Accueil / Art / La galerie Aliança Francesa Botafogo présente l'exposition « Insouciance: Jeunesse transatlantique », par le photographe français Vincent Rosenblatt
Photos de New York. Super 8, Polchrome 35mm, Pigment minéral sur papier Photo Rag Metalic. New York, 1999 -Rio de Janeiro, 2022. Photos: © Vincent Rosenblatt.
Photos de New York. Super 8, Polchrome 35mm, Pigment minéral sur papier Photo Rag Metalic. New York, 1999 -Rio de Janeiro, 2022. Photos: © Vincent Rosenblatt.

La galerie Aliança Francesa Botafogo présente l'exposition « Insouciance: Jeunesse transatlantique », par le photographe français Vincent Rosenblatt

La galerie Aliança Francesa Botafogo présente l'exposition « Insouciance: Jeunesse transatlantique », par le photographe français Vincent Rosenblatt

L'exposition présente environ 90 photographies réalisées en France et au Brésil entre 1997 et 2021, sur la jeunesse des deux pays

Souligné, la série inédite de jeunes aux origines multiculturelles made in ville de niort, centre ouest de la France, et "Cascades" (2000-2002), une autre œuvre inédite qui dépeint les cariocas dans les cascades de la forêt urbaine de Rio de Janeiro. Un extrait de la célèbre série “Rio Baile Funk” (2005-2021), un travail de longue haleine mené dans le monde funk carioca complète l'exposition.

L'exposition sera également marquée par le lancement du livre “Rio Baile Funk” qui a son lancement au mois de mai à la Galeria Aliança Francesa.

Insouciance Jeunesse transatlantique

Photographies de Vincent Rosenblatt
1997 - 2021
Journée d'ouverture 14 Avril – 18h30
Jusqu'à ce que 18 Juillet 2022
Entrée gratuite

Alliance française Galerie Botafogo
Rua Muniz Barreto, 730, Botafogo – RJ.

A galerie de Alliance Française Botafogo en partenariat avec Ambassade de France et l' Institut Français ouvert au public dans Jeudi, jour 14 Avril, et exposition "Insouciance: Jeunesse transatlantique », le photographe Français Vincent Rosenblatt. L'exposition présente environ 90 photos de la série produite par Rosenblatt entre 1997 et 2021, France et Brésil, où il se trouve 20 ans. Les photographies dépeignent un peu sa trajectoire professionnelle et son regard sur la jeunesse des deux pays., à travers les années où il a vécu des expériences dans différents territoires.





"Cette exposition est l'occasion d'un regard introspectif sur mon travail. C'est presque une auto-analyse dans laquelle je découvre certaines obsessions visuelles qui soutiennent mon regard tout au long de la 25 ces dernières années dans différents territoires. Cela montre aussi à quel point ma venue au Brésil a influencé mon travail. Beaucoup de choses développées au Brésil étaient déjà en gestation en France, mais seulement ici ils ont fleuri. Cette exposition souligne également la présence de la recherche d'affection et d'états de transe extatiques ou profanes dans ma photographie.", afirma Vincent Rosenblatt.

Entre la France et le Brésil, Vincent Rosenblatt – résident là-bas 20 ans à Rio de Janeiro. En 1998 puis dans 2015, il a bénéficié de deux résidences de création au CACP (Centre d’Art et de Création Photographique) de la ville de Niort, avec 60.000 habitants de l'ouest de la France. La seconde était une commande de la mairie de région et du ministère de la Culture. Le travail effectué avec un intervalle de 17 années est condensé sous le titre: “Souhaiter – La Brèche”. Souhaiter – un mot de l'arabe algérien devenu argot français – C'est une espèce de “Bonjour, vas bien?”. Déjà La Brèche est le carrefour et la place centrale de Niort, où se rencontrent des jeunes issus de milieux multiculturels, laisser, flirter ou s'ennuyer en attendant le bus.

L'exposition comprend d'autres séries et expériences, mettant en lumière une série de portraits de cariocas dans les cascades de la forêt urbaine de Rio de Janeiro, produit entre 2000 et 2002, lors des premiers séjours du photographe à Rio. Une coupure de son travail de longue haleine bien connu “Rio Baile Funk” (commencé à 2005) compléter l'exposition. Cette série sortira sous forme de livre, sur 11 Mai, à la Galerie de l'Alliance Française pendant la durée de l'exposition.

La recherche d'un état d'extase ou de transe et d'affections tisse un lien entre les séries présentées dans l'émission Insouciance Jeunesse transatlantique: être causé par le son, la musique ou l'immersion des corps dans l'eau douce des cascades de Rio, en communion avec la nature, ou même dans la mêlée des couples aux danses funk.

*Insouciance n'a pas de traduction vraiment satisfaisante en portugais. “Légèreté” – légèreté serait le mot le plus proche, mais ce n'est pas une bonne traduction, ce qui est généralement fait avec d'autres mots, avec une connotation négative qui n'existe pas dans le mot français.

