Accueil / Art / Yara Delafiori – "Rachat, surmonter et transcender », Edmundo Cavalcanti

Yara Delafiori – "Rachat, surmonter et transcender », Edmundo Cavalcanti

Edmundo Cavalcanti é Artista Plástico, Colunista de Arte e Poeta.

Edmundo Cavalcanti artiste plastique, Art chroniqueur et poète.

“Couture en couleurs par Yara Delafiori”

La peinture d'une femme couverte d'un patchwork coloré va bien au-delà d'un beau portrait, encore plus lorsqu'il s'agit de peintures répétées et avec des femmes différentes, interprété par l'artiste Yara Delafiori dans sa série intitulée “Patchwork et l'univers féminin”.

Dans chaque tableau, une vraie femme nue, sensuellement couvert uniquement par un couvre-lit, est représenté à partir de l'observation d'une photographie. Avec de délicats coups de pinceau le long de la peau féminine, et douces nuances tonales, Yara Delafiori donne un réalisme habile à chacune des images. Et les couleurs vibrantes des courtepointes en patchwork constituent une grande partie de la palette, donnant aux tableaux une vivacité intense.

Le patchwork, avec grâce et transparence, exprime un autre aspect pertinent des œuvres, à savoir, la poétique dans laquelle le spectateur sera impliqué: chaque patch du manteau symbolise l'une des expériences de chacune des femmes représentées. Des expériences telles que lorsqu'elles sont rapiécées, elles donnent du sens et de l'harmonie aux histoires vécues.

Yara Delafiori é Artista Plástica.

Yara Delafiori est artiste plasticienne.

Les morceaux du patchwork se confondent avec les émotions, qui, de l'autre côté, fusionner avec les couleurs: le patchwork lui-même, composé d'innombrables expériences, non, par de petits plans synchrones chromatiques patchés, devient, donc, une belle composition! Plus précisément, la reconsidération de l'histoire elle-même à travers la transmutation d'émotions infinies, qui sont parmi les douleurs terribles et les joies merveilleuses, se traduit par un lien intime entre l'art et la vie!

La forte dénonciation de la condition des femmes apparaît en toile de fond, qui, cependant, est déjà amoureusement transformé par le regard de l'artiste sur l'existant, au moins potentiel, force utérine inhérente à toutes les femmes.

Dans chaque tableau, l'artiste express, dans une seule scène, toute l'histoire d'une femme. Il, ensemble, les portraits racontent l'histoire d'une multitude de femmes capables de reconstruire astucieusement leur vie.

Enfim, l'artiste Yara Delafiori conteste le système actuel en suggérant, à travers les histoires de femmes, un sens de la féminité manifesté par le pouvoir créatif et créatif attribué à “univers féminin”.

Ana Mondini

Critique d'art, Doctorat en philosophie, Artiste plastique.

Réseaux sociaux:

Instagram: @anamondinigaleriavirtual / Facebook: @ anamondini.galeriavirtual
Instagram: @anamondiniart / Facebook: @anamondiniart

INTERVIEW

1- Où vous êtes né? Et quelle est votre formation académique?

Je suis né dans la ville de São Paulo / SP, Brésil.

Je suis diplômé en éducation artistique avec spécialisation en arts plastiques.

2- Comment et quand vous donnez votre premier contact avec les Arts?

Ma première rencontre avec l'art était encore dans mon adolescence.

C'était un coup de foudre! Quand vous voyez une petite toile à l'huile de paysage en personne, chez l'ami de ma mère.

Un petit écran, mais une peinture impressionnante qui a pris mon cœur et m'a fait entrer dans la toile me faisant appartenir à ce paysage.

3- Comment avez-vous trouvé ce ou un cadeau?

Il est apparu progressivement. Dans mon adolescence.

Une série télévisée montrant la passion des peintres dans la réalisation de leur travail, une enseignante qui a pris des photos de ses peintures pour voir, était un professeur d'art.

