Accueil / Art / GAL réfléchit à la folie dans son premier travail pour l'environnement virtuel
Expérience XSINDZIVXS. Photos: Maju Pereira.
Expérience XSINDZIVXS. Photos: Maju Pereira.

GAL réfléchit à la folie dans son premier travail pour l'environnement virtuel

Dans «XSINDZIVXS Experience», les artistes du groupe de théâtre de São José do Rio Preto s'inspirent de l'hôpital Colônia de Barbacena et de la trajectoire de Dzi Croquettes. La première a une répétition ouverte, chats et sessions en ligne, via ProAC Expresso LAB

Groupe de théâtre basé à São José do Rio Preto (SP) avec 10 années d'expérience, qui apporte à ses recherches des sujets urgents tels que l'incommunicabilité et l'intolérance, le groupe de soutien Madness (FILLE) débuts en mars son nouveau travail, «Expérience XSINDZIVXS», le premier pour le support numérique. De 22 de la Mars 14 Avril, le public pourra suivre gratuitement la programmation en ligne via les médias numériques du groupe, qui favorisera un essai ouvert, six discussions sur des sujets abordés dans le travail et six présentations suivies de cercles de conversation.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Dans «XSINDZIVXS Experience» (lê-se disindisivis), cinq personnages sont laissés dans un hôpital psychiatrique et, à travers leurs témoignages, racontent leur vie en se basant sur les concepts de folie imposés par la société, réfléchir sur leurs expériences et leur place dans le monde. L'œuvre est inspirée du cas de l'hôpital Colônia de Barbacena, Minas Gerais (connu sous le nom d '«Holocauste urbain», représenté dans le livre de Daniela Arbex), où 60 des milliers de Brésiliens sont morts de causes différentes, depuis le froid, quelque, maladies et électrochocs. La plupart des personnes admises à l'hôpital psychiatrique, ouvert en 1903, n'avait pas de troubles mentaux. C'étaient des femmes, les noirs, LGBT, les prostituées, les personnes épileptiques, alcooliques, les gens qui ont fui les normes acceptées dans la société.

Une autre référence GAL pour la construction du spectacle était la trajectoire de Dzi Croquettes, transgresseur du groupe de théâtre qui a brisé les tabous dans le 1970, sous le régime militaire, favoriser les ruptures esthétiques et artistiques, avec des hommes habillés en femmes sur scène, utiliser le glamour et l'irrévérence pour contourner la censure. De ces différentes réalités, le groupe réfléchit sur des thèmes tels que le racisme, féminisme, folie et censure.

«Notre objectif était de rapprocher ces extrêmes, mais pas pareil. Comment seraient ceux qui disent tout par le rire, s'ils étaient coincés dans une réalité d'élimination humaine?", demande Murilo Gussi, Fondateur de GAL, qui signe la direction et l'éclairage dans l'œuvre. «Partant de la prémisse de la signification du nom du spectacle, XSINDZIVXS, signifie indicible, ce qui ne peut pas être dit, pas prononçable, celui qui dit ce qui ne peut pas être dit, nous avons soulevé des thèmes nécessaires à la réflexion au-delà de la scène », Ajoute. Des thèmes encore considérés comme tabous ou peu discutés en raison de leur complexité, comme, par exemple, diversité sexuelle, racisme, les inégalités sociales, modèles de normalité, parmi d'autres qui construisent la dramaturgie, les personnages et leurs objectifs.

Le casting créatif est formé par Christina Martins, Diego Neves, Suria Amanda |, Cassio Henrique et Daniel Bongiovani. Clayton Nascimento (CLA. faire Sal) est responsable de la préparation du casting et Jandilson Vieira (Groupe Redimunho), par dramaturgisme. Tous deux ont été des guides du GAL dans le processus de création, par le programme de qualification en arts. La construction du spectacle a commencé en 2018. En 2019, le groupe a été plongé dans la recherche dramaturgique et dans le développement et l'expérimentation de certaines scènes. En 2020, le groupe a interrompu le processus en personne et a commencé à étudier les possibilités de l'audiovisuel, qui a abouti à «l'expérience XSINDZIVXS».

