Accueil / Art / VIII Le voyage de l'éducation et des relations ethno-raciales du Musée d'art de Rio commence le jour 23 Novembre
Interprète Uýra. Photos: Ricardo Oliveira.
Interprète Uýra. Photos: Ricardo Oliveira.

VIII Le voyage de l'éducation et des relations ethno-raciales du Musée d'art de Rio commence le jour 23 Novembre

enseignants, les éducateurs et les chercheurs échangeront leurs expériences et leurs réflexions sur la manière dont l'art et la culture peuvent contribuer à la construction d'une éducation et d'une société antiracistes, compris, pluriel et démocratique

Le Musée d'art de Rio – AS, sous la direction de l'Institut de l'Odéon, favorise sa VIII Journée de l'éducation et des relations ethno-raciales entre les jours 23 et 25 Novembre. Fabriqué depuis 2013 cheveux MAR, l'événement de cette édition sera entièrement en ligne, diffusé en direct sur la chaîne YouTube du musée. Le séminaire vise à échanger des expériences et des réflexions sur la manière dont l'art et la culture peuvent contribuer à la construction d'une éducation et d'une société antiracistes, compris, pluriel et démocratique.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

La huitième édition du séminaire réunira une équipe solide pour les tables de débat, conférences, ateliers et performances. Parmi les participants de cette année, sont des noms comme le conservateur en chef, Marcelo Campos, et le coordinateur de l'éducation, Hugo Oliveira, tous deux de SEA. Le fondateur d'Afrofunk Rio participe également, Taisa Machado, les professeurs Janaína Corenza, Naine Terena et Renato Noguera, pédagogue et écrivain Kiusam de Oliveira, entre autres noms.

Le parcours éducatif et les relations ethno-raciales de MAR est une action du programme de formation et d'extension universitaire, qui fait partie du programme Escola do Olhar dédié au mois de la Conscience Noire. Il est composé de laboratoires, présentation de la recherche, projets et travaux en cours ou déjà réalisés dans les espaces éducatifs scolaires et non scolaires. La réunion a des conférences, ateliers, mini cours et tables de débat avec des invités qui dialoguent avec les domaines de l'éducation, Culture, art, littérature, droits de l'homme, Culture afro-brésilienne et histoire africaine.

Programme complet:

>> Lundi, 23 Novembre

– 10h – Discours d'ouverture avec le coordinateur de l'éducation MAR, Hugo Oliveira

– 10h10 -10h30Diffusion de l'expérience de production de livres électroniques de la VIIe Conférence sur l'éducation et les relations ethno-raciales (2019), avec Natália Nichols

Lancement de l'ebook VII Jornada, tenue à 2019, rassemblant les contenus et les thèmes qui ont constitué la rencontre.

– 10H30 à 12:00 – Conférence d'ouverture: «Le corps comme maison», avec Taisa Machado et Uýra Sodoma / Médiation: Marcelo Campos

La première table de la VIII journée de l'éducation et des relations ethno-raciales réunira les artistes Taisa Machado et Uýra Sodoma, sous la médiation du conservateur en chef de MAR, Marcelo Campos, repenser le corps et inverser les traumatismes de la colonialité, à comprendre la maison comme ce qui nous affecte dans la relation spirituelle et dans les territoires que nous traversons. Comment l'éducation et les pratiques décoloniales et antiracistes résident dans la demeure du corps? Quels effets la favela et la forêt peuvent nous apprendre sur les voies d'une éducation émancipatrice?

– 1415:30 h – Atelier «Corpo parle» avec les éducateurs MAR Fernando Porto et Mariana Gon

Aujourd'hui, on parle beaucoup de la décolonisation des espaces, les pensées, sans penser d'abord à décoloniser notre propre corps, réfléchir à leurs pouvoirs, plaisirs et douleurs. Nous sommes colonisés par les corps, résumée par les angoisses modernes, nouvelles maladies et asservissements. Puis, comme un corps qui porte tant d'histoires, réunions et lieux, exprime et communique de manière créative et engagée? aujourd'hui, pas de contexte pandémique, quand nous devons rester à la maison socialement séparés, quelle est notre relation avec la maison et comment faire de cet espace un lieu accueillant, créatif et ludique?

