Accueil / Art / 131ère édition de FotoRio, l'un des festivals de photographie les plus importants d'Amérique latine
Photos: Ratão Diniz.
Photos: Ratão Diniz.

131ère édition de FotoRio, l'un des festivals de photographie les plus importants d'Amérique latine

L'un des festivals de photographie les plus importants d'Amérique latine, ou FotoRio, se déroule de mai à juin en format virtuel dans la plupart de sa programmation. Le format en ligne de cette édition vous permet d'élargir considérablement la portée de l'ensemble du programme et d'intégrer des participants de toutes les régions du pays et de l'étranger, avec un accent sur l'Amérique latine.

fotorio.fot.br

Parmi les temps forts du vaste programme de cette 13e édition, on peut citer l'exposition en l'honneur du grand maître du photojournalisme, Flávio Damm (1928 – 2020), qui présente des images inédites du photographe gaucho décédé l'année dernière à 92 ans, comme expositions à lécher par la mexicaine Graciela Iturbide et le brésilien Anderson Valentin, une roue de conversation sur COVID Latam, collectif de photographes ayant remporté le prix FotoEvidence Book World Press Photo, comme le meilleur projet de couverture pandémique en ligne, parmi de nombreux autres événements et thèmes qui propose la promotion et la valorisation de la photographie.

Au total seront 06 expositions inédites, 02 ateliers, 04 roues de conversation, 04 forums de discussion, une semaine consacrée au livre photo, hommages, projection, en plus de la Semaine de l'occupation visuelle, le tout en deux mois pour vous immerger dans l'art de la photographie.

De 24 Que l' 27 Juin Il arrive à 13Édition de l'un des festivals de photographie les plus importants d'Amérique latine: le FotoRio. Em formato virtual na maior parte da sua vasta programação – apenas duas exposições e uma projeção acontecem de forma presencial -, permet d'élargir davantage la portée de l'ensemble du programme et d'intégrer des participants de toutes les régions du pays et de l'étranger, avec un accent sur l'Amérique latine.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Vers la plateforme fotorio.fot.br é o canal para apresentação de obras, débat, expositions, ateliers, e desenvolvimento da cultura visual, consolider sa performance aux niveaux national et international, afin de contribuer à la démocratisation de l'accès à l'information sur la photographie et son univers.

Parmi les points forts du riche programme, on trouve deux expositions à lécher: pour donner Mexicaine Graciela Iturbide et Brésilienne Anderson Valentin, dont l'ouverture virtuelle dans Lundi, 24 Mai, de 18h:15 à 20:00:30. Une interview sera présentée notamment sur cette exposition avec Graciela iturbide en dialogue avec Denise Camargo, Ioana Mello, Monica Maia et Milton Guran. Photographes Paulo Marcos (Commissaire de l'exposition) e Erika Tambke conversam com de Anderson Valentin. Únicos eventos presenciais do festival, Mexico contemporain de Graciela Iturbide et le cri / appel / alerte d'Anderson Valentin présentent le public réparti sur les murs de la zone sud et du centre-ville de Rio de Janeiro.

Un autre point fort du programme est l'exposition virtuelle "Non publié" en l'honneur du grand maître du photojournalisme, Flávio Damm (1928 – 2020), qui vous présente 25 images du photographe gaucho. L'exposition est née d'une circonstance inattendue: le fils du photographe, l'acteur Cândido Damm, trouvé sur la table à l'entrée de l'appartement de son père une boîte avec les agrandissements choisis par Flávio lui-même, parmi sa production la plus récente. "Cette circonstance a rendu ce requiem visuel très spécial, puisque la curatelle a été réalisée par l'auteur lui-même, reflétant des thèmes récurrents dans sa production, comme témoignage spontané et humoristique de la vie urbaine et de certains espaces culturels spécifiques: musées, églises et bars", dit le photographe et chercheur Pedro Karp Vasquez, qui signe la présentation du spectacle virtuel, être inauguré mardi, jour 25 Mai, à 18 heures, avec roue de conversation avec Pedro Vasquez, Milton Guran et Candido Damm.