«Dans la construction de cette dramaturgie, nous en arrivons à comprendre que nous sommes le résultat d'une société fondée sur la raison, qui craint inconsciemment la folie. Leurs convictions fondées sur des principes chrétiens expulsent tous ceux qui ne correspondent pas à la normalité actuelle », continue le réalisateur. Il note qu'une grande partie de la dramaturgie est née de la propre identité des artistes, qui remettent en question les masculinités, les comportements, les silences, les intolérances et le déni de leurs organes politiques dans le monde. «L'expérience XSINDZIVXS propose de faire passer le message par la grâce et la poésie à ceux qui ne peuvent tolérer de nous entendre, à la classe qui dévalorise tout et à tous ceux qui n'atteignent pas ses standards normatifs. Nous donnons voix et visibilité à ceux que nous représentons et qui sont en marge », reflète.

Les présentations en ligne commencent à 30 Marchez et allez à 14 Avril, toujours le mardi, 19h, et les mercredis, 22h, cheveux youtube (bit.ly/YouTubeGAL) et Facebook (@grupodeapoioaloucura). A la fin de chaque session, une conversation aura lieu avec le casting, direction et public. Le processus de création sera couvert, univers et thème proposé par l'œuvre et son rapprochement avec le présent, en plus des thèmes de résistance vécus par les artistes du GAL.

Dans la semaine précédant les présentations, le public pourra suivre une répétition ouverte et trois discussions avec des invités sur des sujets couverts par le projet, avec médiation d'artistes du groupe. lundi (22/3), às 17h, a une répétition ouverte (le casting participera à distance, de chez eux), et, à 20:00, chat sur «L'histoire de la folie et la (des)raison humaine », avec l'historienne et psychologue Jessica Oliveira, et médiation par Murilo Gussi. Basé sur l'analyse du livre «História da Loucura», de Michel Foucault, la discussion portera sur des questions sur notre façon de penser et de nous rapporter à la folie et sur le projet de folie que la société contemporaine a créé.

mardi (23/3), la conversation portera sur «Resistance Theatre – Le corps noir sur la scène », avec l'acteur, directeur de théâtre et professeur Clayton Nascimento, médiation par l'actrice Christina Martins. Mercredi (24/3), l'actrice et militante du mouvement noir de Catanduva (MNC) Jessica Souza abordera le thème «Racisme, Fierté noire et art noir », avec la médiation de l'acteur Diego Neves.

Les chats seront diffusés sur Instagram (@_grupodeapoioaloucura) et les autres réunions auront lieu les lundis. En 29 Mars, le thème à discuter sera «L'identité au théâtre, Réflexion sur la place de l'individu dans l'art », avec Jandilson Vieira, directeur artistique et acteur. En 5 Avril, sera "Censure et LGBTphobie", avec la militante trans des droits humains Evelyn Guttierrez. Clôture de la série, jour 12 Avril, Nathalia Fernandes, actrice, directeur culturel et producteur, parlera de «Les vagues du féminisme et du présent», avec la médiation de l'actrice Suria Amanda.

À propos du GAL

Fondée en 2010 par le multi-artiste Murilo Gussi, o GAL (Groupe de soutien Madness) a dans son répertoire trois montages basés sur le travail du dramaturge Tennessee Williams, "DAMNÉ!" (2011), «BLANCHE!" (2012) et "Laissez-moi entendre" (2014), et les œuvres «PUTO!" (2016) et «Cabarexistence» (2017), ce dernier avec la dramaturgie de Gustavo Colombini et les conseils de Georgette Fadel.

«BLANCHE!"Apporté le partenariat du projet de qualification en arts" Ademar Guerra ", être guidé par des artistes comme Alexandre Dal Farra, Imara Reis, Cassio Pires, André de Araújo, Leonardo Antunes et Márcia Baltazar. Ses recherches pertinentes et son flirt avec la performance ont été mentionnés dans le livre «Evocações da Arte Performática» [2010-2013], organisé par Paulo Aureliano da Mata et Tales Frey.

