Accueil / Art / Dans l'Année internationale des langues autochtones, Musée Demain lance « Time Living - Matrice indigène »
Musée de demain. Photos: Bernard Lessa.
Musée de demain. Photos: Bernard Lessa.

Dans l'Année internationale des langues autochtones, Musée Demain lance « Time Living - Matrice indigène »

Avec le thème « L'écologie des langues », programme aura une activité musicale, lire des extraits de « La chute du ciel », David Kopenawa et Bruce Albert, avec la participation de Camila Pitanga et d'autres invités, Club de lecture et sur le travail

Dans l'Année internationale des langues autochtones, célébrée par l'UNESCO dans ce 2019, Musée Demain favorise une autre édition du programme Expériences temps, cette fois le lancement de sa matrice autochtone. Avec le thème « L'écologie des langues », une proposition de reconnaissance et d'appréciation de la langue et la langue indigène, et toutes les histoires, traditions et des souvenirs qu'ils apportent lui-même, les activités se déroulent dans les jours 28 Août, 15h à 18h, et le 1er Septembre, de 17 h à 19 h.

Publicité: Bannière Luiz Carlos de Andrade Lima

Sur 28, pour « Amazing trouver Mawai », la musique sera le point de départ pour accéder aux zones de la ville et la forêt, incentivando a troca de experiências entre as pessoas. A atividade promove a convergência entre as sonoridades da música urbana contemporânea e a música indígena Huni Kuin com Txaná Ikakuru e Batani Huni Kuin, accompagné de musiciens Bruno Di Lullo et Rafael Rocha. Le programme fait partie d'un projet qui facilite le dialogue et la musique sera complétée par une discussion sur les chemins entre les langues et les langues.

Le dimanche, 1 septembre, le public peut suivre l'intervention artistique “d'autres personnes”, de Maria Borba e Bruno Siniscalchi. Avec des ressources scéniques et l'ambiance sonore composée de Stephen Casé, les invités Anapuaka Tupinambá, co-fondateur de Radio Yandê, la première radio de pays d'origine web; l'actrice Camila Pitanga et Eliana Sousa Silva, Directeur des réseaux de développement Tide, farão a leitura de trechos do livro “A queda do céu”, David Kopenawa et Bruce Albert. A ideia é propor que o conjunto de vozes diversas transformem o Museu do Amanhã numa caixa de ressonância das palavras do xamã yanomami. Dans ce sens,, l'activité rencontre la motivation originale de l'auteur: que seu relato chegue ao ouvido do máximo possível de pessoas. A leitura será seguida de uma roda de conversa sobre o tema.

Le livre « La chute du ciel » sera également discuté lors de la lecture du Club du Musée de demain, sur 21 Septembre, de 10h30. Le livre est un rElato le chaman yanomami Davi Kopenawa, qui présente l'imagination ontologique et la trajectoire politique de votre groupe à partir de votre histoire de vie, dans une série de conversations (eu lieu au cours 30 ans) traduit et organisé par l'anthropologue français Bruce Albert, ayant des événements comme cruciaux de la rencontre avec l'homme blanc et ses conséquences. En cours de route, nous sommes confrontés non seulement avec ce que David dit de lui-même et son propre peuple, mais, et surtout, avec son point de vue sur l'homme blanc.

Actuellement, selon l'UNESCO, il y a environ 6 et 7 mille langues dans le monde. Propos de 97% la population mondiale parle seulement 4% ces langues, et seulement 3% personnes dans le monde parlent 96% de toutes les langues existantes. La grande majorité de ces langues, Parlée principalement par les peuples autochtones, Ils sont en train de disparaître à un rythme alarmant.

Les activités en cas de deux jours sont gratuits, mediante inscrições no site. Sous réserve de la capacité.

Programmation:

28/08 - Spectacle musical: 15:00 à 16:00; suivie d'une discussion de la roue 16:00 à 18:00 avec Txaná de Kuin élevé de bois, Batani Huni Comme, Bruno Di Lullo et Rafael Rocha. Local: Salon.

01/09 - Intervention artistique avec Krenak suivi par le cercle de conversation. Le 17:00 à 19:00. Local: articlesle.

Service
Expériences temps - Matrice autochtones. Ecologie des langues.
Jour: 28 Août, 1 et 21 Septembre
Temps: 28: 15h à 18:00 / 1º: 17h à 19:00 / 21: 10H30 à 12:00
Local: 28: Salon / 1º: Atrium / 21: Observatoire Demain
Inscriptions: museudoamanha.org.br/pt-br/vivencia-do-tempo-matriz-indigena

.