Les photographies de Rosenblatt envahissent l'Alliance française de Botafogo. au-delà de la galerie, le spectateur pourra entrevoir l'incroyable travail de l'artiste à l'intérieur de l'Institution.

L'exposition – les séries:

Souhaiter, la Brèche

En 2015, à l'invitation de la Commune de Niort, la région française Nouvelle Aquitaine et le ministère de la Culture, Vincent Rosenblatt a effectué une résidence de création au CACP Villa-Pérochon (Centre d’Art et de Création Photographique), avec pour mission de photographier la jeunesse de la ville de Niort (60.000 habitants) au centre ouest du pays. Puis, expose l'œuvre sous le titre de “Souhaiter – La Brèche”. Souhaiter – un mot de l'arabe algérien devenu argot français – C'est une espèce de “Bonjour, vas bien?”. Déjà La Brèche est le carrefour et la place centrale de Niort, où se rencontrent des jeunes issus de milieux multiculturels, laisser, flirter ou s'ennuyer en attendant le bus.

Le photographe met rapidement ses images du quotidien à la disposition de ses modèles., qui les a publiés commentés et réédités sur les réseaux sociaux.

avec Alice, Alain, Alvin, Anaïs, Ambre, Antoine, Barbare, Bastien, Charline, Cloé, Creezy, Désiré, Eva, Fafa, Flavié, Goduine, Hayette, Henri, Jessica, Charles, Kenza, Kévin, Laureen, Margot, Mégane, Léa, Lionel, Loïc, Lucas, Lionel, Mallé, Mamadou, Marcia, Margot, Marion, Michel, Naomie, Yacine, Yoann, Sorenza..

Dix-sept ans avant la série “Souhaiter – La Brèche”, Vincent a été sélectionné pour le traditionnel Rencontres de la jeune photographie internationale (Rencontres de la jeune photographie internationale) dans la même ville, une courte résidence où le sujet est libre. Errer une nuit sur la place centrale de la ville, il connaît Candy, sa soeur Christine et leur amie, Fatima. Vincent y inaugure quelque chose de nouveau pour lui : une manière d'être avec les jeunes, les photographier sans interférer ni diriger quoi que ce soit, les accompagner dans leur quotidien, avec tes coups de cœur, jouer dans un centre éducatif abandonné, ou à leur domicile, rencontrer la famille. Cette série en noir et blanc se partage entre l'espace galerie et le salon. 4 de l'Alliance Française de Botafogo.

Cette oeuvre est restée dans la mémoire des Niortais, à tel point qu'ils ont de nouveau appelé Vincent dans 2015 pour réaliser, cette fois officiellement, une mission photo sur la jeunesse de la ville.

Le premier jour à Paris par Olga Kokorina, jeune homme de la ville d'Irkoutsk en Sibérie, Vincent prend la première photo contenant une sorte de transe ou d'extase - cette fois liée à la musique. Cette photo faisait partie de l'exposition “Visages et Expressions, aspects contemporain”, à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA), à 1999. L'agrandissement de l'auteur exposé dans cette exposition est un Vintage de cette époque, amené avec lui au Brésil au début de 2000.

En 1997, regarder le travail du directeur de théâtre Vyacheslav Kokorin avec de jeunes acteurs dans la ville d'Ulan-Ude, dans la république de Bouriatie (région de Sibérie au sud du lac Baïkal et au nord de la Mongolie), Vincent entre en contact avec la vaste tradition russe de la formation théâtrale: le travail de l'acteur, souvent, c'est faire naître l'émotion dans le corps avant d'être verbalisée. Cette vaste tradition et ces méthodes issues de la littérature et du théâtre russes avant la révolution de 1917 a donné naissance à l'Actor's Studio et à la tradition hollywoodienne, de l'autre côté de l'atlantique.

En 1999, en visite à New York avec son groupe d'ateliers ENSBA (Ecole nationale des beaux arts) de Paris, il conduit un ami, YB. Tournage en Super 8, il essaie de lui faire effectuer un état de transe, convoquant leurs souvenirs de la méthode théâtrale observée en Sibérie. Insatisfait de la narration du court métrage, Vincent choisit de revenir aux images fixes, re-photographier les images du film avec votre dernier rouleau de Polachrome, film dont la production avait été arrêtée des années plus tôt par le fabricant. Le film périmé est responsable d'accidents et de rayures sur les images, rendre les portraits encore plus présents.

cascades 2000-2002

Lors de vos premiers séjours à Rio de Janeiro, Vincent accompagne ses collègues, amis ou la famille des étudiants de son projet d'alors Olhares do Morro dans les cascades de Horto et Paineras. Ou, rencontre et documente une relation entre le corps et la nature, une livraison particulière.

Rio Baile Funk 2005-2021

Sur l'affichage, Vincent Rosenblatt présente un extrait de son travail de longue haleine dans le monde funk carioca et dans les soirées noires. en entrant 2005 ta première danse, le photographe a vécu une sorte d'épiphanie. La livraison et les transes chorégraphiées de la jeunesse funkista lui donnaient la certitude d'avoir trouvé un univers qu'il occuperait "pour longtemps". Dans cette coupe, Vincent présente, entre autres images, un polyptyque concentrant des sarradas, Bisous, vœux, transes et affections. On y retrouve tous les thèmes déjà présents dans ses œuvres précédentes..