Le groupe participe à des festivals tels que FIT à São José do Rio Preto (2014 et 2018); LA FRANGE, à Curitiba (2014) et Satyriens, Sao Paulo (2016). Il est également le créateur de MADRE (Exposition des arts de la diversité et de la résistance), réalisé en partenariat avec d'autres collectifs à São José do Rio Preto, déjà avec trois éditions.

Avec le projet «XSINDZIVXS Experience», le groupe faisait partie de ceux sélectionnés par le ProAC Expresso LAB Edital 36/2020, "Production et saison de spectacles de théâtre avec présentation en ligne", Secrétaire à la culture et à l'économie créative du gouvernement de l'État.

Synopsis:

XSINDZIVXS: vient d'INDIZIBLE, L'Innommable.1 Ce qui ne peut pas être dit. 2 Celui ou qui a été annulé / exclu pour non-respect de la normalité. 3 Non prononçable, non présentable, non conforme, inapproprié, censuré. 4 Celui qui dit ce qui ne peut pas être dit. Faites ce qui ne peut pas être fait. C’est ce qu’ils disent de ne pas être.

Cinq personnages sont laissés dans un hôpital psychiatrique et à travers leurs témoignages, ils racontent leur vie, des concepts de folie imposés par la société.

Fiche d'information:

Distribution créative: Christina Martins, Diego Neves, Suria Amanda |, Cassio Henrique et Daniel Bongiovani
Direction et éclairage: Murilo Gussi
chorégraphie: Diego Neves
Bande originale: Magie noire, Diego Neves et Lucca Lourenço
Lettre: Christina Martins et Diego Neves
Accompagnement artistique dans le cadre du programme de qualification artistique et de préparation au casting: Clayton Nascimento
Orientation artistique par le biais du programme de qualification en arts et en écriture dramatique: Jandilson Vieira
Photographie et graphisme: Maju Pereira
Capture et montage vidéo: Marcelo Nogueira et Camila Côrtes
Aide à l'édition: Daniel Bongiovani
Production: Suria Amanda |
Bureau de presse: Graziela Delalibera
L'orientation parentale: 14 ans
Durée: 35 minutes

SERVICE:
Expérience XSINDZIVXS, du groupe de soutien Madness (FILLE). Première saison: 22 de la Mars 14 Avril. Essai ouvert (22/3, 17h) et présentations suivies d'un chat (30/3 et 14/4, Mardis, 19h, et les mercredis, 22h): Youtube (bit.ly/YouTubeGAL) et Facebook (@grupodeapoioaloucura). Bate-papos com convidados (22, 23, 24 et 29/3, 5 et 12/4, 20h): Instagram (@_grupodeapoioaloucura). Gratuit.

 

Programme complet:

22 Mars, Lundi

17h: Essai ouvert

20h: Chat "L'histoire de la folie et la (des)raison humaine », avec Jessica Oliveira, historien et psychologue. Médiation: Murilo Gussi

Basé sur l'analyse du livre «História da Loucura», de Michel Foucault, nous développerons une discussion sur les stigmates et les constitutions de la “déraisonnable”, ses pratiques d'asile concrètes et symboliques et leurs implications pour le moment présent. Comment nous pensons la folie? Comment nous nous rapportons à la folie? Quel est le projet fou que la société contemporaine a créé?

Jessica Oliveira est une historienne, psychologue et psychodramatiste. Actuellement, elle est psychologue clinicienne et éducatrice socio-émotionnelle à l'école Coopen. Activiste féministe de Colectives Together, leader syndical de Sinpro-RP (Syndicat des enseignants du réseau privé), membre de la Commission Histoire et Mémoire du CRP-SP.

