d'opéra est en baisse, Je peux contribuer avec mon propre travail. C'est un plaisir fantastique”, extrémités.

FICHE D'INFORMATION:

Violoncelle d'opéra
Opéra Studio Porto Alegre
direction artistique, Composition et direction: Arthur Barbosa
Livret: varlvaro Santi
Mise en scène: Jacqueline Pinzon
chorégraphie, Acteur et danseur: Raul Voges
Solistes: Angela Diel (Soprano mezzo) et Daniel Germano (Faible)
ballerines: Pamela Manica et Janaína Nocchi
camée: "Bourdonner"
Orchestre de violoncelle: Phil Mayer, Rafael Honorio, Jonathan Santos, Isadora Gehres,
Martina Ströher, Paula Schäffer Saraiva, Murilo Alves, Estela Deunisio, Rodrigo Alquati, Tacio Vieira
Percussionniste: Jorge Matte
Chanteurs Prep Pianiste: Fernando Rauber
Inspecteur d'orchestre: Fabio Kremer
Costumes: Antonio Rabadan
Scénario de: Raul Voges
Cheveux et le maquillage :: Cassiano Pellenz
Éclairage: Mauricio Moura
Photographie: Claudio Etges | Fabio Kremer
Vidéos: Maurice Casiraghi
Art graphique: EROICA - contenu
Enregistrement son et vidéo: Société de célitosorisation
Techniciens Celito Borges et Alexandre Scherer
Cenotécnica: Paulo Pereira
Formation: jone cardoso
Traduction en livres: Simone Dornelles
Assistante de production: Lorena Sanchez
Médias numériques: UPA numérique
Bureau de presse et sensibilisation: Sílvia Abreu par conseil en marketing intégré
Production exécutive: Adriane Azevedo
Planification et gestion: Ville culturelle
Réalisation: Angela Diel Productions

ACCÈS:

Facebook: www.facebook.com/OperitaVioloncelle

#LOI D'URGENCE ALDIR BLANC
# MAISON DE LA MUSIQUE
# Theatro São Pedro
# SEDAC RS
# ACDI Culturel

SERVICE:
Opérette Violoncelle
Jour 13 Juillet, Mardi, à 20 (Essai ouvert)
Jour 14 Juillet, mercredi, à 16h et à 20h (Récita)
Jour 15 Juillet, Jeudi, à 20:00 (Récita), dans le cadre de la Rencontre du Violoncelle de l'UFRGS
Theatro São Pedro (Place du mal. Deodoro, s / n - Centre historique - Porto Alegre / RS)
Durée: 60 minutes
Genre: Fonctionner
Catégorie d'âge: 12 ans
Entrée gratuite.
Retrait des billets à la réception de Multipalco, entre 06 et 15 Juillet, de 13h30 à 18h00, par don de 2 kg de denrées non périssables. Les dons seront à SATED-RS et à Casa do Artista Rio-Grandense.
Plus d'informations pour le public:
(51) 3227.5100 / 3227.5300 avec l'équipe du Théâtre São Pedro

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*