à L' Vendredi, 28, de 11 à 12H:30min, un autre moment inoubliable du festival international de photographie a lieu: la roue de la conversation sur COVID je vole, collectif primé de photographes ayant remporté le prix FotoEvidence Book World Press Photo, comme le meilleur projet de couverture pandémique en ligne. Entre os dezoito fotógrafos de 14 Les pays d'Amérique latine qui font partie du collectif sont trois Brésiliens, Ana Carolina Fernandes, De Rio, Victor Moriyama et Rafael Vilela, tous deux de São Paulo. Durante um ano os fotógrafos documentaram o avanço da maior crise sanitária que se abateu sobre o planeta. Para falar sobre o projeto, qui a également remporté le Photo de l'année Latam (POY Latam) et cela deviendra bientôt un livre, Ana Carolina Fernandes s'entretient avec les photographes Paulo Marcos, Erika Tambke et Joana Mazza.

Samedi, 29 Mai, de 11 à 12:30, un événement spécial se produit: le grand hommage aux bêtes de l'art de la photographie décédées l'année dernière: Zeka Araujo, Cafi, Felipe Paiva et Antônio Guerreiro sera vénéré pour les discours de Bruno Araújo, Miguel Hijjar, Pedro Vasquez, Miguel Colker, Maurício Valadares, Rock thaïlandais, Paulo Marques, Bob Wolfenson et Luiz Garrido.

Déjà en juin, de 8 et 12, le FotoRio effectuer pour Semaine de l'occupation visuelle (EN TRAIN DE DORMIR), outro ponto alto do festival internacional de fotografia. Esta edição conta com duas oficinas abertas e gratuitas: "Cafuné à Laje: Souvenir autour » (9 Juin, mercredi, la 10 à 12:00 – inscriptions: forms.gle/FySQSXaDXZsfsJLo9), un beau projet d'éducation audiovisuelle à Jacarezinho, justo o lugar que esteve sob os holofotes nas últimas semanas. O projeto mostra a importância e a urgência de falar de educação, récits et image pour penser Jacarezinho. A outra oficina “Sur les traces de la couleur avec Ratão Diniz" (10 Juin, Jeudi, la 10 à 12:00. Inscriptions: forms.gle/MpYZLd5KUQq6akoM8), est enseigné par Ratão qui s'est imposé comme l'un des photographes-documentaires les plus importants du pays, avec un travail qui transite entre les graffeurs, bidonvilles et culture populaire. cette réunion, l’auteur, né à Maré, fala da sua busca fotográfica autoral documentando temas que se tornaram seus projetos de vida: bidonville, intérieur, festas populares e grafite. Os interessados nas oficinas devem se inscrever até o dia 05 Juin.

Aussi en Juin, de 21 et 26, se passe la semaine dédiée aux livres photo.

Créé en 2003, initialement bisannuelle et annuelle à partir de 2011, au cours de ces dix-huit ans, le FotoRio logé plus de 1.200 expositions, projections, débats, cours et activités connexes, envolvendo centenas de fotógrafos brasileiros e estrangeiros. Em todos esses anos o festival nunca deixou de acontecer mesmo sob a forte crise econômica que a cultura nacional atravessa até hoje. En 2020, pour avoir vu son parrainage refusé au gouvernement, la 13e édition devait se dérouler en deux temps.

«O FotoRio 2020 VIRTUAL a été le premier, depuis notre création en 2003, qui a obtenu un parrainage direct. Cependant, malgré le fait que la banque Itaú ait déposé le montant dans le délai correct, l'argent était détenu par le gouvernement pour des raisons bureaucratiques jusqu'en mars de cette année. Puis, pour ne pas perdre l'agenda entier, nous avons fait avec nos propres ressources une première saison du festival à la fin de l'année dernière. Le point culminant a été la lecture du portfolio virtuel, avec 38 lecteurs et 150 des participants de plusieurs pays qui ont concouru pour le prix latino-américain, lancé à l'occasion pour marquer l'accent que notre continent a sur cette édition du festival. Maintenant, enfin, nous avons réalisé la deuxième étape de FotoRio 2020 avec une programmation virtuelle intense. La seule exception est un cadeau pour ceux qui se promènent dans les rues de la ville: les belles images de la mexicaine Graciela Iturbide et le cri / appel / alerte d'Anderson Valentin à travers les murs de la ville», Déclare le créateur de FotoRio, Milton Guran.