23 Mars, Mardi

20h: Chat "Théâtre de la résistance – Le corps noir sur la scène », avec Clayton Nascimento, acteur, directeur de théâtre et professeur. Médiation: Christina Martins

Comment l'histoire du Brésil nous a éliminés des processus d'éducation, création artistique et appartenance sociale? Comment les récits de scène actuels peuvent nous aider à repenser et à raconter l'histoire des arts et de l'éducation de notre peuple?

Clayton Nascimento est un acteur, directeur de théâtre et professeur. Diplômé de Célia Helena et ECA / USP, l'artiste a également étudié à SP Escola de Teatro et à Escola de Arte Dramatic. Il a été conseiller dans le programme Ademar Guerra, et est actuellement professeur au Teatro Escola Célia Helena.

24 Mars, mercredi

20h: Chat "Racisme, Fierté noire et art noir », avec Jessica Souza, actrice. Médiation: Diego Neves

Et quand tu ferme les yeux, est le noir que tu vois! noir! Puis, ouvre tes yeux.

Jessica Souza, actrice et militante, utilise son art comme une protestation avec le mouvement noir de Catanduva (MNC). Pour 23 ans, elle a commencé sa vie artistique à 9 ans. Passé par certains groupes dans votre ville, Catanduva (SP), y compris, Gare de Grupo Velha, CLA. Chèvre Bão et fleur de Chita.

29 Mars, Lundi

20h: Discutez «L'identité au théâtre, Réflexion sur la place de l'individu dans l'art », avec Jandilson Vieira, directeur artistique et acteur. Médiation: Cassio Henrique

Une discussion sur le théâtre, dramaturgies, performances et créations de notre place dans le monde.

Jandilson Vieira a agi à titre de conseiller dans le programme de qualification artistique en 2019 et 2020. A travaillé comme éducatrice à l'Instituto Criatar et au programme des jeunes moniteurs culturels et au projet de résidence artistique pour les femmes noires, Projet mondial en audiovisuel. Il fait partie du groupe Redimunho depuis 2010, où est assistant réalisateur, directeur artistique et acteur.

30 Mars, Mardi

19h: Présentation suivie d'un chat avec le casting, avec la médiation de Murilo Gussi

31 Mars, mercredi

22h: Présentation suivie d'un chat avec le casting, avec la médiation de Christina Martins

5 Avril, Lundi

20h: Chattez "Censure et LGBTphobie", avec Evelyn Guttierrez, Trans Ativista de direitos humanos. Médiation: Daniel Bongiovani

L'ignorance est la source de tous les préjugés. Une conversation sur la nécessité de réfléchir à de nouvelles stratégies de révolution et de liberté.

Evelyn Gutierrez,31 ans, é Trans Ativista de direitos humanos. Co-fondateur et co-fondateur de Casa Nem RJ, Coordinateur d'état LGBTT du PSOL- SP, créateur de Capacita Trans et aussi CosturaNem. Producteur culturel, et photographe.

6 Avril, Mardi

19h: Présentation suivie d'un chat avec le casting, avec la médiation de Cassio Henrique

7 Avril, mercredi

22h: Présentation suivie d'un chat avec le casting, avec la médiation de Diego Neves

12 Avril, Lundi

20h: Chat "Les vagues du féminisme et l'actualité", avec Nathalia Fernandes Ribeirão, actrice, directeur culturel et producteur. Médiation: Suria Amanda |

Une conversation sur le féminisme intersectionnel à travers le temps. Ce que nous avons en fait porté depuis son origine et comment dialoguer avec notre actualité.

Nathália Fernandes est un master en finance solidaire appliquée aux collectifs culturels par l'Université fédérale de São Carlos (UFSCar), professeur au cours technique d'art dramatique à Senac Franca, actrice, directeur culturel et producteur. À São José do Rio Preto, dirigé l'entreprise. Scenic au défilé de rue féministe “Personne d'autre”.

13 Avril, Mardi

19h: Présentation suivie d'un chat avec le casting, avec la médiation de Daniel Bongiovani

14 Avril, mercredi

22h: Présentation suivie d'un chat avec médiation par Suria Amanda

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*