À travers des exercices théâtraux, nous étudierons les pouvoirs poétiques du corps et de la maison, ce que le corps et la maison doivent nous apprendre et comment nous pouvons les articuler dans un jeu ludique, créatif et scénique, utiliser leurs espaces et objets pour créer des réinterprétations d'œuvres de la collection MAR.

Inscriptions: www.sympla.com.br/oficina-corpo-fala__1048115

– 16H comme 17h – Performance «Servir ou mourir», avec Raphael Cruz

Synopsis: Dans cette performance, Cruz assume le rôle de salarié portant son costume. Après avoir été empêché d'aller travailler dur par un événement imprévu, est automatiquement obligé d'échanger son service contre une femme de chambre pour faire de la place aux visiteurs exigeants.

>> Mardi, 24 Novembre

10h à 12:00 – 5 communicateurs (15 minutes de présentation chacun)

TERRITÓRIOS E ESPAÇOS CULTURAIS

Cultivar-seNiara do Sol e Geancarlos Barbosa

– Des empires africains à Rio de Janeiro: réflexions ludiques – Maria Rita Valentim e Gabriela Cyrne

– Valongo, Jetée d'idées: une expérience d'éducation au patrimoine dans une perspective antiraciste – Jéssica Hipólito et Luís Araújo

– Des mains qui parlent et brodent – enseigner la culture afro-brésilienne aux sourds à travers la broderie – Elaine Jansen Pereira

– Cartographies et récits de la présence noire dans la ville – Gabriela Leandro Pereira. Co-Autoras: Thalia Santos Silva; Sofia de Carvalho Costa e Lima

13h à 14:30 – 4 communicateurs (15 minutes de présentation chacun)

MULTIDISCIPLINARIDADES E COMUNIDADE ESCOLAR

– Celui qui raconte une histoire agrandit un coin: déstabiliser les normes racistes de la beauté – Érika Coachman, Gilberto Da Hora, Izabelle Fernandes, Maria Alice Sena, Silvia Velasco, Maksin Oliveira (CAP-UFRJ)

NeabSankofa no mar: protagonisme de la jeunesse noire – Janete Santos Ribeiro, Larissa Lopes Cândido

Afropop – Cultura e Resistência – A experiência de uma disciplina eletiva na implementação da Lei 10.639/03 dans le programme scolaire – Karla Monteiro Paranhos

– Travailler l'Afrique dans l'éducation de la petite enfance: défis et perspectives – Luiza Mandela Silva Soares

14h30 à 16h – 4 communicateurs (15 minutes de présentation chacun)

IMAGES ET LANGUES

– Noircir l'imaginaire: une proposition d'intervention littéraire dans la construction de l'estime de soi d'un étudiant noir – Heloisa de Souza.

– Une éducation aux relations ethno-raciales: expériences d'enseignement de l'art – Wendel Salvador Santos, Pablo Enrique Abraham Zunino

– Passinho brabo: surmonter les défis de la pandémie grâce à la mémoire dans la chaîne de Manguinhos – Marco Aurélio da Conceição Correa

Núcleo de Estudos e Extensão em Grafia e Herança Africana – NEGHA UFRJ – Brenda Mel Cosmo De Castro, Dandara Augusto Dos Santos e Gabrielle Braz Santos Brandão

16h10 à 18h – "Éducation, médias et pratiques de lutte contre le racisme », avec Renato Noguera – UFRRJ, Janaína de Azevedo CorenzaIFRJ e Naine Terena PUC/SP Mediação: Hugo Oliveira