J'ai peu à peu découvert ce cadeau, quand j'ai vu plusieurs tableaux dans une autre maison d'une connaissance et que ma mère m'a demandé si je voulais prendre des cours de peinture sur toile.

Donc mon expérience a commencé dans l'année 1989.

Mais pendant mon enfance et pré-adolescence je n'ai pas eu de bonnes expériences avec l'art. J'étais terrifiée à l'idée de jouer avec de l'encre et j'étais terrifiée par les feuilles vierges du carnet de croquis. Un jour, mon carnet d'art a pris feu dans la classe. Un travail avec des bougies, Je ne me souviens même pas comment cette journée s'est terminée.

4- Quelles sont vos principales influences?

J'ai toujours été passionné par le mouvement impressionniste.

La poétique de voir les nuances et les impressions du monde réel, une manière émotionnelle et romantique de peindre. Contrastes d'ombre et de lumière, mettant toujours beaucoup en valeur la lumière! Lumière vive et intense. C'est le peintre Pierre Auguste Renoir qui m'a le plus inspiré.

Un peintre symboliste, Gustav Klimt et tout son arsenal coloré et ses femmes, le féminin dans ses œuvres.

Et un peintre américain, Reisha Permulter, un artiste contemporain que je suis sur instagram. Ses contrastes de lumières et d'ombres, alliée à ses coups de pinceau impressionnistes m'enchante et ses couleurs.


Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima


5- Quels sont les matériaux que vous utilisez dans ses œuvres faites?

Utilisez des toiles et des peintures à l'huile, mais j'ai utilisé différents types de matériaux et supports.

6- Quel est votre processus créatif lui-même? Ou qui inspire?

J'ai traversé différents moments.

J'ai été inspiré par des œuvres d'autres artistes, mais dernièrement je m'inspire de mes propres photographies et parfois en partenariat avec des photographes.

Mon inspiration vient de ma vie quotidienne, du monde réel et figuratif, de mes créations photographiques comme référence pour mes toiles.

Pour moi, la créativité vient comme un effet d'entraînement, une œuvre s'interconnecte avec une autre, d'une manière très fluide et légère. Mon processus créatif découle parfois d'une quantité d'idées qui arrivent petit à petit et parfois sous forme d'insights.

Le coloré, lumières et ombres, la nature mêlée au figuratif sont ces éléments qui m'inspirent, allié à l'essence du monde émotionnel, intrinsèque et subjective, ainsi que le symbolisme de chaque élément de l'œuvre.

7- Lorsque vous effectivement commencé à produire ou créer leurs œuvres?

J'ai commencé dans l'année 1996, après avoir regardé un programme d'histoire de l'art. Un programme de TV Escola, toute la chronologie de l'histoire de l'art, au format cassette. Je l'ai regardé comme si je regardais une magnifique série. Ce contenu m'a fasciné!

Puis j'ai réalisé que l'artiste est libre de créer! Et que je pourrais créer tout ce que je voulais tant que je mets toute mon émotion.

8- L'art est une exquise de production intellectuelle, où les émotions sont intégrés dans le cadre de la création, mais dans l'histoire de l'art, nous voyons que de nombreux artistes sont issus de l'autre, suite à des mouvements techniques et artistiques à travers le temps, vous possédez ne importe quel modèle ou l'influence de ne importe quel artiste? Qui serait?

Oui. J'ai reçu des influences de Pierre Auguste Renoir, Gustav Klimt et Reisha Permulter.

9- Qu'est-ce que l'art signifie pour vous? Si vous deviez résumer en quelques mots le sens des arts dans votre vie…

Les Arts pour moi sont synonymes de rédemption, surmonter et transcender.

10- Quelles techniques utilisez-vous pour exprimer leurs idées, sentiments et perceptions sur le monde? (Que ce soit à travers la peinture, sculpture, dessin, collage, photographie… ou utilise plusieurs techniques pour faire un mélange de différentes formes d'art).

J'ai fait un mélange de techniques, collage avec différents matériaux, J'ai utilisé plusieurs supports. Je travaille actuellement avec la peinture sur toile et j'étudie les arts numériques.