Vincent Rosenblatt

Né en 1972 Paris, France. Vit et travaille à Rio de Janeiro. Pendant ses études d'Histoire et d'Anthropologie à la Sorbonne, voyage plusieurs fois en Pologne et même en Sibérie, développer son premier travail photographique. Commencez à travailler comme photojournaliste, porém ingressa na École Nationale des Beaux-Arts em 1997, à la découverte du Brésil lors d'un échange réalisé avec une bourse Collin-Lefranc, à la FAAP de São Paulo entre 1999 et 2000.

De 2002 à 2008 développe le projet « Olhares do Morro » (www.olharesdomorro.org) sur la colline de Santa Marta à Rio de Janeiro, qui verra apparaître de jeunes photographes aux rencontres photographiques d'Arles, au siège de l'UNESCO à Paris, à Stockholm ou même à Art Basel / Miami Beach.

L'un de ses sites de recherche visuelle est la scène carioca du Bailes Funk, quels documents de 2005. Un travail en constante évolution, que foi exposto na Maison Européenne de la Photographie em 2011, dans l'invasion créative “Faite par.. fabriqué par des brésiliens” dans la ville de Matarazzo à São Paulo en 2014, pas de CAHO (Centro de Arte Hélio Oiticica) au collectif Ser Carioca – au Musée d'art (AS) de Rio de Janeiro, à la conférence de presse “Rivière, une passion française” e em retrospectiva individual no Centre d’Art et de Création Photographique – Vila Pérochon de Niort, France. Il a fait partie du collectif « Historias Afro-Atlânticas » au MASP en 2018. En 2019 a exposé une rétrospective de son travail à Rio de Janeiro (fièvre de la nuit) au Centre Culturel International de Panama City et à 2020 à la Galeria da Gavea.

En Juin 2022 présentera sa rétrospective à la Galerie du Passage / Pierre Passebon em Paris. Cette année, il publie également ses premiers livres photo: Rio Baile Funk, sur 11 Mai chez Aliança Francesa et Bate-bola – Rio Carnaval Secreto à la maison d'édition {Lp} presse.

Les oeuvres de Vincent Rosenblatt font partie de la collection permanente d'institutions publiques telles que la Maison Européenne de la Photographie, le CACP Vila Pérochon, et est représenté internationalement dans plusieurs collections privées.

Son travail a été publié dans le New York Times (Lentille), National Geographic, Le Monde, Gens de la photographie, GUP, Libération, Courrier International, L'entreprise d'aujourd'hui, République des femmes, Afisha- Tome, autres.

Alliance française dans le monde

L'Alliance Française est une association à but non lucratif, dont l'objectif principal est la diffusion de la langue française et des cultures françaises et francophones. pour cette, il favorise l'enseignement de la langue française et propose des activités culturelles francophones. Il délivre des certificats spécifiques de compétence et de connaissances linguistiques. No Brasil, il propose également des cours de portugais pour les étrangers. Le réseau des Alliances françaises compte des écoles en France pour les étudiants étrangers et plus de 800 unités 132 pays, où ils étudient à propos 500.000 personnes. Chaque centre dispose d'une autonomie, cependant, ils travaillent tous en étroite relation avec la matrice parisienne – la Fondation Alliance française.

Alliance française au Brésil

No Brasil, l'Alliance française est présente depuis 1885 et est le seul cours d'enseignement de la langue française reconnu par le ministère français de l'Éducation nationale. Son premier centre a été fondé à Rio de Janeiro, deux ans seulement après la création du siège social, Paris.

Avec les méthodes pédagogiques et les ressources techniques les plus avancées dans l'enseignement du français, le réseau brésilien a 34 Alliances françaises et plus de 45 déploiements, répartis dans tout le pays. La Coordination nationale du Brésil est située à Rio de Janeiro et coordonne les activités d'enseignement pédagogique et culturel dans tout le pays..

SERVICE:

Alliance française Galerie Botafogo
Exposition photographique
Insouciance Jeunesse transatlantique – De Vincent Rosenblatt (1997 2021)
Journée d'ouverture 14 avril – jeudi
Temps: 18h30
Lien pour confirmer la présence:

https://www.sympla.com.br/abertura-insouciance—jeunes transatlantiques—exposicao-de-vincent-rosenblatt__1539249

Jusqu'à ce que 18 Juillet 2022
Alliance Française Galerie
Rua Muniz Barreto, 746 – Botafogo
De 14/04 et 18/07
Horaires de visite: Seg un sexe – 10 h à 20h / Sam – 9h à 12:00
Vérifiez Franca

www.youtube.com/c/AliançaFrancesaBrasil

www.instagram.com/aliancafrancesabrasil

www.youtube.com/c/AliançaFrancesaBrasil

www.facebook.com/aliancafrancesabr

www.aliancafrancesabrasil.com.br

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*