La deuxième table de la VIII journée de l'éducation et des relations ethno-raciales reçoit les professeurs Renato Noguera (UFRRJ), Janaína de Azevedo Corenza (IFRJ) e Naine Terena (PUC-SP) débattre de l'éducation, médias et pratiques pour lutter contre le racisme. Le panel, sous la médiation du coordinateur pédagogique MAR, Hugo Oliveira, abordera les expériences vécues dans des espaces scolaires et non scolarisés avec des enseignants qui traitent des questions raciales à partir de leurs recherches dans le domaine de l'éducation, philosophie et domaines transversaux, ainsi que l'utilisation de dispositifs technologiques dans les domaines de l'éducation pour discuter des spécificités des défis pour la mise en œuvre des lois 10.639 et 11.645 pour vaincre le racisme.

>> Mercredi, 25 Novembre

– 10h à 13:00 – Crochets de cloche de bureau, un théoricien du futur: les perspectives de votre réflexion », avec Luana Luna (IFRJ), Vinícius da Silva (IFRJ) et Matheus Ivan (UFAL)

Dans cet atelier, les enseignants aborderont, de manière panoramique et explicative, les principaux problèmes et méthodologies épistémologiques de la pensée des crochets de cloche - important théoricien critique, penseur américain contemporain et féministe noir. Traverser des sujets comme la pédagogie critique, théorie féministe, théorie de la subjectivité et éthique de l'amour, les promoteurs cherchent à établir les ponts et les limites de la pensée des hooks et pourquoi l'auteur doit être lu et compris dans ses propres termes.

Inscriptions: www.sympla.com.br/bell-hooks-uma-teorica-do-porvir-oficina-sobre-as-perspectivas-de-seu-pensamento__1047854

– 14h à 16:00 – Atelier «Le corps noir», avec Valéria Monã

Atelier de transmission et de création basé sur la représentation Yabás. Pratique, le plus grand objectif est de partager les processus d'expérimentation corporelle, encourager la création de danse basée sur la rencontre entre leurs corporéités, leurs identités, l'ascendance et le vocabulaire de la danse de la tradition afro-brésilienne.

Inscriptions: www.sympla.com.br/oficina-o-corpo-negro–com-valeria-mona__1048037

– 16h à 18:00 – Bureau "Afrofuturismo", avec Morena Mariah

L'afrofuturisme réfléchit essentiellement sur l'existence d'un futur où vivent les Noirs. Cependant, il y a des questions autour de cette existence: quelles utopies nous conduisent vers le futur? Quelles fictions guident l'humanité? À travers un regard sur l'histoire sociale des médias, l'atelier propose des réflexions sur le rôle des fictions dans la construction du futur en dialogue avec l'éducation comme outil clé de transformation.

Inscriptions: www.sympla.com.br/oficina-afrofuturismocom-morena-mariah__1051776

– 18h10 à 19h10 – Conférence finale “La pédagogie éco-ancestrale et nous: dans la fluidité de l'eau de mer tout ce qui est, tout ce qui était et tout ce qui sera”, avec Kiusam de Oliveira

Le Musée d'Art de la rivière-mer

Une initiative de la ville de Rio de Janeiro avec la Fondation Roberto Marinho, le Rio Art Museum est géré par l'Institut Odéon, une organisation sociale de la Culture et a Grupo Globo comme mainteneur, Equinor en tant que sponsor principal et IRB Brasil RE et Bradesco Seguros en tant que sponsors par le biais de la Federal Culture Incentive Law.

Escola do Olhar est parrainé par Itaú et soutenu par Icatu Seguros et Machado Meyer Advogados via la loi fédérale sur l'incitation à la culture. Grâce à la loi d'incitation à la culture municipale - Loi sur l'ISS, est également sponsorisé par HIG Capital, RIOgaleão et JSL. Vale parraine l'exposition «Casa Carioca» par le biais de la loi fédérale sur les incitations culturelles.

MAR a également le soutien du gouvernement de l'État de Rio de Janeiro et du ministère de la Citoyenneté et du gouvernement fédéral du Brésil, par la loi fédérale pour la promotion de la culture.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*