11- Chaque artiste a son mentor, cette personne qui vous en miroir qui a encouragé et vous inspiré de suivre cette carrière vous, aller de l'avant et de prendre vos rêves les autres niveaux d'expression, qui est cette personne et comment elle vous introduit dans le monde de l'art?

Mon inspiration est venue d'influences extérieures. J'ai eu le soutien et les encouragements de ma mère pour suivre des cours et d'un ami. Mais c'est un professeur d'art à l'école qui m'a fait découvrir le monde de la peinture. Je vois à quel point les enseignants sont importants, principalement dans la découverte des vocations.

12- Vous avez une autre activité au-delà de l'art? Vous donne des cours, conférences etc.?

Je suis professeur d'art du réseau municipal de la ville où j'habite, Chavantes, intérieur de l'État de São Paulo. J'ai fait du bénévolat, enseigner des cours de peinture, à l'asile et à l'école même.

13- Ses principales expositions nationales et internationales.

  • SESI Ourinhos – Exposition solo. Thème: Patchwork et l'univers féminin. Janvier 2020;
  • 37º Parallèle 02/2020. Parc OCA Ibirapuera, Sao Paulo. Exposition collective, par Anjos Art Gallery – Collectionneur Maria dos Anjos Oliveira;
  • «Janelas da Alma / Portas do Coração» - Exposition collective virtuelle 3D par Anjos Art Gallery. Juillet 2020;
  • "Art et vie", par Galerie d'art Raphael virtuelle. Septembre 2020;
  • "Carroussel Du Louvre” Paris, par Anjos Art Gallery, Octobre 2019.

14- Ses plans pour l'avenir?

Continuez à peindre et à apprendre de plus en plus, sur l'art.

Avoir de nombreux amis artistes et pouvoir vivre de mon art, faire de nombreuses expositions, voyages, rencontrer des gens et avoir toujours de nouveaux projets.

Créez des projets avec des idées artistiques et philanthropiques.

L'art pour moi va bien au-delà de l'exposition, montrer des talents, elle est transcendantale, doivent être sublimes et être alliées au bien des autres.

15- À votre avis, quel est l'avenir de l'art brésilien et ses artistes? (dans le contexte général) et pourquoi tant d'artistes donnent la préférence à montrer leur travail dans des expositions internationales en dépit des coûts élevés?

Le monde de l'art s'est déjà inventé et réinventé, brésilienne et étrangère.

Autant d'études pour comprendre une œuvre et de grandes controverses sur ce qu'est l'Art ou pas.

Je vois aujourd'hui une très grande chaîne d'hyper – réalisme, le besoin de montrer le monde réel comme ce que fait la photographie, le défi de ne montrer que la technique et la fidélité d'une image. Peut-être que cela a à voir avec les réseaux sociaux, ne montrant souvent que des apparences.

Aujourd'hui, nous avons aussi l'art hybride un mélange de techniques, les média, le monde numérique.

Je crois que la création artistique est infinie et dépendra toujours de ce que l'humanité a en main, devenir Art, de à la culture, idéologie et matériaux.

Les artistes donnent plus de valeur je crois, pour les expositions internationales en raison de la valorisation de l'art hors du pays.

Réseaux sociaux:

Facebook: Yara Delafiori Artista / Yara Delafiori

Instagram: @yaraDelafiori

.

….

.

"A costura em cores de Yara Delafiori" La peinture d'une femme couverte d'un patchwork coloré va bien au-delà d'un beau portrait, encore plus lorsqu'il s'agit de peintures répétées et avec des femmes différentes, como realizou a artista Yara Delafiori em sua série intitulada "Colcha de Retalhos e o Universo Feminino". Dans chaque tableau, une vraie femme nue, sensuellement couvert uniquement par un couvre-lit, est représenté à partir de l'observation d'une photographie. Avec de délicats coups de pinceau sur la peau…

Passage en revue

Excellent!!

Résumé : Évaluer l'entretien! Merci pour votre participation!!

Note de l'utilisateur 4.9 ( 1 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*