SOBRE O VIVÊNCIAS DO TEMPO:

O programa Vivências do Tempo foi concebido pelo Museu do Amanhã para abordar as diversas possibilidades de compreensão da cultura brasileira e, particulièrement, de Rio, de la façon dont nous faisons l'expérience et explorer le temps dans notre vie quotidienne. En raison de l'amalgame ethnique historique du pays, marquée par la coexistence des populations autochtones, Africains réduits en esclavage, Portugais et les immigrants de partout dans le monde, refletir sobre os modos de temporalizar o viver tem um significado especial. A linha de pesquisa programática denominada de expériences temps procura trazer para o debate e entendimento públicos esta riqueza de possibilidades existenciais que as muitas brasilidades que somos nos permitem explorar.

L'idée du temps Experiences programme est née de l'emplacement même du Musée de demain dans la zone portuaire, lugar marcado por sítios históricos como o Cais do Valongo, port d'arrivée de milliers d'Africains réduits en esclavage dans le pays et reconnu par l'UNESCO comme patrimoine mondial, et une partie de la baie de Guanabara, em cujo entorno viviam diversas tribos indígenas. Em suas primeiras atividades, les expériences comprenaient les racines africaines, qui a ensuite déployé dans d'autres horaires des musées. Maintenant, Il lance sa mère indienne.

As formas de conceber e vivenciar o tempo é um dos elementos essenciais presente em todas as culturas – ainda que de forma variada. O objetivo maior do programa é assim é reconhecer que, bien que nous soyons sous l'hégémonie d'un temps chronologique, há na nossa vida concreta de cidadãos cariocas essas outras dimensões temporais que todos nós compartilhamos. Se pensarmos nas pedras do Cais do Valongo, nous comprenons qu'il ya là un temps qui ne nous appartient pas. marqué, y compris, pela tentativa de soterramento. Se a gente soterra a tradição africana, dans une tentative d'enterrer l'esclavage ainsi que, la tradition indigène est un spectre qui. plus profond, supérieur, évanescente de maïs. Cependant, nous tous, si vous regardez la carte, somos ou tupinambás ou tupiniquins ou temiminós ou tamoios. Somos todos dessas tribos. nos zones géographiques, nos quartiers, sources d'eau, tout cela fait partie de notre formation, bien que nous apprenons pas à l'école.

L'enquête des nouvelles formes possibles d'expérience du temps – de nouveaux rythmes, cadences, mouvements – associés, En fait, ao reconhecimento de que embora o Museu do Amanhã vise explorar possibilidades de cenários futuros, ses fondements sont encontam profondément ancrées dans le cœur historique de la ville et le pays.

Musée Demain est une institution culturelle du Secrétariat municipal de la Culture de Rio de Janeiro, sous la direction du développement et de l'Institut de gestion (IDG).

Sur le Musée de demain

Le Musée de demain est un musée de la science appliquée qui explore les possibilités et les défis auxquels l'humanité devra faire face dans les décennies à venir du point de vue de la durabilité et de la coexistence. Ouvert en Décembre 2015 par la ville de Rio de Janeiro, Musée Demain est un établissement culturel du ministère de la Culture de la municipalité de Rio de Janeiro, sous la direction du développement et de l'Institut de gestion (IDG). bon exemple de partenariat entre le gouvernement et le secteur privé, Musée Demain a reçu plus 3,2 millions de visiteurs depuis l'ouverture. Avec le parrainage de maître de Banco Santander et un vaste réseau de sponsors qui comprend des entreprises telles que Shell, IBM, IRB-Brasil RE, Engie, Grupo Globo, Instituto Intel CCR, le musée a été conçu à l'origine par la Fondation Roberto Marinho.

Le IDG - Institut pour le développement et la gestion Il est un organisme sans but lucratif spécialisée dans la gestion de centres culturels publics et des programmes environnementaux et est également actif dans le conseil pour les entreprises privées et la mise en œuvre ou le développement de projets culturels et environnementaux. représente actuellement la gestion du Musée de demain, à Rio de Janeiro, Paço do Frevo, à Recife, en tant que directeur opérationnel du Fonds forestier de l'Atlantique et en tant que directeur des actions de conservation et de consolidation du site archéologique du quai Valongo, dans la zone portuaire de Rio de Janeiro. En savoir plus au www.idg.org.br

À propos du Musée de demain et l'ODS des Nations Unies

En 2015, Nations Unies (NATIONS UNIES) Ordre du jour créé 2030 avec 17 Objectifs du développement durable (ODS), qui doit être mis en œuvre par tous les pays du monde à 2030. Avec les piliers de la durabilité et de la coexistence, Musée Demain est engagé à la réalisation de ce programme, prévoyant l'éradication de la pauvreté et la faim; protéger la planète contre la dégradation par la consommation et la production durables; assurer la vie prospère et l'épanouissement personnel des personnes par le progrès économique, social et technologique, en harmonie avec la nature; et promouvoir la paix. Pour en savoir plus sur chaque ODS, visitez le site Web des Nations Unies: nacoesunidas.org/pos2015/agenda2030/.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*