Accueil / Art / Exposition “Modernité imprimée”

Exposition “Modernité imprimée”

Artistes illustrateurs de Livraria do Globo - Porto Alegre

Livre et exposition à Margs Recover la mémoire graphique de l'ancienne Livraria do Globo,
de la production de
artistes illustrateurs ayant travaillé dans la section Design de l'éditeur

Continuez à visiter jusqu'à 21 Août l'exposition LA MODERNITÉ IMPRIMÉE - Artistes illustrateurs de Livraria do Globo - Porto Alegre, fruit de la recherche et du livre éponyme (Et. UFRGS, 656 PGS., R $ 180,00), rédigé par le journaliste et historien de l'art Paula Ramos. L'événement a lieu à Margs Pinacoteca. Contemplé par l'avis Petrobras culturel 2012 - Mémoire des arts, le projet est parrainé par Petrobras.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

L'exposition comprend des écrans et des images des principaux artistes illustrateurs travaillant à Livraria do Globo tout au long de la première moitié du XXe siècle: João Fahrion, Edgar Koetz, Nelson Boeira Faedrich, Sotero Cosme, Viana João, John Mottini, Gaston Hofstaetter, Roswitha Wingen-Bitterlich, Victorinus Gheno et Ernst Zeuner. Les originaux des illustrations seront affichés, images imprimées, affiches, graphique, gravures et peintures. Ils proviennent de collections publiques (Sandrine; Pinacoteca Aldo Locatelli de l'hôtel de ville de Porto Alegre; Pinacoteca Barão de Santo Ângelo de l'Institut des Arts UFRGS) et privé (Fundacred; collections privées).

La visite a toujours lieu du mardi au dimanche, de 10h à 19h, avec entrée gratuite.

Autour du livre

Le livre traite de l'histoire de Livraria do Globo à partir de sa production graphique, mettant en valeur les artistes illustrateurs qui ont travaillé dans la légendaire section Design de l'entreprise, dans la première moitié du XXe siècle, sous la direction du designer allemand Ernst Zeuner (1895–1967). Parmi eux, quelques-uns des plus grands noms de la scène artistique locale: Sotero Cosme (1905-1978), João Fahrion (1898-1970), Edgar Koetz (1914–1969), Nelson Boeira Faedrich (1912–1994), Viana João (1905–1975), John Mottini (1923–1990) et Vitório Gheno (1923). Ces artistes ont créé des couvertures, illustrations, vignettes, identités visuelles, dans un transit entre les arts visuels, arts graphiques et design. Vos images, graphismes irrévérencieux, fort appel chromatique et compositions qui dialoguent avec la langue des affiches, respirent la fraîcheur et la modernité et sont parmi les plus audacieuses de l'époque, indiquant que la modernité visuelle a commencé, dans le Rio Grande do Sul, par l'image imprimée.

En grand format (30 x 24 cm), avec 656 pages et 1.368 photos, le livre a une coordination éditoriale, recherche et texte de Paula Ramos; production exécutive et production graphique par Gilberto Menegaz; reproductions photographiques de Fabio Del Re et Carlos Stein; conception graphique par Sandro Fetter et Paula Ramos. Il y a cinq chapitres, tellement structuré:

[1] La librairie du globe, envisager l'émergence de l'entreprise, à 1883 - sous la direction de Laudelino Barcellos et, suivant, José Bertaso - jusqu'à la décennie de 1920, quand les projets éditoriaux prennent de l'ampleur, sous la direction de Mansueto Bernardi; publications littéraires de la génération de 1920, par des auteurs comme Augusto Meyer, Theodemiro Tostes, Vargas Netto et Darcy Azambuja, en passant par la création de Le monde magazine, à 1929; la section Design est également présentée, structuré à la fin du 1920 et ça comptait, pendant des décennies, avec la direction du designer allemand Ernst Zeuner;