Le format virtuel du 13º FotoRio cela a également permis d'étendre considérablement la portée de la Semaine de la lecture de portfolio et de l'occupation visuelle et d'intégrer des participants de toutes les régions du pays et de l'étranger.. Les roues de conversation également réalisées via les plateformes numériques ont pris une autre dimension, pour être disponible pour tout le monde pour être vu et examiné au moment le plus pratique pour tout le monde.

Cette édition comporte également une projection intitulée «À l'intérieur d'un temps en soi», organisée par Paulo Marcos à partir d'un extrait de la collection de photos «À l'intérieur d'un temps suspendu», projet sur ce moment pandémique organisé par FotoRio, Photo à Pauta / Tiradentes, Festival de photographie solaire et galerie Doc.

Le FotoRio est reconnu comme un mouvement de photographes dans la ville de Rio de Janeiro, coordonné par Erika Tambke, Ioana Mello, Milton Guran, Nana Moraes, Paulo Marcos de Mendonça Lima et Thomas Valentin.

Programação FotoRio VIRTUAL

24 et 29 Mai - Ouverture de la deuxième étape de FotoRio 2020 VIRTUAL - Ouverture des expositions

8 et 12 Juin - Semaine de l'occupation visuelle

21 et 26 Juin - Semaine Fotolivros

27 de juin - 17 às 18h30min - Clôture de la deuxième étape de FotoRio 2020 – Débats «Femme en photo», fait pas FotoRio 2017 - Médiation par Erika Tambke avec Ana Maria Mauad, Nana Moraes, Silvana Louzada et Thais Rocha

Ouverture - Expositions – Hommages

24/05 - Lundi – 18 à 18h15min - Présentation de cette deuxième partie du festival avec la participation de représentants du sponsor et du Réseau.

24/05 - Lundi – 18h15min à 20h30min – Présentation des expositions lécher-lécher par Graciela Iturbide (Médiation par Milton Guran, participation de plusieurs photographes) et Anderson Valentin (Médiation Paulo Marcos avec Erika Tambke)

25/05 - Mardi – 18h à 19:00 – Présentation de l'exposition virtuelle «Inéditas» de Flávio Damm (Organisé par Pedro Vasquez) avec roue de conversation: Médiation de Milton Guran avec Candido Damm et Pedro Vasquez).

26/05 -Mercredi – 18h à 19:00 –Présentation de l'exposition virtuelle «Sous le nerf de la nuit» de Lucas Gibson (Organisé par Joaquim Paiva) avec roue de conversation (Médiation de Paulo Marcos avec Joaquim Paiva et Ioana Mello)

27/05 -Jeudi – 11h à 12:00 – Présentation de l'exposition virtuelle «Corps de style entre le Brésil et la France» de Julien Spiewak (organisée par Ioana Mello) avec roue de conversation (Médiation par Ioana Mello avec Letícia Maciel et représentante du Consulat général de France à Rio de Janeiro).

28/05 - vendredi – 11h à 12:00– COVID Latam avec roue de conversation (Mediação de Paulo Marcos com Erika Tambke e Joana Mazza).

28/05 - vendredi – 18h à 19:00 – Présentation de l'exposition virtuelle «Porto» de Valda Nogueira (Organisé par Thais Rocha) avec roue de conversation (Médiation de Nana Moraes avec Thaís Rocha et Rafael Lino.

29/05 -Samedi – 11 à 12:00:30min - Hommage aux photographes Zeka Araújo (Médiation MG avec Bruno Araújo, Miguel Hijjar et Pedro Vasquez), Cafi (Médiation MG avec Miguel Colker, filhodo Cafi, et Maurício Valadares), Felipe Paiva (Médiation Erika avec Thais Rocha et la veuve de Felipe) et Antônio Guerreiro. (Médiation de Paulo Marques avec Bob Wolfenson et Luiz Garrido)

30/05 - dimanche – 17 à 19h30 - Projection "A l'intérieur d'un temps en soi" une coupe du projet A l'intérieur d'un temps suspendu " – cercle de conversation: Médiation Milton Guran avec Eugênio Sávio, Monica Maia, Paulo Marcos et Tiago Santana.

roues Talk

25/05 - Mardi – 19 à 20h30 – Brésil afora – Médiation: Erika Tambke avec Amazônia Real (AM), Association de photographie de Roraimense (RR), photo (PA) et photos de Rondônia (RO).

27/05 -Jeudi – 18 à 19h30 – Les vies autochtones comptent - Médiation Milton Guran avec Sônia Guajajara, J. R. Ripper et Kamikia Kisêdjê

Forums de discussion

26/05 -Mercredi – 18 à 19h30 - Féminismes pluriels et photographie - Médiation de Simone Rodrigues avec Cláudia Ferreira, Fernanda Magalhães, Nayara Jinknss, Roberta Barros, Rosa Luz et Thais Rocha.

27/05 -Jeudi – 19h30min à 21h – Racisme structurel et photographie - Médiation par Nana Moraes avec A D Júnior, Coupes Bárbara, Januário Garcia et Mariana Maiara

28/05 - vendredi – 19h às 20h30min – Photographie latino-américaine: États généraux – Entretien avec Fredi Casco par Ioana Mello

Semaine de l'occupation visuelle

08/06 - Mardi – 19h à 20h - Ouverture - Main dans la boîte (RJ) en conversation avec Fotoativa (PA) –Présentation d'Erika Tambke

09/06 -Mercredi – 10h à 12:00 - Atelier «Cafuné na Laje: Souvenir autour »

09/06 -Mercredi – 19 à 20:00 - Ponts latino-américains: Oeil de paix (Argentine)

10/06 -Jeudi – 10h à 12:00 - Atelier "Sur les traces de la lumière" avec Ratão Diniz

10/06 -Jeudi – 19 à 20:00 - Ponts latino-américains: Lucia Nigro Barrios / CdF (Uruguay)

11/06 - vendredi – 10h à 11:00 - Hommage à Cristina Chacel - Médiation: Erika Tambke avec Custódio Coimbra, Kita Pedroza et Dante Gastaldoni.

11/06 - vendredi – 18 à 20:00 – Débat ouvert «Photographie populaire, quels chemins suivre?"

12/06 - Samedi (temps à confirmer) Discours de clôture du Frente Festival (RJ) avec le Coletivo Perigrafia (Ceará, à confirmer)

Semaine Fotolivros

21/06 - Lundi – 18 às 19h:30min – Conversation Wheel "Livres photo, Et maintenant ?“- Médiation entre Paulo Marcos et Marcos Bonisson (auteur et commissaire), Simone Rodrigues (Editeur Nau / RJ) et covidado

22/06 - Mardi – 18 às 19h – «59 - Portraits de la jeunesse brésilienne» d'Edu Simões et «Fissura» de Gui Christ - Présentation: Nana Moraes - Commentaires: Milton Guran et Denise Camargo

23/06 -Mercredi – 18 às 19h – «Ouro Bruto» d'André Dusek / «A Curvatura do Olhar» de Carlos Carvalho - Présentation: Paulo Marcos – Commentaires: J. R. Ripper e Monica Maia

24/06 -Jeudi – 18 às 19h - «15:30»Par Isis Medeiros / «Sobremarinhos - Capitanias e tyranias» de Gilvan Barreto - Présentation: Erika Tambke - Commentaires: Thomas Valentin et Michele Bastos

25/06 - vendredi – 18 às 19h“Hellas” de Ana Sallas, «Le revers du verset» d'Angelo José da Silva et «Dieu repose aussi» de Bruno Bou - Présentation: Milton Guran – Commentaires: Érika Tambke et Márcia Mello

26/06 -Samedi – 11h – «Espinha» de Shinji Nagabe et «Transas, ballades du dernier soleil »par Ângela Berlinde - Présentation: Paulo Marcos – Commentaires: Ioana Mello et Thiago Santana

26/06 -Samedi – 15 à 16:00:30min – Roue de conversation "Espaces / Frontiers of photography books »- Médiation par Ioana Mello avec Ana Casas Broda, Andressa Ce et Eder Ribeiro)

Fermeture

27 Juin - dimanche – 17 às 18h30min - Débat «Femme en photo», à propos de l'événement organisé à FotoRio 2017 - Médiation par Erika Tambke avec Ana Maria Mauad, Nana Moraes, Silvana Louzada et Thais Rocha

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*