[2] Le Revista do Globo, chapitre consacré à l'histoire de la «quinzaine de la culture et de la vie sociale», publié en 1929 et qui a circulé jusqu'à 1967, promouvoir les «choses du Sud»; l'émergence de la publication est discutée, dans le cadre des changements politiques du scénario brésilien, culminant avec la Révolution de 1930; des dizaines d'illustrations et de couvertures sont également affichées, témoignant de l'imaginaire de la modernité sur les pages du magazine;

[3] La section des éditeurs envisage les investissements éditoriaux de Livraria do Globo depuis le début de la 1930, avec la création de la section édition, réalisé par Henrique Bertaso, ayant comme conseiller éditorial Erico Verissimo; dans ce chapitre, les principales collections littéraires de l'entreprise sont présentées, comme Jaune, Univers, Nobel, Toucan, Bibliothèque des siècles, entre autres,, ainsi que le langage graphique utilisé dans chacun d'eux;

[4] Le fabuleux univers des livres pour enfants se concentre sur des titres dédiés aux enfants et adolescents, avec sa couleur unique et florissante; accent sur la bibliothèque Nanquinote, idéalisé par Erico Verissimo, et pour la collection Cendrillon, qui a lancé, dans les éditions référentielles, Contes d'Andersen, en cinq volumes, et Contes de Grimm, en deux volumes;

[5] Le tissage de l'image, chapitre final, aborde le processus de l'illustration et la rencontre de paysages et d'expériences entre écrivain et illustrateur. Sont analysés, dans ce segment, trois grandes œuvres illustrées avec Livraria et Editora Globo seal: Tiaraju, par Manoelito de Ornellas, avec des images d'Edgar Koetz; Légendes du Sud, par Simões Lopes Neto, joué par Nelson Boeira Faedrich; Nuit à la taverne, par Álvares de Azevedo, avec des dessins de João Fahrion.

À la fin, présentation des références, sources et collections consultées, ainsi que l'indice onomastique. Résultats des recherches de maîtrise et de doctorat de l'auteur, développé dans le cadre du programme d'études supérieures en arts visuels de l'UFRGS, le livre est publié par Editora UFRGS, est parrainé par Petrobras et a été récompensé par l'avis culturel Petrobras 2012 - Mémoire des arts.

À PROPOS DE LA LIBRAIRIE GLOBE

Quand on parle de «Globo» ces jours-ci, Pensez instantanément aux organisations Globo, conglomérat de communication structuré par le journaliste Roberto Marinho, à Rio de Janeiro. Pendant ce temps, à travers les décennies, la marque «Globo» était liée à un autre scénario: Porto Alegre, Rio Grande do Sul.

Apparaît dans 1883 comme une papeterie modeste à côté de l'ancienne Rua da Praia, la Livraria do Globo (plus tard, Editora Globo) n'était pas seulement l'une des entreprises du sud les plus prospères du 20e siècle, comment il a révolutionné la scène éditoriale et le langage graphique brésilien. C'est Globo qui a d'abord traduit des auteurs clés tels que Thomas Mann en portugais, Virginia Woolf, Aldous Huxley, Somerset Maugham et William Faulkner. C'est aussi Globo qui a révélé des écrivains comme Erico Verissimo, Mario Quintana, Augusto Meyer et Dyonélio Machado.

Parmi ses investissements éditoriaux majeurs, sont l'édition de Comédie humaine (1946–1955) de Honoré de Balzac, publication dans 17 volumes considérés comme un repère éditorial brésilien. Globo avait plus de dix collections, tous très réussis, comme la collection jaune, avec des titres à suspense signés par des noms comme Edgar Wallace et Agatha Christie; la collection Universo, comme toujours Best-seller Karl May et ses histoires avec des Indiens et des bandits; la Collection Nobel, par lequel les principaux noms de la littérature internationale sont sortis, comme Marcel Proust, James Joyce et Joseph Conrad; la Collection Tucano, initiative pas format poche, entre autres titres divers. Il y avait plus de deux mille titres, qui a fait de l'éditeur, entre les décennies de 1930 et 1940, le deuxième plus grand au Brésil.

Globo a également publié des magazines: Le monde magazine (1929–1967), Un roman (1936–1938) et Province de San Pedro (1945–1957), ce dernier vecteur important d'échange entre les intellectuels du Sud et les autres régions du pays.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Paula Ramos (Caxias Sul, RS, 1974) est critique et historien de l'art, professeur et chercheur à l'UFRGS Institute of Arts, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, travaillant dans des cours de premier cycle en histoire de l'art et arts visuels, ainsi que dans le programme d'études supérieures en arts visuels (PPGAV / UFRGS).

Journaliste de formation (UFRGS, 1996), avec Master (PPGAV / UFRGS, 2002) et doctorat (PPGAV / UFRGS, 2007) en Arts visuels, accent sur l'histoire, Théorie de l'art et critique, avoir effectué un stage de doctorat à la Kassel Universität, Allemagne (2005).

Elle était journaliste spéciale et rédactrice en chef du magazine Applaudissements, publication axée sur la culture à Rio Grande do Sul, entre 1998, année de son émergence, à 2004. Elle est l'auteur et organisatrice de plusieurs œuvres dans le segment des arts visuels, notamment: L'aube de la modernité (Porto Alegre: Éditeur UniRitter, 2006), Photographie de Luiz Carlos Felizardo (Porto Alegre: FestFotoPoA, 2011), Beatriz Balen Susin - Transfigurations du réel (Porto Alegre: édition de l'auteur / Fumproarte, 2011), Frantz - L'atelier comme peinture (Porto Alegre: édition de l'auteur / Fumproarte, 2011), Walmor Corrêa - L'étranger assimilé (Porto Alegre: chef; Sao Paulo: Livre, 2015). Membre du comité éditorial qui a coordonné la publication Pinacoteca Barão de Santo Ângelo - catalogue général 1910–2014 (Porto Alegre: Éditeur UFRGS, 2015), travail qui documente et historise la collection de 1.485 oeuvres appartenant à la Pinacoteca Barão de Santo Ângelo de l'Institut des Arts UFRGS, l'une des collections publiques les plus importantes du segment des arts visuels de l'État.

Signe plusieurs conservateurs d'art moderne et contemporain, dont beaucoup ont reçu le Prix des Arts Plastiques des Açores - Catégorie Conservateur.

Membre du comité d'histoire de l'art brésilien (CBHA), de l'Association nationale des chercheurs en arts plastiques (ANPAP), de l'Association brésilienne de la critique d'art (ABCA), ainsi que l'Association internationale des critiques d'art (AICA). Vit et travaille à Porto Alegre (RS).

SERVICE

LA MODERNITÉ IMPRIMÉE - Artistes illustrateurs de Livraria do Globo - Porto Alegre, lancement de livre et exposition homonyme, dans sandrine

Publication

RAMOS, Paula. Modernité imprimée - Artistes illustrateurs de Livraria do Globo - Porto Alegre. Porto Alegre: Éditeur UFRGS, 656 p.

Éditeur UFRGS (disponible sur le site Web de Livraria Virtual – www.livraria.ufrgs.br – et au magasin Margs pour R $ 180,00)

Parrainage: Petrobras

Quand

Visitation: de 25 de Juin à 21 Août 2016

Heures du musée: Du mardi au dimanche, de 10h à 19h

MARGS – Musée d’art de Rio Grande do Sul Ado Malagoli

Praça da Alfândega, s / n - Centre historique - Porto Alegre / RS

Équipe

Paula Ramos: auteur, Conservateur

Gilberto Menegaz: production exécutive et graphique

Fabio De Re et Carlos Stein: reproductions photographiques

Sandro Fetter et Paula Ramos: conception graphique

Sandro Fetter et Martino Piccinini: édition de conception

Sandro Fetter, Martino Piccinini et Janaína Spode: Imagerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*